BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 

Retour à la liste de l'Est républicain


L'Est Républicain

- 1893 -


7 janvier 1893
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
Du vendredi 6 janvier 1893
DÉCÈS
[...] - Eugène Noël, 25 ans, domestique, célibataire, à Igney, Meurthe-et-Moselle (hôpital civil).


9 janvier 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Joseph Lecossois, 42 ans, sous brigadier de douanes à Frémonville, six mois de prison, pour coups volontaires à son enfant.
14 janvier 1893
Accident de chemin de Ter
On nous télégraphie de Lunéville :
« Vendredi matin, à onze heures, un mécanicien nommé Moser a eu les deux jambes coupées à Avricourt dans une manoeuvre de trains.
« Il a été placé dans l'Express Orient et ramené à Lunéville où il a été transporté à l'hôpital.
Son état est désespéré. »
- M. Moser habite rue de Mon-Désert, 104 à Nancy. Il est marié et père de six enfants. Il était sur le point d'avoir sa retraite à la É compagnie des chemins de fer de l'Est. Aussitôt la nouvelle connue, sa femme et son fils aîné, âgé d'une vingtaine d'années, sont partis pour Lunéville.
17 janvier 1893
Amenoncourt
On écrit à l'Eclaireur de Lunéville :
« Monsieur le rédacteur,
« Il vient de mourir dans notre commune un vieillard qui n'est pas trop riche.
« Une de ses filles habite avec lui. Comme de coutume, quand il y a un décès dans une famille, on va avertir M. le curé afin de faire le nécessaire pour l'enterrement. Or, la famille de ce défunt a demandé une sonnerie à midi et le soir, puis le jour des obsèques.
« M. le curé a expressément défendu au sonneur de sonner, puis il est venu dans l'après-midi demander aux membres de la famille s'ils avaient de quoi payer les frais d'enterrement, disant qu'il ne voulait pas travailler pour rien. Ce monsieur s'est même livré à une scène assez vive dans une chambre où reposait le mort.
« Un membre de la famille lui a dit de ne pas s'emporter et s'est même offert de couvrir les frais de suite Ce monsieur n'a pas tenu compte de cette remontrance ; de colère, il s'est arraché les manchettes en disant : « Je ne vous connais pas, je veux voir l'argent ».
Il paraît que M. le curé adore les sous ; il en t a bien besoin, car il ne fait que prêcher que de toutes les cures qu'il a déjà faites, c'est à Amenoncourt qu'il voit le moins d'argent quand il fait la quête à la messe le dimanche, et qu'avec cela on lui donne encore de la fausse monnaie. Il commence par endormir tous ses paroissiens. »

ETAT CIVIL DE LUNEVILLE
PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] Charles Mangin, forgeron à Blâmont, et Marie-Joséphine Boeglé, ouvrière de fabrique à Lunéville.
21 janvier 1893
Pettonvllle
- Différents objets mobiliers, estimés 150 francs, ont été dérobés, à l'aide d'effraction, dans une maison à Pettonville, appartenant à M. Aubertin, demeurant à Buriville.
24 janvier 1893
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
Du lundi 23 janvier 1893
PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] Pierre Heitz, employé des postes, rue de la Source,5, et Maria-Joséphine Fix, sans profession à Blâmont (Meurthe-et-Moselle)
29 janvier 1893
Instituteurs et Institutrices
Ont été nommés ou délégués :
[...] A Blâmont, Mlle Baron, institutrice privée à Longwy, pourvue du brevet supérieur, en remplacement de Mlle Gérardin, en congé.

Blâmont
On nous écrit :
« Le 26 janvier, M. Reimstaller, pharmacien. allait dans son jardin et constatait à sa grande stupéfaction, que la partie inférieure d'un corps humain émergeait de la neige recouvrant encore le sol. ,
« Dans son respect de l'autorité, il envoya prévenir M. le juge de paix. Ce dernier se rendit immédiatement sur les lieux.
« De l'enquête faite par ce magistrat, il résulte que la victime serait un nommé Béna, mort de congestion cérébrale, ainsi que l'a constaté M. le docteur Hanriot, aussitôt appelé.
«On suppose qu'il s'est égaré et qu'il a cherché à gagner les premières maisons de Blâmont. Mais, après avoir traversé la rivière, il a été saisi par le froid. Ses forces l'ont abandonné à l'endroit où son corps a été retrouvé. »
- Le 27 janvier, une explosion a détruit les magasins de M. Baumgarten, brasseur. Tout d'abord l'on a prétendu que c'était l'oeuvre de la dynamite et cela fit monter la garde à bon nombre d'habitants épouvantés.
Renseignements pris, l'accident est dû à une explosion de gaz survenue dans la cave voûtée de ces bâtiments. r
Les pertes sont évaluées à 2,000 fr.
11 février 1893
Blâmont
M. Fogel, garde forestier en retraite à Emberménil, a été victime d'un vol de 13 litres de vin et de 100 kilogrammes de pommes de terre, le tout estimé 13 francs. On soupçonne comme auteur de ce vol une habitante de la commune.
14 février 1893
A l' « Officiel »
[...] A été nommé suppléant de juge de paix, de Blâmont, M. Labourel, adjoint au maire, en remplacement de M. Vanier, démissionnaire.
20 février 1893
Chemins de fer de l'Est
Actes de probité accomplis pendant le mois de décembre 1892 :
[...] Le facteur-aiguilleur Melchior, d'Emberménil, a trouvé, sur le quai, un porte-monnaie renfermant 7 fr. 20, dont il a fait le dépôt.
24 février 1893
Leintrey
La ferme de Haute--Sérolles, écart de Leintrey, située à trois cents mètres de la frontière, appartenant à M. Lhuillier, hôtelier à Morhange (Alsace-Lorraine) a été complètement détruite par un incendie dont les causes sont inconnues.
Cette ferme était occupée par M. Delus, cultivateur. Les pertes s'élèvent à environ 19,000 francs, elles sont couvertes par l'assurance.

