BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 

Retour à la liste de l'Est républicain


L'Est Républicain

- 1894 -


5 janvier 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel
Constant Schwartz, 27 ans, journalier à Blâmont, 30 francs d'amende (défaut), pour coups et blessures volontaires.


8 janvier 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Augustin Friat, 59 ans, maçon à Xousse, 30 fr. d'amende, pour délit de poche.
9 janvier 1894
Blâmont
Une maison d'habitation, occupée par trois locataires, appartenant à M. Renaudin, banquier à Dieuze (Alsace-Lorraine), a été en partie détruite par un incendie dont la cause est inconnue. Les pertes, couvertes par une assurance, sont évaluées à environ 18,000 fr.
10 janvier 1894
Gogney
Un commencement d'incendie occasionné par la rupture d'un tuyau de fourneau a éclaté dans une maison appartenant à M. Emile Lambert, manoeuvre. Les pertes sont évaluées a environ 100 francs, elles sont couvertes par l'assurance.
15 janvier 1894
TRIBUNE PUBLIQUE
Nous recevons la lettre suivante :
Igney et Avricourt
« Vous avez déjà eu l'occasion de parler de la situation de la commune d'Igney, noyée dans celle d'Igney-Avricourt.
« Depuis 1878, la haute et puissante compagnie des chemins de fer de l'Est a fait entrer au conseil municipal d'Igney six de ses employés. La conséquence de cette élection a été la construction d'un groupe scolaire pour enfants d'employés à la gare d'Avricourt et un déficit de 12.000 francs. La compagnie a bien été invitée à venir en aide à la commune pour combler ce déficit, mais le directeur de la compagnie s'est refusé catégoriquement sans même consulter son conseil d'administration.
« La commune doit donc 12.000 tr., et les habitants d'Igney propriétaires ou cultivateurs, sont obligés de supporter une imposition extraordinaire de 15 centimes pendant trente ans pour la plus grande satisfaction des employés de l'Etat et de la compagnie de l'Est agglomérés sur le territoire d'Avricourt.
« Cette manière ingénieuse de faire payer ses dettes par son voisin n'est pas nouvelle : c'est la théorie communiste dans toute sa beauté, théorie que l'administration préfectorale ne devrait pas tolérer si elle était plus soucieuse des intérêts qui lui sont confiés,
« C'est avec raison que M. Colson, alors conseiller général du canton de Saint Nicolas, exposait, devant cette assemblée, les dangers de l'établissement sur le territoire d'une commune, d'une usine ou d'une société industrielle venant imposer à cette commune des dépenses inouïes sans y coopérer suffisamment. L'honnête M. Colson citait cependant plusieurs usines françaises qui, non seulement construisent et entretiennent des écoles pour les enfants de leurs ouvriers, mais subviennent, dans de larges proportions, aux dépenses communales.
« Telle n'est pas la situation à Igney-Avricourt que les conseillers municipaux de la compagnie de l'Est traitent en pays conquis.
« Depuis longtemps les habitants d'Igney, fatigués des exigences des conseillers de la gare, blessés de n'être représentés au conseil municipal que par trois conseillers sur douze et d'être administrés par une population flottante, demandent la séparation en deux communes d'Igney et d'Avricourt.
« Cette demande, dont l'initiative peut être prise par le Préfet, aux termes de l'article 12
de la loi du 5 avril 1884, doit être déposée avant la session d'avril du conseil général. Il n'y a donc pas de temps à perdre. Nous appelons de nouveau sur ce point l'attention de M. le Préfet et du conseiller général du canton de Blâmont.
« Agréez, etc. »
16 janvier 1894
Emberménil
La gendarmerie d'Igney-Avricourt a arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt le sieur Jacob Schmitt, âgé de 32 ans, sujet bavarois, domestique à la ferme de Mont-Laval, écart d'Emberménil.
24 janvier 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Joseph Lacotte, 14 ans, domestique à Vaucourt, vol, 1 mois de prison - [...] Georges Sehrt, 20 ans, à Igney-Avricourt [...] défaut de déclaration d'étrangers, 50 fr. d'amende.
29 janvier 1894
Blâmant
La gendarmerie de Blâmont a ouvert une enquête au sujet de blessures faites au sieur Félix Partisan, âgé de 35 ans, manoeuvre à Repaix, par le nommé Julien Adam, âgé de 25 ans, marchand de harengs à Blâmont. Celui-ci, qui était en état d'ébriété, avait déjà été grossier et avait eu une discussion avec M. Joseph Lutwiller, âgé de 25 ans, cultivateur au même lieu,
3 février 1894
Avricourt
Le sieur Charles Lhôte, âgé de dix-sept ans domestique à Vého, a été arrêté par la gendarmerie. Cet individu a soustrait une somme de' 200 fr., enfermée dans une armoire, au préjudice de M. Liotté, à Vého; il a dépensé la plus grande partie de cet argent dans les cabarets.
