BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 

Retour à la liste de l'Echo de Nancy


L'Echo de Nancy

- 1940 -



28 septembre 1940
Le trafic total du L.B.B.
Les ponts de Domèvre et Blâmont reconstruits, se trouvant maintenant en état parfait de « viabilité », le chemin de fer L.B.B. reprendra son trafic total le 1er octobre. L'horaire que nous avons publié avant-hier est maintenu.

17 octobre 1940
HARBOUEY
Découverte d'un noyé. - M. Marchal Aimé, âgé de 68 ans, avait disparu de son domicile, vers 6 heures du matin, le 13 courant. Son fils entreprit aussitôt des recherches et finit par découvrir son père, noyé dans le ruisseau au lieudit « Le Vacon », sur le territoire de Barbas. Le corps était immergé dans des roseaux, la tête face au courant.
M. Marchal fut ramené sur la rive, mais tous les soins prodigués furent inutiles, la mort ayant déjà fait son oeuvre.
M. le docteur Thomas, de Blâmont et la gendarmerie se rendirent sur les lieux pour les constatations d'usage.
M. Marchal souffrait d'une maladie cérébrale à la suite d'une chute sur la tête, survenue il y a deux ans. Enquête.

HERBÉVILLER
Désespérée, elle se pend. - Mme Bastien Edouard, née Vincent Marie, âgée de 62 ans, demeurant à Herbéviller, a été trouvée dans la buanderie de son habitation, pendue à une poutre à l'aide d'une cordelette.
La malheureuse femme était atteinte d'une maladie incurable.
C'est la souffrance qui a motivé son acte de désespoir.
Le docteur Thomas, de Blâmont, a constaté le décès et délivré le permis d'inhumer.

28 octobre 1940
FRÉMONVILLE
Moto contre bête à cornes. - Un accident de la circulation s'est produit sur la route, à environ 200 mètres de Frémonville. Une motocyclette, conduite par des gendarmes de Blâmont, de service à la circulation, est entrée en collision avec une vache qui se trouvait sur la chaussée. Dans leur chute, les militaires furent plus ou moins contusionnés sur diverses parties du corps. Ils furent conduits chez le docteur Thomas, de Blâmont, où les soins nécessaires leur furent prodigués.
Le conducteur de la bête à cornes, M. Muller, de Frémonville, à qui incombe la responsabilité de l'accident, a fait l'objet d'un procès-verbal pour infraction au code de la route (circulation d'animaux sans moyen d'éclairage).

VAUCOURT
Contravention. - Les gendarmes d'Avricourt, en service sur la route de Vaucourt, ont relevé une infraction contre Mlle B... J..., demeurant chez ses parents à Vaucourt. La jeune fille se trouvait dans l'impossibilité de conduire convenablement un troupeau de sept bêtes à cornes alors qu'elle circulait à bicyclette.

30 octobre 1940
AVRICOURT. -. Plainte de M. Rietsch, entrepreneur, pour bris d'une grille de clôture à une maison lui appartenant.

AMENONCOURT. - Plainte de M. Ackermann Albert contre plusieurs ouvriers occupés au déblaiement de maisons sinistrées, pour vol de raisins.

BLAMONT, - Procès-verbal à une habitante de Blâmont pour défaut de lumière à sa bicyclette.

FRÉMONVILLE. - M. Bienu Louis, demeurant à Frémonville, a été verbalisé pour vente de marchandises contingentées sans autorisation.

LEINTREY. - Plainte de Mme Traxel pour vol de trois coqs. Enquête.

7 novembre 1940
BLAMONT
Affichez. - Mme Toubhans Marie, épicière à Blâmont, a fait l'objet d'un procès-verbal pour non affichage des prix de vente des marchandises.

HERBÉVILLER
Deux génisses disparues. - M. François Louis, cultivateur, demeurant à Fraquelfing (Moselle), avait mis en pacage sept génisses dans un parc appartenant à M. Lambert Germain, cultivateur à Herbéviller. Or, ces jours derniers, M. François étant avisé que deux génisses étaient disparues, porta plainte contre inconnu à la gendarmerie qui a ouvert une enquête.
Comme la propriété de M. Lambert se trouve en bordure de la route, il y aurait lieu de supposer que les deux bêtes ont été chargées sur un camion, des traces de roues ayant été remarquées à proximité de la porte du parc.
Le résultat de l'enquête a été transmis au procureur de la République.

IGNEY
Entre patron et domestique. - Zambon, sujet italien, garçon de culture chez M. Gérard Léon, fermier à Igney, qui était en état d'ivresse, injuria et menaça son patron. Ce dernier, se croyant en état de légitime défense, prit une fourche qui se trouvait à sa portée et en frappa violemment son commis au visage. La gendarmerie procède à une enquête.
Zambon a été verbalisé pour ivresse publique et manifeste.