Igney-Avricourt
La gendarmerie a arrêté le sieur Joseph-Hippolyte Blondlat, âgé de 49 ans, instituteur à Igney, qui s'est rendu coupable d'attouchements obscènes sur des enfants des deux sexes, âgés de 8, 9 et 10 ans, fréquentant sa classe. Cet individu a avoué une partie des faits qui lui sont reprochés.
2 mars 1893
Enseignement primaire
Instituteurs. - Ont été nommés ou délégués :
[...] A Nancy (école Didion),M. Doyen, stagiaire à Blâmont.
A Blâmont, M. Usselmann, stagiaire à Domêvre sur-Vezouse (emploi supprimé).
12 mars 1893
igney-Avricourt
M. Prosper Thiébaut, homme d'équipe en régie à la gare, était occupé à pousser un wagon. N'ayant pas entendu l'avertissement du chef d'équipe qui prévenait que d'autres wagons étaient refoulés, Thiébaut fut tamponné à l'épaule droite. Relevé par ses camarades, il fut transporté dans le bureau du chef de service où l'on constata qu'il n'avait rien de fracturé. Il fut ensuite dirigé sur l'hôpital de Lunéville.
- M. P. Thiébaut qui avait été tamponné et transporté à l'hôpital de Lunéville avait été atteint à l'épaule droite et à la poitrine. Ses blessures sont en bonne voie de guérison, mais une pleurésie s'est déclarée.
Thiébaut, Prosper, est âgé de vingt-quatre ans.
13 mars 1893
Nonhigny
M. Jean Humbert, cultivateur, en voulant descendre de voiture est tombé si malheureusement qu'il s'est fracturé le poignet droit. M. le docteur Henrion, de Blâmont, qui lui a prodigué des soins a déclaré que l'incapacité de travail sera d'environ six semaines.
24 mars 1893
Réchicourt-la-Petite
On nous annonce qu'un inspecteur des beaux-arts doit venir visiter l'autel de l'église, splendide spécimen de l'art des moines de Domevre-sur-Vezouse.
Il s'agirait de faire déclarer monument historique cet autel.
27 mars 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. -[...] Auguste Delarue 49 ans, manoeuvre à Leintrey, 16 francs d'amende pour coups volontaires.
2 avril 1893
Nominations
M. Pierrat, receveur de l'enregistrement Vertus (Marne), vient d'être nommé en la même qualité à Blâmont, en remplacement de M. Dachary, appelé au bureau d'Anneau (Eure-et-Loir).
6 avril 1893
PETITES NOUVELLES REGIONALES
- Des malfaiteurs restés inconnus ont dérobé la nuit six poules estimées 15 fr. au préjudice de M. Jules André, tisserand à Veho.
- Quatre oies estimées 16 fr. ont été dérobées la nuit au préjudice de M. Rassemusse, maréchal-ferrant à Veho. L'auteur de ce vol est inconnu.
8 avril 1893
Igney-Avricourt
M. Henri Schimpf, âgé de 26 ans, lampiste à la gare d'Igney-Avricourt, a eu la jambe droite broyée par la machine allemande numéro 125, conduite par le sieur Zerner. Celui-ci a nié être l'auteur de l'accident, mais l'inspecteur spécial de police lui a fait remarquer que les roues de sa machine étaient tachées de sang et contenaient des débris de chair.
14 avril 1893
On nous écrit de Igney :
Depuis 1882, on a réuni la section d'Avricourt français à la commune d'Igney. Les conséquences de cet acte n'ont pas tardé à se faire sentir.
Les électeurs de la section d'Avricourt, presque tous employés de la gare, s'attribuèrent aux élections municipales les douze sièges, et on se mit à dépenser pour la section d'Avricourt les 7,000 ou 8,000 fr. que contenait la caisse communale d'Igney. On construisit une fontaine communale (toujours à Avricourt) ; puis vint le tour d'une école dont le besoin se faisait sentir pour les enfants des employés de la Compagnie de l'Est et de l'Etat.
La Compagnie de l'Est se chargea de la construction de cette école moyennant le versement par la commune d'une somme de 5,000 fr. Mais les douze conseillers d'Avricourt voulurent prendre l'initiative de la chose et on arriva à une autre combinaison : la Compagnie de l'Est devait fournir 22,000 fr., l'Etat 28,000 fr. et la commune 6,000 fr. Mais des dépenses supplémentaires furent faites ; il y eut un déficit de 12,000 fr. qui fut laissé à la charge de la commune qui, de ce fait se trouve imposée de 13 centimes pour une période de trente ans. De sorte que ce sont les agriculteurs de la commune d'Igney qui supportent les charges très lourdes que leur impose une section qui lui reste étrangère.
Maintenant, les conseillers de la section d'Avricourt demandent la vente des produits façonnés de la coupe affouagère de la forêt communale d'Igney au profit des deux sections, et pour justifier cette demande on démontre que le nombre des habitants de la section d'Avricourt est de 707 habitants sur un total de 988 pour les deux sections.
N'est-ce pas là un argument sérieux en faveur de la séparation des deux sections ? Les habitants d'Igney demandent à recouvrer leur ancienne autonomie qu'ils n'auraient jamais dû perdre et que la section d'Avricourt soit érigée en commune particulière. Ce sera l'application de l'adage : « suum cuique ».
19 avril 1893
Igney-Avricourt
M. Bondlat, instituteur à Igney-Avricourt qui avait été accusé d'attentats a la pudeur sur des enfants, vient de bénéficier d'une ordonnance de non lieu.