5 février 1894
Avricourt
L'arrestation du sieur Charles Lhôte, relatée dans notre numéro de samedi, a été opérée par un douanier de la brigade d'Avricourt, nommé Maschino, qui avait connaissance du signalement du malfaiteur.
Nos félicitations pour l'intelligence et le tact dont a fait preuve ce brave agent
6 février 1892
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...]
Dans la nuit du 5 au 6 octobre, M. Laurent, meunier au moulin de Sainte-Anne, à Gogney, s'était couché pendant que sa femme était allée voir à l'écurie un cheval malade. Mme Laurent, en rentrant, surprit dans la cuisine le nommé Thiry, Sylvain, qui, questionné, lui dit qu'il venait lui demander l'hospitalité pour la nuit. Elle y consentit et le prévenu dit qu'il allait chercher ses souliers laissés dehors, et revenir. Mme Laurent se coucha. Mais, un peu plus tard, son mari fut réveillé par un bruit insolite qui partait de la cave. Il y alla et constata la présence d'un pot de camp qui aurait dû être à la cuisine, un tonneau renversé dont le vin s'échappait par la bonde et la disparition d'une bouteille de bière.
Les témoignages ne laissent aucun doute sur la culpabilité de Thiry, qui est condamné à huit mois de prison.
11 février 1894
On demande un bon ouvrier RELIEUR chez M. FEYS, libr., Blâmont (M.-et-M.).
14 février 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...]
- Julien Adam, 25 ans, journalier à Blâmont, un mois de prison (défaut) pour coups et blessures volontaires à M. Lidwiller, cultivateur à Repaix. - Charles Lhôte, 17 ans, domestique à Vého, huit mois de prison pour vol de 300 fr. chez les époux Liotté, à Vého.
13 mars 1894
ETAT CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
PUBLICATIONS DE MARIAGES
[...] Charles-Constant François, docteur en droit, répétiteur général au lycée de Nancy, rue de Serre, 6, et Marie-Gabrielle Gérardin, sans profession à Domèvre-sur-Vezouse.
21 mars 1894
Vins de Champagne
On écrit d'Avricourt :
« Une grande maison de Reims vient de louer de ce côté-ci de la frontière les caves et logements d'un ex-marchand de vin en gros, pour un dépôt de fûts de « vin de Champagne ». La mise en bouteille se ferait ici afin d'éviter l'impôt énorme sur les vins en bouteilles et ne payer que celui des vins en fûts, de beaucoup . moindre. »
28 mars 1894
ETAT CIVIL DE LUNÉVILLE
PUBLICATIONS DE MARIAGES
Joseph-Prosper Denys, adjudant d'artillerie en retraite à Lunéville, et Françoise-Marie Coury, sans profession à Emberménil.
30 mars 1894
Tribunal correctionnel de Nancy
Audience plu 29 mars
[...] Vagabondage et mendicité. - Lucien Jemfre, 29 ans, domestique à Saint-Nicolas, a été trouvé vagabondant et mendiant à Blâmont. Le prévenu se défend énergiquement des faits dont on l'accuse : « Si j'ai demandé quelque chose à personne, dit-il, qu'on me coupe le cou !». Le tribunal se montre plus indulgent et inflige six jours de prison.
5 avril 1894
Conseil général de Meurthe-et-Moselle
Séance du 4 avril
[...] Commune d'Igney-Avricourt. - M. Jacquemin, rapporteur.
Les habitants d'Igney demandent que la section d'Avricourt soit érigée en commune distincte. Cette demande est motivée par la raison que les revenus de la section d'Igney seraient en grande partie affectés aux besoins de celle d'Avricourt, dont les représentants au conseil municipal forment la majorité de l'assemblée.
La commission syndicale élue à Igney, en exécution de l'article 4 de la loi du 5 avril 1881, s'est montrée favorable au projet, qui est repoussé par le conseil municipal.
L'enquête à laquelle il a été procédé à ce sujet a soulevé de nombreuses protestations de la part des habitants de l'agglomération d'Avricourt.
D'autre part, M. le directeur des contributions directes trouve insuffisants les motifs invoqués pour justifier la modification projetée, et le conseil d'arrondissement conclut au maintien du statu quo.
Le rapport de la commission énumère une longue série de griefs de la part des habitants d'Igney, griefs que l'Est républicain a souvent énumérés.
Les habitants d'Avricourt, au contraire, protestent, mais la commission n'admet pas leurs raisons; elle admet en principe la séparation.