10 novembre 1940
EMBERMÉNIL
Suite d'accident. - En vertu d'une demande de renseignements de M. le procureur de la République de Lunéville en date du 2 courant, la gendarmerie d'Avricourt a procédé à une enquête au sujet d'un accident mortel survenu à M. Rassamuse, de Lagarde (Moselle).

16 novembre 1940
Les morts de la guerre
On annonce officiellement la mort au champ d'honneur de plusieurs officiers de notre garnison, qui habitaient Lunéville avant la guerre.
[...] On annonce également la mort de M. Landsmann Maxime, brigadier-observateur, la mort de M. Pierre Legrand, notaire à Fraize (Vosges), officier de réserve, tué au mois de juin, dans les Flandres.
Originaire de Frémonville, M. Pierre Legrand avait fait son stage à Lunéville, en l'étude de Me Marie. C'était un homme charmant, dont nous goûtions la précieuse amitié. Il laisse une veuve et deux tous jeunes enfants. Au début de la guerre, le frère de Mme Pierre Legrand, le capitaine Bastian, originaire de Lunéville, était tombé pour la France dans la forêt de Warndt.
Nous prions toutes les familles, si cruellement atteintes, de trouver ici l'expression de notre douloureuse sympathie et de nos condoléances bien sincères.

20 novembre 1940
AUTREPIERRE
Hausse illicite. - M. Russ Alfred, épicier à Autrepierre, a fait l'objet d'un procès-verbal pour vente de marchandises au-dessus du prix fixé.

DOMJEVIN
Hausse illicite. - Pour vente de viande de porc à des prix supérieurs à ceux fixés par l'arrêté préfectoral du 16 octobre dernier, la gendarmerie a dressé procès-verbal à un boucher. Il sera poursuivi pour hausse illicite.

GOGNEY
Certificats subtilisés. - Mme Bénédic, née Mathis Marguerite, sans profession, demeurant à Gogney, avait remis son certificat d'allocation militaire à sa belle-mère, demeurant à Domèvre. Celle-ci avait placé le dit certificat avec le sien, dans une armoire. Or, ces jours derniers, devant aller toucher l'allocation à Blâmont, les deux femmes constatèrent que les deux certificats étaient disparus. Une plainte a été déposée à la gendarmerie contre inconnu.
IGNEY
Rats de cave. - Des cambrioleurs se sont introduits nuitamment dans la cave de Mme Robin, débitante à Igney, où ils ont fait main basse sur huit bouteilles de vin rouge bouché, deux bouteilles de cognac, deux litres de marc et un litre de kirsch, le tout représentant un préjudice de 458 francs. Mme Robin, qui ne possède aucun soupçon, a porté plainte contre inconnu.
La gendarmerie procède à une enquête.
OGÉVILLER
Respect à l'arrêté. - Mme veuve Crouzier, née Vantillard, bouchère à Ogéviller, a fait l'objet d'un procès-verbal pour hausse illicite.

27 novembre 1940
EMBERMENIL
Le pillage de la maison forestière des Evrieux. - M. Pierre André, garde des eaux et forêts à la maison forestière des Evrieux, demeurant à Emberménil, a porté plainte contre inconnus pour cambriolage de la maison forestière. Les malfaiteurs ont mis à profit l'absence des propriétaires (le mari mobilisé et la femme partie chez ses parents), pour mettre en coupe réglée l'habitation.
Les vols ont été constatés au retour du garde démobilisé et de sa femme rentrée au foyer. De nombreux objets mobiliers, de la lingerie, de la literie, des vêtements, des conserves, du vin, etc., ont été emportés par les pillards.
Le préjudice approximatif causé au ménage du garde s'élève à 25.000 fr.
Plusieurs habitants d'une commune voisine seraient fortement soupçonnés d'avoir pris part au pillage. Une enquête est ouverte.

30 novembre 1940
AMENONCOURT
Défense de consommer sur place. - En possession d'une licence pour la vente du vin et de la bière à emporter, Mme R... A..., a toléré que trois clients s'attablent dans une pièce de son habitation pour y consommer un litre de vin. Elle a été verbalisée.

6 décembre 1940
BARBAS
Attention à l'heure. - Un débitant de Barbas a fait l'objet d'un procès-verbal pour fermeture tardive de son établissement

11 décembre 1940
DOMJEVIN
Hausse illicite. - Un boucher de Domjevin a fait l'objet d'un triple procès-verbal pour hausse illicite sur la vente de viande de porc, pour non délivrance de fiches prévues par arrêté préfectoral et pour outrages à gendarmes dans l'exercice de leurs fonctions. Le dossier de l'enquête a été transmis au procureur de la République.

25 décembre 1940
VERDENAL
Secours national d'hiver. - La quête faite a produit 670 francs et de nombreux dons en nature.
Merci aux donateurs et aux quêteuses.

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email