Blâmont
La gendarmerie de Blâmont a ouvert une enquête sur une rixe qui a eu lieu entre les
sieurs Popp, marchand de poissons et Saint-Pol, marchand de légumes. S'étant rencontrés sur la route de Frémonville, ils se sont pris de querelle après quelques mots échangés et se sont frappés réciproquement à coups de manche de fouet.
Saint-Pol a dû prendre la fuite et se réfugier dans une maison située sur la route, afin d'échapper aux coups de son adversaire.
25 avril 1893
Douane
M. Oblet, vérificateur-adjoint à Avricourt, est nommé commis attaché aux bureaux de la direction de Nancy ; MM. Coullerez, surnuméraire à Nancy, Harmand, commis à Longwy, sont nommés commis à Avricourt ; M. Pierret. commis à la direction de Nancy, est nommé commis à Longwy ; M. Picard, candidat de la direction de Nancy, est nommé surnuméraire.

Assistance médicale
La commune de Domèvre-sur-Vezouse est es distraite de la circonscription de Blâmont-Sud pour être rattachée à-celle de Blâmont-Nord.
- La commune de; Vaucourt est distraite de la circonscription de Blâmont-Nord pour être rattachée à celle de Blâmont-Sud.

Personnel des municipalités
Arrondissement de Lunéville. - [...] Reillon, Bonhomme, cultivateur, adjoint,
28 avril 1893
Harbouey
Un incendie, dont la cause est inconnue, s'est déclaré dans la forêt, au lieu dit « les Aulnes ».
Les habitants de la commune, prévenus, se sont rendus sur les lieux et ont pu, après deux heures d'efforts, arrêter l'incendie, qui a parcouru environ 65 ares de bois. Les pertes, assez considérables, n'ont pas encore été estimées.
29 avril 1893
Emberménil
Le jeune Joseph Lacôtte, âgé de quatorze ans, domestique chez M. Dyme, cultivateur, a été arrêté en flagrant délit de vol. Ce jeune voleur a dérobé à plusieurs reprises diverses sommes d'argent au préjudice de Mme Dombrat, sage-femme. Il remettait le produit de ses vols à sa mère, qui a avoué les faits.
2 mai 1893
Cour d'assises de Meurthe-et-Moselle
Président: M. Tulpain.
Assesseurs : MM. Pécheur et Thomas.
Audience du 1er mai.
Première affaire. - Attentats â la pudeur. - Accusé : Jean-Baptiste Augustin Cayet, âgé de 50 ans, agent d'assurances à Blâmont. Ministère public ; M. Obrin ; défenseur : Me Mengin.
L'ACCUSÉ
Cayet est de moyenne taille, il est vêtu d'une redingote et d'un pantalon noirs. La figure est osseuse, les cheveux rejetés en arrière sont grisonnants ; il porte une légère moustache, les yeux sont cachés par des lunettes.
Il est accusé d'avoir depuis 1887 commis des attouchements obscènes sur la jeune fille de son propriétaire, âgée de moins de treize ans. De mauvais renseignements sont fournis sur l'accusé.
Quatre témoins sont cités par l'accusation, trois sont appelés par la défense.
Sur les réquisitions du ministère public le huis-clos est prononcé.
Les débats sont terminés à midi et demie ; le jury, après dix minutes de délibération, rapporte un verdict négatif.
En conséquence, la cour acquitte Cayet, ordonne sa mise en liberté, s'il n'est retenu pour autre cause.
L'audience est levée à une heure moins un quart.
3 mai 1893
Blâmont
On nous écrit le 1er mai :
« M. Dachary, receveur de l'enregistrement nommé à Auneau (Eure-et-Loire), a quitté ce matin notre petite ville où, par ses qualités exceptionnelles, il ne comptait que des amis, dont il emporte tous les regrets et qui conserveront toujours de lui le meilleur souvenir. »
7 mai 1893
Nomination ecclésiastique
M. l'abbé Eloy, curé de Blâmont, a été nommé curé de Saint-Martin de Pont-à-Mousson, en remplacement de M. l'abbé Mathieu, récemment nommé évêque d'Angers.
9 mai 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Lacotte, Joseph, 14 ans, domestique à Emberménil, à quinze jours de prison ; Lacotte, Marie, 39 ans, journalière à Vaucourt, à trois mois de prison, pour vol de numéraire.
[...] Christophe, Jean, 36 ans, berger à Leintrey, à quarante-huit heures de prison et 91 fr. d'amende, pour délit rural. - [...] Popp, Charles, 34 ans, marchand de poissons à Blâmont, à un mois de prison, pour coups et quinze jours, pour outrages à gendarme.
11 mai 1893
Cour d'assises de Meurthe-et-Moselle
Audience du 10 mai
[...] Contumax. - Emile Stein, âgé de 26 ans, journalier, demeurant en dernier lieu à Igney-Avricourt, est condamné par contumax à vingt ans de travaux forcés pour faux en écriture privée et vols qualifiés.
L'audience est levée à quatre heures. La session est close.
13 mai 1893
Harbouey
M. Louis Tonnaire, âgé de quatre-vingt-deux ans, cultivateur, se trouvait en forêt au lieu dit « Bois-de-Gresson», lorsqu'en voulant charger un fagot il s'affaissa. Les personnes présentes s'empressèrent autour de lui, mais il avait cessé de vivre. M. le docteur Zimmermann, de Blâmont, qui a examiné le corps, a déclaré que la mort était due à une affection cardiaque.
15 mai 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel.- [...] Henriette Hetzel, 23 ans, journalière à Blamont, 25 fr. d'amende, pour vol de salade.