Le conseil vote le principe de la séparation.
13 avril 1894
Union départementale des officiers de sapeurs-pompiers
Dimanche dernier, 8 avril courant, a eu lieu à Nancy (annexe de la salle Poirel), une réunion des officiers de sapeurs-pompiers du département de Meurthe-et-Moselle.
Cette réunion avait pour but de former l'Union départementale des officiers de sapeurs-pompiers.
L'assemblée a décidé la formation de l'Union et a procédé immédiatement à l'élection du bureau qui est composé de :
MM. les capitaines Delabbeye, de Blâmont, président ; Barbier, de Nancy, vice-président ; Noël, de Pont-à-Mousson, membre du conseil ; Masson, de Lunéville, membre du conseil ; Gugumus, de Nancy, trésorier ; le lieutenant Vannier, de Lunéville, secrétaire ; le sous-lieutenant Moitrier, de Blâmont, secrétaire-adjoint.
Les statuts présentés par le président ayant été discutés et adoptés seront soumis à l'autorité supérieure.
L'Union fait appel aux camarades du département qui n'assistaient pas à la réunion et les prie d'envoyer leur adhésion au président, à Blâmont.
20 avril 1894
Avricourt
Lundi ont été arrêtés et écroués à la maison d'arrêt de Lunéville, par les soins de la gendarmerie d'Igney, deux employés de la gare d'Avricourt qui avaient déplombé un wagon chargé de vin et percé un tonneau pour dérober une partie du contenu.
L'un des coupables est célibataire, l'autre est marié et père de deux enfants. Il est à peu près certain que cet acte indélicat est le premier qu'ils commettent, et qu'ils n'ont pris part à aucun des nombreux vols dont on a eu à se plaindre dernièrement sur le réseau.
23 avril 1894
Blâmont
Il paraît que la taillanderie connue sous la raison sociale : Les fils de Mme Batelot, va cesser tout travail à brève échéance. Les propriétaires, dont M. d'Hausen, ont décidé qu'en l'état actuel, à moins de transformation de l'outillage, les bénéfices seraient trop minimes. Les ouvriers seront donc congédiés les uns après les autres.
26 avril 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Jean-Baptiste Colin, 30 ans et Pierre-Appolinaire Antoine, 22 ans, employés au chemin de fer à Igney, chacun 2 mois de prison : vol.
[...] Joseph Masson, 50 ans, chapentier à Avricourt, 5 fr. d'amende : séjour des étrangers.
12 mai 1894
Reclonville
Un incendie, dont la cause est inconnue, s'est déclaré, la nuit, dans les greniers de la maison de M. Cherrier, manoeuvre. Le feu, qui a pris naissance dans du fourrage, a pu être éteint après quelques heures d'efforts par les habitants de la commune. Les pertes, couvertes par l'assurance, sont évaluées, à 2,500 fr.
13 mai 1894
Ancerviller
Un incendie considérable a détruit deux maisons appartenant à M. Nicolas Charpentier, vannier et à M. Charles Troché, journalier. Le feu a pris naissance, vers onze heures et demie, dans le grenier à fourrages de M. Charpentier ; en peu d'instants, il a gagné toute la maison et celle de M. Troché. Les pompiers de la commune étant accourus ont dû se borner à circonscrire le feu dans son foyer. Les pertes, évaluées à environ 11,400 fr., sont couvertes par l'assurance

19 mai 1894
Domjevin
Société de tir du 41e territorial.- La première séance de la société de tir de Domjevin a eu lieu le lundi de Pentecôte, sous la direction de M. Galland, instituteur, secrétaire de la société.
La foule était considérable, le village était pavoisé et cette splendide journée s'est terminée par un bal des plus animés, à la grande joie des dames dont la présence au tir avait été très appréciée.
Nombre de tireurs se sont donné rendez-vous pour dimanche prochain.
Tireurs qui ont pris part aux exercices : 112 ; balles tirées : 1,680; balles mises : 706 ; pour cent : 42.
Ont obtenu les meilleurs résultats : MM. Aimé Jeanjean, de Domjevin, 6 balles, 11 p. ; Joseph Chaton et Th. Munier, de Domjevin ; Emile Pérette, de Bénaménil, 6 b., 10 p. ; Edmond Friot et Charles Perrin, de Vého ; Edouard François, de Domjevin, 6 b., 9 p. ; Goujon, garde forestier à Bénaménil ; Auguste Thouvenin, de Thiébauménil ; Glaudel, de Fréménil, 6 b., 8 p.; Georges Richard, de Lunéville, 5 b., 7 p.; Lucien Crouzier, de Domjevin, 5 b., 6 p. ; Charles Marange, de Domjevin, 5 b., 5 p.
La deuxième séance aura lieu dimanche 20 mai, de une heure à six heures de l'après-midi ; en cas de mauvais temps, remise au dimanche suivant.
On ne saurait trop féliciter M. l'instituteur Galland du zèle et du dévouement dont il fait preuve envers la société de tir.
Sur l'initiative de M. le capitaine Nicolas, président du cercle cantonal de Lunéville, le cercle a alloué une subvention de 20 fr. à la société de tir de Domjevin.
20 mai 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Jules Math, 27 ans cultivateur à Frémonville, 16 fr. d'amende pour coups volontaires.
21 mai 1894
Lunéville
Mercredi à midi, un essaim d'abeilles en liberté était venu s'installer sur une des marches de l'église Saint-Jacques.
Un groupe considérable de curieux s'était formé mais personne n'osait approcher des mouches à miel. v
Grâce à M. Malnory, instituteur à Nonhigny, l'essaim a pu être capturé et offert par lui à un agent de police qui est également un amateur d'apiculture.
24 mai 1894
Igney-Avricourt
On nous écrit de cette commune :
. « Il nous est conté un amusant écho de la fête d'Emberménil.
Ce village, privé de boucher en temps ordinaire, voit chaque année deux membres de la corporation s'acheminer vers lui à l'occasion de la fête
Ce sont les nommés M... et B..., des environs.
M... est étranger et israélite.
B... est français et catholique,
Des concurrences nationales, religieuses et surtout... de métier, il devait forcément naitre un conflit terrible,
Emberménil en a été le théâtre,
Des boeufs splendides y furent promenés quelques jours avant la fête. Les conducteurs se jetaient de terribles coups d'oeil, tandis que les pauvres bêtes échangeaient un long et humide regard de ruminants dont la mort est prochaine et dont la chair va être mise au rabais.
À sonde caisse municipale, les habitants apprennent que B... vend de la viande à tel prix.
Le tambour mugit de nouveau : c'est M... qui la cède à des conditions avantageuses,
B... diminue encore davantage.
M... fait de nouveaux sacrifices...
Finalement B... a une idée géniale : il annonce qu'on trouvera chez lui de la viande patriotique, coupée en Français.
Enfoncé ! M..., dites-vous? Pas du tout. M... trouve moyen de vendre de la viande universelle coupée en volapûck.
On a bien ri à Emberménil, et on y a mangé à bon compte des viandes patriotiques et universelles.
31 mai 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Henri Bourgeois, 41 ans, relieur à Blâmont, 50 fr. d'amende, pour outrages à gendarmerie.

Blâmont
Nous avons déjà parlé d'un incendie volontaire qui a eu lieu la semaine dernière, à Blâmont.
On crut d'abord à la malveillance et une enquête fut commencée en ce sens.
Elle a amené l'arrestation du nommé Martin, ouvrier cordonnier.
Voici comment : Martin, qui est un peu fou, paraît-il, a été surpris brisant rue Girardet, les pauvres becs de gaz qui n'en pouvaient plus.
Détail qui ne manque pas de saveur, il a été arrêté au moment où il allait briser celui qui est situé tout proche de la maison occupée par M. le juge d'instruction, à Lunéville, Martin est semble-t-il atteint d'aliénation mentale et sera probablement enfermé dans une maison de santé.
2 juin 1894
Dieulouard
On nous écrit :
« Les enfants de Mme Batelot, fabricants de taillanderie à Blâmont, viennent de céder à la maison Gouvy et Cie, à Dieulouard, la suite de leurs affaires. Outillage, matériel, approvisionnements seront, paraît-il, transportés à Dieulouard. Nous ne croyons pas que les propriétaires de la maison Batelot, dont la réputation est établie de longue date, aient pu placer en de meilleures mains la continuation de leur industrie. »
23 juin 1894
Mutations dans le personnel des municipalités
Arrondissement de Lunéville :[...] . Repaix, Enel, propriétaire, adjoint
27 juin 1894
Amenoncourt
Par décision du 22 juin, M. le ministre des cultes a accordé à la commune d'Amenoncourt un secours de 1,260 fr. pour la réparation de son église.
12 juillet 1894
Mutations dans le personnel des municipalités
[...] Arrondissement de Lunéville. - Harbouey, Marchal, cordonnier, maire.
20 juillet 1894
Percepteurs «
L'Officiel du 19 publie des arrêtés nommant des percepteurs. M. Duprey, percepteur de Coulières (Somme), est nommé à Herbéviller
28 juillet 1894
Postes et télégraphes
Le bureau de facteur-receveur créé à Bénaménil fonctionnera à partir du 1er août prochain.
Ce bureau desservira les communes de Bénaménil, Domjevin et Fréménil, actuellement desservies par Marainviller.