ALSACE LORRAINE
Lagarde
On écrit au Journal d'Alsace :
« Il y a peu de jours, le feu a pris dans une coupe nouvellement faite du bois de la Garenne, tout près de la frontière française, à 16 kilomètres environ de Dieuze. Les habitants du village français le plus rapproché, Remoncourt, se sont empressés d'accourir et d'éteindre les flammes. Grâce à leurs efforts énergiques, les pertes se réduisent à quelques stères de bois et à une centaine de fagots.
« Durant ces dernières semaines de sécheresse, une dizaine d'incendies de forêt ont éclaté rien que dans la sous-inspection forestière de Dieuze. »
16 mai 1893
Emberménil
Un hangar destiné à faire sécher de la poterie, appartenant à M. Philippe Knoetgen, potier, a été détruit par un incendie.
On suppose que le four à poterie aura accidentellement communiqué le feu à ce hangar.
Les pertes, évaluées à environ 2,000 fr., sont couvertes par l'assurance.
21 mai 1893
La fraude sur les engrais
A la dernière séance du comice agricole de Lunéville, il a été fait une communication importante.
Malgré les prix très avantageux obtenus par l'importance des achats et les dosages absolument garantis et confirmés par les bulletins des nombreuses analyses exécutées par le laboratoire de la station agronomique de Nancy, des marchandises livrées par le syndicat à ses acheteurs, un certain nombre des membres habitant les cantons de Blâmont et Gerbéviller, ont eu la naïveté d'écouter un vendeur peu délicat qui leur a livré un soi disant engrais qu'il désigne sous le titre « d'Engrais composé », dont la valeur est à peu près nulle.
Voici des détails concernant cette opération frauduleuse
Une maison ayant son siège à Paris a vendu à MM. Joseph Noël, veuve Thiéry, Charles Cate, Malgras, demeurant tous à Herbéviller ; à M. Mougeot, à Vathiménil, et plusieurs autres des communes voisines, une certains quantité d'une denrée quelconque dénommée engrais composé, au prix de 16 francs par 100 kilog. rendu dans les gares de leur voisinage. Le vendeur, prélevant des bénéfices monstrueux, équivalent presque au prix payé, a doublé les poids commandés : c'est toujours ainsi que ces livreurs opèrent. A la réception de la marchandise, les acheteurs eurent, mais un peu tard, quelques inquiétudes sur la qualité des produits qu'ils recevaient. C'est alors que M. Lemoine, à Herbéviller, préleva un échantillon sur l'envoi fait à M. Malgras, son fermier, et l'envoya à la station agronomique de Nancy. M. Thouvenin Cherier, maire de Vathiménil, apporta au syndicat pareil échantillon pris sur l'envoi reçu par M. Mougeat.
M. Colomb-Pradel, directeur de la Station agronomique de Nancy, fit l'analyse de cet engrais, et conclut que la valeur par 100 kilog. n'est que de 2 fr. 40.
M. Colomb-Pradel conclut à des poursuites à intenter au vendeur : il croit que la loi est formelle et condamnerait celui-ci. M. Colomb-Pradel était d'avis que le Syndicat de Lunéville prit cette affaire en mains, car il dirigerait les poursuites avec bien plus d'autorité que les particuliers.
L'assemblée n'a pas été de cet avis, elle a été d'accord avec le secrétaire pour laisser se tirer de cette mauvaise affaire ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas profiter des grands avantages offerts par le Syndicat à ses membres.
22 mai 1893
ETAT CIVIL DE LUNEVILLE
[...] PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] Paul-Emile Lhuillier, appariteur à Leintrey et Adeline Voinot, domestique à Lunéville.
28 mai 1893
Blâmont
M. le préfet de Meurthe-et-Moselle vient d'adresser une lettre de félicitations et de prendre un arrêté, à la date du 26 mai, accordant une gratification de 30 francs à M. Louviot, manoeuvre à Blâmont, qui a retiré de l'eau deux enfants en danger de se noyer.
31 mai 1893
Personnel des douanes
Aux termes de divers arrêtés de M. le directeur général des douanes : |...] M. Jacques, commis à Ecouviez, direction de Nancy, est nommé vérificateur-adjoint à Avricourt ; M. Laurent, vérificateur-adjoint à Avricourt, est nommé commis principal à la fabrique de produits chimiques a Varangéville ;
2 juin 1893
Enseignement primaire £
Ont été nommés ou délégués
A Igney-Avricourt, M. Vogin, instituteur à Juvrecourt, en remplacement de M. Blondlat, en congé.
[...] A lgney-Avricourt, Mme Thouvenel, institutrice à Parroy, en remplacement de Mlle Pelte, qui permute avec elle.
A Parroy, Mlle Pelte, institutrice à Igney-Avricourt.
3 juin 1893
Le cas du notaire Vanier
On télégraphie de Lunéville, 2 juin, à l'agence Dalziel :
« Un notaire de Blâmont, M. Vanier, qui est mort la semaine dernière, laisse un déficit supérieur à un million. »
5 juin 1893
Blâmont
Nous avons reproduit une dépêche de l'agence Dalziel qui lui a été envoyée de Lunéville et annonçant que M. Vanier, notaire à Blâmont, serait mort laissant un déficit de plus d'un million.
M. Paul Vanier, fils du défunt, écrit pour protester contre cette dépêche. Il oppose le plus formel démenti à la diffamation dont la mémoire de son père est l'objet.
8 juin 1893
On lit dans l'Espérance :
« Une pauvre veuve, ayant quatre enfants en bas-âge, espérant améliorer sa situation en rentrant dans sa famille en Alsace, avait obtenu du comité d'Alsace-Lorraine de lui payer le voyage. Elle se crut sauvée ; mais sa joie fût de courte durée. A Deutsch-Avricourt on lui signifia après avoir télégraphié au kreisdirector, qu'il lui fallait retourner en France, et elle fut reconduite à Avricourt. Pourquoi ? Parce que ses quatre enfants sont des garçons, et qu'on ne veut point de Français, même si jeunes, dans les provinces annexées. La mère aurait pu passer, mais sans ses petits.
La famille est revenue à Nancy, par le train de minuit et, ne sachant où aller à cette heure, a passé la nuit - la nuit froide de lundi à mardi, à la belle étoile. La préfecture et la municipalité n'auront-elles pas pitié de ces malheureux? »
Nous avons envoyé à la préfecture et à la mairie où l'on nous a répondu n'avoir pas eu connaissance du fait signalé par notre confrère.
A la préfecture, on estime que si l'entrée du pays annexé avait été refusée dans les conditions ci-dessus relatées, le commissaire français d'Avricourt n'aurait pas manqué d'en informer le préfet.
Au bureau municipal où se tient le délégué du comité alsacien-lorrain, on ignore absolument de quelles personnes il s'agit.
Peut-être l'Espérance serait-elle bien inspirée en transmettant aux autorités les renseignements complémentaires qu'elle possède ?
9 juin 1893
PETITES NOUVELLES REGIONALES
- Le sieur Edouard Gouth, domestique, entrait au débit tenu par M. Boltz, lorsqu'il fit la rencontre du sieur Joseph Voinot, domestique à Autrepierre, qui, sans aucune provocation, lui donna un soufflet. Gouth ramassa une pierre qu'il jeta à son agresseur, puis il alla se réfugier dans le corridor du café Boltz.
Voinot le poursuivit et l'ayant rejoint lui porta plusieurs coups de pied et de poing. Pour se défendre, Gouth porta deux coups de couteau à Voinot qui fut blessé légèrement à la tête.
La gendarmerie d'Igney a ouvert une enquête.
11 juin 1893
Blâmont
M. Paul-Emile Florentin, curé de Badonviller, est nommé à la cure de Blâmont, vacante par la démission de M. Eloy.
12 juin 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Auguste Vincent, 44 ans, journalier à Verdenal, à 1 fr. d'amende, pour coups volontaires.
13 juin 1893
À l' « Officiel »
L'Officiel du 12 juin publie un décret nommant des juges de paix et des suppléants. Parmi ces nominations, nous relevons : A Saint Nicolas, M. Lièvre, juge de paix de Blâmont, en remplacement de M. Pechoin, décédé.
A Blâmont, M. Martin, notaire honoraire
18 juin 1893
Nomination ecclésiastique
M. l'abbé Florentin, curé-doyen de Badonviller, a été nommé curé-doyen de Blâmont.
22 juin 1893
Domèvre-sur-Vezouse
Pendant l'orage qui a éclaté, le 15 courant, la grêle a causé sur les blés des dégâts estimés à 20,000 fr. Aucun propriétaire n'est assuré.
1er juillet 1893
L'orage de mercredi
[...] On nous écrit de Blâmont :
« Mercredi dernier, à six heures du soir, un violent orage s'est abattu sur notre ville, la grêle a dévasté la moitié des récoltes, les vignes, qui promettaient une belle vendange, ont été fortement endommagées, les houblonnières aussi; mais sur les territoires de Verdenal, Chazelles, Autrepierre et Gondrexon, cela a été pour ainsi dire entièrement saccagé ; la population des campagnes est dans la désolation la plus complète, ayant fait une maigre récolte de fourrages, elle comptait se rattraper sur les grains, mais l'espérance, cette fois, était encore vaine. »
4 juillet 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] . - Edouard Gouth, 20 ans, domestique à Amenoncourt, Joseph-Victor Voinot, 23 ans, domestique à Autrepierre, coups et blessures volontaires et réciproques ; le premier 15 jours de prison et le dernier 30 fr. d'amende.