31 juillet 1894
Instituteurs primaires v
Sont admis à la retraite et seront remplacés à partir du 1er octobre 1894, les instituteurs dont les noms suivent : MM. [...] Dardaine, à Ogéviller ; [...] Pierre, à Emberménil ; Grégoire, à Buriville.
ETAT-CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
Du lundi 30 juillet 1894
PUBLICATIONS DE MARIAGES
Charles-Auguste Chrétien, agent de police de la sûreté, à Nancy, et Rosa-Christine Camaille, sans profession à Frémonville.
10 août 1894
Domjevin
Société mixte de tir du 41e régiment territorial
d'infanterie.- Liste des donateurs de prix à la Société mixte de tir de Domjevin :
MM. Adrian, maire à Bénaménil ; Andrault, à Lunéville ; Barthélémy, conseiller général et maire de Blâmont ; Mme Brégeard, à Ménil-Flin ; Brégeard, président de la Société de tir ; Boadot, hôtelier à Baccarat ; la commune de Bénaménil ; Brocard, de Bénaménil, à Paris Joseph-François Carrier, de Domjevin ; Cajelot, maire de Saint-Martin; Cartier-Bresson, à Celles-sur-Plaine ; cercle cantonal de Lunéville ; Claude, de Raon-l'Etape ; Mme Chevandier de Valdrôme, à Cirey ; Coumes, conseiller général, à Bayon ; Conot, négociant à Saint-Clément ; Collet, limonadier à Lunéville ; Collignon, à Lunéville ; Chatelat, négociant à Réclonville ; Mme veuve Courtois, à Domjevin ; Eugène Chaton, négociant à Domjevin ; Jean-Baptiste Chaton, aubergiste à Domjevin ; de Dietrich, usine à wagons de Lunéville ; la commune de Domjevin ; Dort, maire à Buriville ; Erard, maire à Jolivet ; Féry, notaire à Blâmont ; Gadel, à Ogéviller ; Gille et Belet, entrepreneurs au fort de Manonviller ; d'Hausen, château de Sainte-Marie, à Blâmont ; Henri Villard et Weill, à Lunéville ; Henri Jacquot, conseiller municipal à Lunéville ; Mme Jeanmaire, usine à gaz de Lunéville ; Krétz, instituteur à Fréménil ; Lambert, négociant à Marainvilller ; Landy et Lefort, limonadiers, à Baccarat ; Lemoine, conseiller d'arrondissement à Herbéviller ; L'hôte Moussey, à Baccarat.
MM. Lhuillier, brasseur à Einville ; Marquet, usine Solvay à Dombasle; Matins de Grandseille, maire à Verdenal; Marius Alezaud, Salon (Provence); Martin, industriel à Magnières ; Maucolin, percepteur à Emberménil; Mangin, maire à Fréménil ; ministre de la guerre ; ministre de l'intérieur; Hyppolite Moitrier, conseiller municipal, Domjevin; ; Moitrier, maire à Ogéviller ; Mercier, Epernay; Mougeat, adjoint, négociant à Saint-Clément; Théophile Munier, propriétaire à Domjevin; Netter, capitaine du génie en retraite, percepteur à Herbéviller; Nicolas, capitaine en retraite, adjoint au maire de Lunéville ; la commune d'Ogéviller ; Pierron, inspecteur primaire à Lunéville ; grands magasins du Printemps, Paris; E. Reffay, industriel à Ménil-Flin; Jean-Pierre Renaud, rentier à Baccarat ; Ribierre, maire de Lunéville ; Ricklin, pharmacien à Lunévile ; Simonet-Chaton, négociant à Ogéviller ; Thouvenin, cafetier à Ogéviller ; Viard, conseiller d'arrondissement et maire à Laneuveville-aux-Bois ; Viox, député à Lunéville ; Welker, notaire à Blâmont.
MM. Grangé, maire de Domjevin ; Hacherelle, capitaine du génie à Baccarat.
La distribution des prix aux lauréats de la société mixte de tir de Domjevin demeure fixée au mercredi 15 août, à trois heures de l'après-midi. Elle aura lieu devant la maison commune, sous la présidence de M. le capitaine Nicolas, adjoint au maire de Lunéville, vice-président d'honneur de la société de tir, et avec le concours de la musique municipale de Lunéville.
Les personnes patriotes, dévouées aux sociétés de tir qui, par oubli, n'auraient pas encore adressé leur don, sont priées de vouloir bien le faire parvenir à M. le secrétaire de la société à Domjevin, avant le 15 août, jour de la distribution.
Après la cérémonie, il y aura bal.
11 août 1894
Manonviller
M. Jean-Baptiste Désandré, âgé de trente trois ans, manoeuvre à Domjevin, était occupé dans le fossé du fort de Manonviller à transporter des pièces de bois que des ouvriers placés sur les talus jetaient d'une hauteur de sept mètres.
N'ayant pas entendu un avertissement donné, il ne se retira pas à temps et reçut sur la tête une pièce dite a longrine.
Transporté à son domicile, il reçut les soins du docteur Simon, de Lunéville, qui, après avoir constaté une fracture du crâné, l'a fait admettre à l'hôpital.

Igney
Un commencement d'incendie s'est déclaré dans la maison habitée par M. Célestin Conot, manoeuvre à Igney.
M. Conot évalue ses pertes à 600 fr. ; elles ne sont pas assurées. Celles de la propriétaire de l'immeuble, Mlle Marie Lagarde, atteignent 280 fr. et sont couvertes par une assurance.
La cause du sinistre est accidentelle.
12 août 1894
Nominations ecclésiastiques
Par décision épiscopale, sont nommés :
[...] vicaire à Blâmont, M. l'abbé Nicolas, précédemment maître d'études à l'école Saint-Sigisbert ;


15 août 1894
Igney-Avricourt
La gendarmerie a arrêté la nommée Thérèse Germain, âgée de 19 ans, domestique, sans domicile fixe, en flagrant délit de vol d'effets d'habillement, estimés 30 francs, commis au préjudice de Mme Hiebel, aubergiste.
18 août 1894
SERVICE DE LA VACCINE
Les médecins de l'assistance publique ont pratiqué, en 1893, 4,597 vaccinations ; 3,385 d'entre elles concernent des enfants de moins d'un an, 997 des sujets de plus d'un an.
A ces chiffres, il y a lieu d'ajouter les revaccinations.
Le docteur Leclère, de Toul, a pratiqué 325 revaccinations dans sa circonscription et dans la ville de Toul (sans parler de 116 vaccinations faites à Toul) ; le docteur Grandjean, de Confians, a pratiqué 271 revaccinations ; le docteur Martin, de Cirey, 138 ; le docteur Hanriot, de Blâmont, 60 ; docteur Hally, de Champenoux, 50 ; le docteur François, d'Einville, 48 ; le docteur Breul, de Nancy, 27. Cela fait un total de plus de 900 revaccinations, sans parler de celles que les médecins de l'assistance publique ont négligé de signaler.
Les vaccinations pratiquées dans les circonscriptions de Longuyon, Longwy, Mars-la-Tour, Villers-la-Montagne n'y figurent pas. Les médecins de ces circonscriptions ont pris, dit M. Heydenreich, la fâcheuse habitude d'abandonner les vaccinations aux sages-femmes. Or, les sages-femmes n'ont pas les connaissances nécessaires pour se mettre à l'abri des accidents qui peuvent résulter d'une vaccination faite sans les précautions voulues.
21 août 1894
Igney
Mme Chardin femme du maire de la commune d'Igney, remplissait sa lampe avec du pétrole lorsque le liquide s'enflamma et se répandit sur elle, lui faisant de graves brûlures aux mains et aux genoux. Affolée, elle s'enfuît dans la rue. Mme Chardin fut secourue par Mme Breton qui lui arracha les vêtements enflammés. L'état de la victime est assez alarmant
23 août 1894
Le salon de Saint-Dié
[...] A gauche, un tableau composé de quatre aquarelles, A Domèvre-sur-Vezouse de M. Keller Franz, de Lunéville qui a su bien rendre la physionomie placide de ce village, bâti aux bords d'un ruisseau aux eaux dormantes.
24 août 1894
Igney-Avricourt
On nous écrit : « Monsieur le directeur, nous apprenons la nomination de M. Bessard-du-Parc, sous-inspecteur des douanes d'Igney-Avricourt, à la résidence de Lyon.
« Nous félicitons bien sincèrement ce fonctionnaire de son avancement tout en regrettant son départ de notre localité où il a su, par son tact impeccable et sa parfaite aménité, acquérir les sympathies les plus vives. - X. »
26 août 1894
Dombasle
[...] Dans la matinée du 22 août courant, un individu se disant nommé Gaudchaux, marchand de chevaux à Blâmont, s'est présenté au café restaurant, tenu par un sieur Antoine « dit Joujou », demeurant rue de Flainval, à Dombasle, il s'est fait servir deux gouttes, car il est bon de dire qu'il était accompagné de son domestique ; puis au moment de solder il a déclaré au patron de l'établissement qu'il n'avait pas de monnaie mais qu'il repasserait dans un instant; environ un quart d'heure après le domestique s'est présenté à nouveau au café, disant qu'il venait de la part de son patron chercher 5 fr. que celui-ci rapporterait en venant payer les consommations. M. Antoine, sans méfiance, remit la somme demandée, mais alors nos deux hommes prirent la fuite car ils ont été vus le même soir prenant le train en gare à Dombasle.