Dégâts causés par la grêle
Pendant l'orage qui a éclaté le 28 juin dernier, la grêle a tombé sur le territoire de la commune de Moriviller.
Les pertes se chiffrent approximativement à 77,400 fr. A Buriville, les dégâts s'élèvent à 25,000 fr. ; à Gripport, les pertes sont de 3,500 fr.
6 juillet 1893
Dégâts causés par la grêle
La grêle tombée pendant l'orage du 28 juin a causé des dégâts évalués pour les communes suivantes : à 15.000 fr. pour Verdenal ; 30.000 fr. pour Herbéviller ; 30.000 fr. pour Ogéviller.
7 juillet 1893
Société de tir du 41e régiment territorial d'Infanterie. - Résultats obtenus à la séance du 2 juillet :
MM. Louis Foell, de Blâmont ; Allain, de Halloville : Emile Pagnv, de Blâmont ; chacun 6 balles 11 points. - Friot, de Vého, 6 b. 10 p. - Jules Toubhans. 6 b. 9 p. - Maurice Renard; Nicolas, de Frémonville, chacun 6 b. 8 p. - Léon Petit, Aloïse Trabac, 6 b. 7 p. - Jules Hennequin, 5 b. 8 p.- Victor Paradis, Justin Receveur, Roussel, Joseph Pierson, chacun 5 b. 7 p. - Baumgarten, Trentel, 5 b. 6 p.
16 juillet 1893
REMISE DE RÉCOMPENSES
Immédiatement après la revue, M. le préfet a remis, à la préfecture, aux ouvriers dont les noms suivent et qui comptent plus de trente années de services consécutifs dans le même établissement, les médailles d'honneur [...]
MM. les sous-préfets ont, d'autre part, dans leurs sous-préfectures respectives, remis en présence de MM. les maires les médailles d'honneur accordées par M. le ministre du commerce aux ouvriers et employés qui comptent trente années de service dans même établissement.
M. le sous-préfet de Lunéville: [...] Albert Gremillot, forgeron à Blâmont; [...] Mathieu Biron, mécanicien aux chemins de fer à Blâmont ; M. Testevrude, chef de station à Blâmont.
17 juillet 1893
Blâmont
La fièvre aphteuse a été constatée sur plusieurs bestiaux appartenant à des habitants de la commune de Blâmont. Les mesurés nécessaires pour empêcher la propagation de la maladie ont été prises par la municipalité.

Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Anne François, 76 ans, Veuve Dufour, à Repaix, à 5fr. d'amende avec sursis; Nicolas Lambert, 52 ans, manoeuvre à Repaix, à 5 fr. d'amende ; Justine Dufour, 49 ans, femme Lambert, à Repaix, à 5 fr. d'amende; [...] tous pour coups et blessures volontaires.
22 juillet 1893
Blâmont
La gendarmerie de Blâmont a ouvert une enquête sur deux tentatives de vol commises par des individus inconnus dans les églises de Gondrexon et Chazelles.
Les malfaiteurs ont brisé, à l'église de Gondrexon, quatre carreaux à une fenêtre élevée à un mètre cinquante du sol. Après être entrés dans l'église, ils se sont retirés sans rien emporter.
Ils n'avaient pas trouvé la clef qui ouvre la serrure de l'armoire où sont placés les vases sacrés.
A Chazelles, une tentative a eu lieu dans les mêmes circonstances.
26 juillet 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Julien Receveur, 48 ans, vannier à Domjevin, 16 fr. d'amende; Jean-Georges Moitrier, 57 ans, cultivateur à Ogéviller, 10 fr. d'amende, pour outrages à maire.
8 août 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel.-[...] Amand Hensch, 39 ans, maçon à Leintrey, huit jours de prison ; André Kirmser, 30 ans, tonnelier à Emberménil, 16 fr. d'amende ; [...] pour coups et blessures volontaires
11 août 1893
Manoeuvres de la 11e division
Ainsi que nous l'avions annoncé la 11e division a quitté Nancy, hier, jeudi, à quatre heures de l'après-midi, pour des manoeuvres qui dureront deux jours.[...] Le thème des manoeuvres est à double action ; un combat, auquel prendra part la division de cavalerie de Lunéville, s'engagera, pour le terminer, à Gondrexon, petit village du canton de Blâmont.
Les troupes rentreront samedi.
15 août 1893
Ogéviller
Le sieur Wendel Reno, demeurant à Bruderdroff (Alsace-Lorraine), marchand de fruits, a été arrêté pour voies de fait envers M. Gaillard, garde champêtre à Ogéviller.