Pour toute consolation le sieur Antoine s'est présenté à la gendarmerie le 23 du courant pour y faire sa déclaration. Celle-ci a ouvert une enquête.
29 août 1894
Personnel des municipalités
Arrondissement de Lunéville. - [...] Harbouey, Egly, cultivateur, adjoint.
6 septembre 1894
Repaix
Un cheval attelé à un tombereau s'est emporté sur le chemin d'intérêt commun de Barbas à Blâmont. M. Jean-Pierre Baudisson, âgé de 22 ans, préposé des douanes à Repaix, qui se trouvait sur le véhicule, a été projeté sur le sol. La mort a été instantanée.
M. René Aubry, conducteur du tombereau, qui a été également projeté sur la chaussée, a été transporté à son domicile ; son état est très grave.
10 septembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel.- [...] Amand Hensch, 40 ans, maçon à Leintrey, vingt jours de prison, pour outrages à gendarmerie, 5 fr. d'amende, pour ivresse. [...] Edouard Bellot, 34 ans, maçon à Blâmont, 16 fr. d'amende, pour outrages à douaniers et 5 fr. pour ivresse. Guiseppina Champion, 32 ans, journalière à Domjevin, 5 fr. d'amende, pour défaut de déclaration (étranger).
16 septembre 1894
Alsace-Lorraine
Deustch-Avricourt
Dernièrement, un individu portant un habit noir, très rapé, à la physionomie pâle, aux traits fatigués, faisait son apparition dans cette ville.
L'individu, - il parle quatre ou cinq langues - racontait à qui voulait l'entendre, qu'il était un enfant de bonne maison ayant reçu une instruction soignée, et dont le père, riche cultivateur bavarois, refuserait le bonheur de son fils amoureux jusqu'au mariage d'une fille pauvre. Il ajoutait qu'il allait rejoindre sa dulcinée en Amérique et qu'il s'était enfui de la maison paternelle avec un cheval, dont le prix de vente lui servirait à payer la traversée de l'Océan.
Les amateurs affluaient, car le cheval avait, d'après les connaisseurs, une certaine valeur. Cependant, on se demandait si l'individu était vraiment le propriétaire du cheval, et s'il ne faudrait pas, peut-être, payer deux fois la bête.
En attendant, l'intrus vivait d'un acompte sur le prix du cheval, lorsque la police eut vent d'un vol de chevaux dans un cirque.
Le lendemain un gendarme remarqua que le cheval en question dressait la tête et les oreilles au son l'un orgue de Barbarie ; il levait les jambes de devant, prêt à toutes sortes d'évolutions, qu'il avait sans doute interrompues pour un voyage forcé à la frontière. Le cirque auquel il appartient est badois ; le cheval attend son maître en fourrière et le voleur sa punition en prison.
22 septembre 1894
ETAT-CIVIL QUOTIDIEN DE NANCY
Du vendredi 21 septembre
DECES [...] Joseph Rourenach. 54 ans, journalier, domicilié à Leintrey, Meurthe-et-Moselle (maison de secours).
24 septembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Jean Isembart, 28 ans, domestique à Igney, 50 fr. ; [...] pour violation de domicile.
Albert Mangin, 49 ans, vannier à Mignéville, deux mois de prison, avec sursis, pour vol de numéraire.
28 septembre 1894
Mutations dans le personnel des municipalités
Arrondissement, de Lunéville. - Halloville, M. Jules Bridey, propriétaire, maire, et M. Léon Alain, vannier, adjoint ;
10 octobre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Michel Schoumaker, 40 ans, manoeuvre a Blâmont, quinze jours (défaut) [...] quatre jours de prison, pour coups et blessures volontaires.
12 octobre 1894
Biographie militaire lorraine
[...] GEOFFROY (Fraoçois), né à Amenoncourt : capitaine à la suite des hussards du Jura, officier de la Légion d'honneur : volontaire au 2e régiment de hussards, le 23 septembre 1800, s'éleva au grade de capitaine par des actes d'une rare intrépidité. Le 17 octobre 1806, à Halle, en Prusse, couché en joue par quatre grenadiers prussiens, il leur fait mettre bas les armes en leur criant en allemand : « Vous
êtes morts si vous faites feu. » A cette même affaire, Geoffroy alors maréchal des logis chef, secondé par quelques hussards de sa compagnie, s'empara de quatre canons après avoir sabré les servants. Il fut blessé d'un coup de feu au-dessus de l'oeil gauche à Mortagne, vieille Prusse, et n'en continua pas moins à combattre. En Espagne, en Russie et eu Saxe, il se fit remarquer par des. traits d'un courage héroïque. (V. et C. t. 25, p. 160).