Blâmont
M. Louis Malgras, garçon brasseur chez M.Baumgarten, conduisait une voiture attelée de deux chevaux. A l'entrée du village de Montreux, il serra le frein pour descendre la côte qui est très rapide. Le frein n'ayant pas assez de force, la voiture poussa les chevaux qui s'emportèrent et allèrent s'abattre contre une maison. Le choc fut si violent qu'un cheval fut tué sur le coup et que M. Malgras fut projeté sur le sol où il se fit de fortes contusions an côté gauche.
La voiture a été presque entièrement brisée. M. Baumgarten estime ses dégâts à 1,350 fr.
17 août 1893
Domêvre-sur-Vesouze
On nous écrit :
Dimanche après-midi, a eu lieu la distribution des prix aux élèves des écoles communales de Domêvre-sur-Vesouze.
M. Lemoine, conseiller d'arrondissement, présidait la cérémonie, assisté de M. Gérardin, maire de Domèvre, et de M. Protche, délégué cantonal.
Plusieurs scènes comiques ont été jouées avec beaucoup de gentillesse par les enfants des deux écoles, qui ont été très applaudis.
M. le président adresse ensuite quelques paroles bienveillantes aux parents, maîtres et élèves, et donne la parole à M. le délégué des écoles qui prononce un discours très patriotique terminé par une chaleureuse ovation à la République.
Après quoi, M. Lemoine donne lecture du palmarès.
L'enceinte réservée pour cette cérémonie était richement ornée de verdure et de drapeaux.
Nous adressons nos remerciements et nos félicitations à M. Mazerand et à sa famille, qui ont bien voulu venir, de Cirey, rehausser l'éclat de cette fête où l'on a entendu, grâce à eux, d'excellente musique.
18 août 1893
Emberménil
Un incendie a détruit une maison construite en planches, appartenant à M. Emile Mercy, débitant. Le feu a pris naissance dans le grenier, par suite d'une étincelle échappée de la cheminée. Les pertes, évaluées à environ 3,000 francs, sont couvertes par l'assurance.
19 août 1893
Nominations ecclésiastiques
[...] M. Dedenon, vicaire à Baccarat, est nommé desservant à Vého, en remplacement de M. Lebon, transféré à Malleloy.
22 août 1893
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] Julien-Nicolas Perouff, employé au chemin de fer, rue Charles III, et Maria-Octavie Colin, sans profession à Blâmont.
31 août 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Albert Hachon, 45 ans, journalier à Nonhigny, 16 fr. d'amende ; [...] pour coups et blessures volontaires,
8 août 1893
Chemins de fer de l'Est
Actes de probité accomplis par les employés de la compagnie pendant le mois de juin 1893 :
[...] Le surveillant-chef Antoine Hiebler, d'Igney-Avricourt, a trouvé, dans une voiture d'un train, un porte-monnaie renfermant 27 fr. 50 c, dont il a fait le dépôt.
10 septembre 1893
Nominations ecclésiastiques
Ont été nommés :
Curé de Blainville-sur-l'Eau, M. l'abbé Poirine, précédemment curé de Verdenal
19 septembre 1893
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] François Baptiste Henry, forgeron à Verdenal, et Jeanne-Françoise Mouton, couturière, faubourg Sainte-Catherine, 5.
8 octobre 1893
Blâmont
Mlle Marie Rauch, âgée de quatorze ans, gymnaste ambulante, se présentait au lavoir et demandait poliment aux laveuses une place pour laver son linge. On lui indiqua une place vacante et elle s'y installa; elle y était à peine depuis quelques minutes, quand survint Mme Henriquel qui, sur le refus de Mlle Rauch de quitter sa place, lui porta un violent coup de battoir à la figure.
Mlle Rauch tomba évanouie, perdant le sang en abondance et lâchant une robe et une chemise qui furent entraînées par le courant.
9 octobre 1893
ETAT CIVIL DE PONT-A-MOUSSON
MARIAGES
Marie-Nicolas-Gustave Gangloff, mécanicien au chemin de fer de l'Est, à Igney-Avricourt (Meurthe-et-Moselle), et Léonie-Louise Bayer, sans profession à Pont-à-Mousson.
12 octobre 1893
Harbouey
Le dimanche 15 octobre, à trois heures du soir, le professeur départemental d'agriculture fera une conférence à Harbouey sur l'alimentation du bétail.
22 octobre 1893
Nominations ecclésiastiques
Par décision épiscopale, sont nommés :
[...] curé d'Autrepierre, M. l'abbé Elmerich, précédemment aumônier de l'Hôpital civil, à Nancy ; cure de Barbas, M. l'abbé Mangin, précédemment curé d'Autrepierre.
26 octobre 1893
Nominations ecclésiastiques
[...] M. l'abbé Elmerich, aumônier de l'hospice civil à Nancy, est nommé desservant à Autreville, en remplacement de M. l'abbé Mangin, transféré à Barbas.
M. l'abbé Mangin remplacera, à Barbas, M. l'abbé Royer, transféré à l'hospice civil de Nancy.

Le colonel de Marionnelz
M. de Marionnelz (Joseph-Arthur), qui vient d'être nommé colonel du 44e de ligne, est né le 13 août 1838, à Verdenal (Meurthe).
En 1870, capitaine au 58e le nouveau colonel reçut un coup de feu à la jambe gauche, le jour de la bataille de Mouzon.
Promu chef de bataillon au 97e de l'arme le 26 octobre 1880 et lieutenant-colonel du 23e le 28 décembre 1889, M. de Marionnelz reçut la décoration d'officier de la Légion d'honneur, au titre de ce dernier régiment, par décret du 9 juillet 1892. Cet officier supérieur comptait à ce moment trente deux ans de services, six campagnes et une blessure de guerre.
27 octobre 1893
Blâmont
Mort de M. Isay. - On nous écrit de Blâmont :
« M. Isay, un des chefs delà maison Isay et Bachmann, vient de mourir dans la force de l'âge. Il était très estimé de la population et sera universellement regretté. »
Nous nous joignons à notre correspondant pour déplorer la mort de M. Isay ; il laisse le souvenir non seulement d'un industriel très intelligent, mais d'un patron humain, libéral. Esprit droit et bienveillant, M. Isay ne comptait que des amis. Nous prions sa famille et ses associés d'agréer l'expression de nos sincères compliments de condoléance.
28 octobre 1893
Blâmont
M. Zimmermann, âgé de 65 ans, propriétaire à Blâmont, a trouvé caché dans le soupirail de sa cave une tunique courte de collégien, à col rabattu, avec les- pattes d'épaule en cordonnet noir formant le noeud hongrois ; une chemise en flanelle à raies noires et blanches marquée du chiffre 184, et une ceinture en laine tricotée. Ces effets ont été déposés à la gendarmerie.
31 octobre 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Maria Henriquel, 40 ans, femme Marchal, à Blâmont, six jours, pour coups et blessures volontaires. - Henri Jacob, -15 ans, berger à Blâmont, 16 fr. d'amende, pour délit de chasse.
4 novembre 1893
Blâmont
A l'occasion du décès de M. Isay, manufacturier à Blâmont, Mme Isay, sa veuve, outre de nombreuses distributions aux indigents de notre ville, a fait don au bureau de bienfaisance d'une somme de 100 francs, et à la société de secours mutuels d'une autre somme de 300 fr. . M. Isay s'était toujours vivement intéressé à toutes les oeuvres de bienfaisance de la localité, et en particulier à la prospérité de la société de secours mutuels dont il a été pendant de longues années le bienfaiteur et le secrétaire dévoué.
6 novembre 1893
Nominations ecclésiastiques
Ont été nommés :
[...] Curé de Verdenal, M. l'abbé François, précédemment curé de Saint-Marcel.

ETAT CIVIL DE BACCARAT
MARIAGES
[...] François-Marie-Joseph Mougeol, épicier à Domèvre-sur-Vezouze, et Marie-Julie Thirion, tailleuse de cristaux à Baccarat, veuve d'Eugène Volfer.
7 novembre 1893
Manonviller
La gendarmerie de Manonviller a ouvert une enquête sur une rixe qui a éclaté à Fréménil entre les sieurs François Valter et Charles Schaal, marchands de peaux de lapins. Ces deux individus, après une discussion dans une auberge, sont sortis ensemble. Valter, qui était pris de boisson, menaça Schaal de son couteau Celui-ci riposta et frappa son adversaire de plusieurs coups de poing.

Gogney
Un malfaiteur, resté inconnu, a profité de absence de Mme veuve Vouaux, âgée de soixante-neuf ans, pour pénétrer dans son domicile et dérober une somme de 88 fr. enfermée dans une armoire. La gendarmerie de Blâmont a ouvert une enquête.
21 novembre 1893
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
Du lundi 20 novembre
PUBLICATIONS DE MARIAGES
Pierre-Félicien Aubry, employé à la préfecture à Nancy, et Marie-Clémence Jacquot, sans profession à Nonhigny
28 novembre 1893
Luné ville
Tribunal correctionnel. - [...] Charles Augendre, 31 ans, domestique Domjevin, vingt jours de prison; [...] pour coups et blessures volontaires. - Auguste Guerre, 34 ans, manoeuvre à Remoncourt, 30 fr.
d'amende [...] pour délit de pêche.
4 décembre 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] - Remy Boisseau, 46 ans, journalier à Blâmont ; [...] 25 fr.
7 décembre 1893
Vého
M. Désiré Gérardin, cultivateur à Vého, se trouvait, vers dix heures du soir, au café tenu par M. Allain, lorsque le sieur Gaston Schwartz, s'approcha de lui en proférant des menaces. M. Gérardin sortit de la salle, il fut suivi par Schwartz, qui tenait un couteau à la main et cherchait à le frapper. Repoussé une première fois, il revint à la charge et frappa d un coup de couteau à la figure M. Gérardin, qui fut blessé assez grièvement à la joue gauche.
Les camarades de ce dernier se jetèrent sur son agresseur pour le désarmer, mais ils n'y parvinrent pas et s'en allèrent.
La gendarmerie de Blâmont a ouvert une enquête.
14 décembre 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...]
Outrages à agent. - Le prévenu Charles Bopp, marchand de poissons à Blâmont, est poursuivi pour injures à M. Ferriès, receveur de l'octroi de cette ville. Huit jours de prison.
Vol. - Rinaldi, sujet italien, habite Domjevin, et travaillant au fort de Manonviller, s'est emparé de la pelle d'un autre terrassier. Huit jours de prison.
17 décembre 1893
Union des femmes de France
La section de Cirey-Blâmont de l'Union des femmes de France donnera le dimanche 31 décembre à huit heures du soir, sa fête annuelle au profit de l'oeuvre.
Il y aura à cette occasion bal populaire dans la nouvelle salle des fêtes de la manufacture de glaces de Cirey, tombola et jeux de toutes sortes. . Le buffet sera tenu par les dames de l'Union des femmes de France.
Le comité fait un pressant appel à toutes les personnes qui voudront bien prendre part à cette fête patriotique et de bienfaisance ; il leur sera fait un cordial accueil et c'est avec gratitude qu'on recevra l'obole qu'elles y dépenseront pour aider à alimenter la caisse de secours aux blessés de nos armées de terre et de mer.
L'entrée du bal sera gratuite.
18 décembre 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel
Joseph Bienvenu, 35 ans, journalier à Paris, a insulté, le 14 septembre, à Igney-Avricourt, l'inspecteur de police Ney et le gendarme Grossmann.
Le prévenu habite Paris. Il écrit au tribunal pour se recommander à son indulgence. - 25 francs d'amende.
[...] Julien Adam, 25 ans, jardinier à Blâmont, [...] 11 fr. d'amende.
27 décembre 1893
Lunéville
Tribunal correctionnel.- [...] Gaston Schwartz, 30 ans, manoeuvre à Vého, un mois de prison, pour coups et blessures volontaires.
 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email