19 octobre 1894
Verdenal
Un vol de raisins, estimés 6 fr., a été commis par Mme Thirion, journalière à Verdenal, au préjudice de Mme veuve Didier, propriétaire audit lieu.
24 octobre 1894
Blâmont
M. Lucien Godchot, marchand de chevaux, a porté plainte à la gendarmerie contre son domestique, le sieur Eugène Jacquot, âgé de 15 ans, qui a pris la fuite en emportant une somme de 200 fr. qu'il avait touchée chez M. Vourion, cultivateur à Ogéviller.
3 novembre 1894
Vého
La gendarmerie de Blâmont a arrêté, en flagrant délit de vol, le sieur Jean-Baptiste-Auguste Mirgon, âgé de 3l ans, journalier à Leintrey, qui s'est introduit la nuit dans la maison de M. Bister, cultivateur, et a dérobé plusieurs volailles.
4 novembre 1894
Nominations ecclésiastiques
Par décision épiscopale, ont été nommés : Curé de Chazelles, M. l'abbé Cadiot, précédemment curé de Villecey-sur-Mad ;
5 novembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Augustin Friat, 60 ans, maçon à Xousse, 16 fr. d'amende, pour outrages à porteur de contraintes.
6 novembre 1894
Blâmont
M. Charles Pierreville, âgé de 18 ans, apprenti menuisier, s'était rendu à la frontière avec plusieurs de ses camarades. A son retour il fit la rencontre de Jacob Metzger, domestique à Gogney, qui, étant légèrement pris de boisson, leur- offrit des cigares. Un des camarades de Pierreville lui prit le paquet de cigares et se sauva, Metzger ayant couru à la poursuite de ce jeune homme, M. Camille Bertrand, âgé de 18 ans, soldat au 1er zouaves, en congé chez ses parents, le poussa et le fit tomber au bas du talus. M. Pierreville, pour s'amuser, tira plusieurs coups de revolver. La gendarmerie a dressé procès-verbal à M. Pierreville pour port d'armes prohibée et à M. Bertrand pour violences.
9 novembre 1894
Xousse
Onze arbres fruitiers, d'une valeur de 100 francs plantés sur le chemin de grande communication de Lunéville à Vaucourt, ont été détruits sur le territoire de la commune de Xousse. Les auteurs de cet acte de vandalisme,les sieurs Lucien Laurent, âgé de 18 ans, cultivateur, et Auguste Rainville; âgé de 22 ans, journalier à Emberménil, se sont vu déclarer procès-verbal par la gendarmerie d'Igney.
10 novembre 1894
Blâmont
M. Nicolas, commis principal des contributions indirectes, à Blâmont, a été nommé en la même qualité à Bourmont (Haute-Marne).
12 novembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Jean-Baptiste Georges, -12 ans, boulanger à Ogéviller, 16 fr. d amende, pour détention d'un faux poids.
[...] Antoine Sutter, 43 ans, cultivateur à Vého [...] 1 fr. d'amende, pour outrages à garde.
Joseph Mirgon, 31 ans, journalier à Leintrey, deux mois de prison, pour vol de volailles

ON DEMANDE pour apprendre le commerce jeune homme chez M. Jules Hennequin, à Blâmont. Epicerie, mercerie, droguerie, quincaillerie, verres à vitres, papiers peints, glaces, etc.
14 novembre 1894
Blâmont
M. Rabuat, commis des contributions indirectes à Lyon, est nommé commis principal à Blâmont.
15 novembre 1894
Instituteurs titulaires et stagiaires
Ont été nommés ou délégués à partir d'octobre 1894 :
A Gondrexon, M. Rozet, titulaire adjoint au Val.
A Buriville, M. Crémel, adjoint titulaire à Azerailles, en remplacement de M. Grégoire, admis à la retraite.
[...] A Repaix, M. Aubriot, titulaire adjoint à Pont-à-Mousson, en remplacement de M. Francomme, retraité.
Adjoints
[...] A Blâmont. M. Munier, qui revient du service militaire, en remplacement de M. Moynard,
appelé sous les drapeaux.
[...] Institutrices titulaires ou stagiaires
[...] A Domèvre-sur-Vezouze, Mlle Chané, adjointe de la même commune.
[...] Adjointes
A Blâmont, Mlle Stein, de Badonviller, en remplacement de Mlle Euriat.
[...] A Blénod-les-Pont-à-Mousson, Mlle Egly, de Blâmont, en remplacement de Mme Charnand,
congréganiste démissionnaire.
A Blâmont (école maternelle), Mlle Jochum, adjointe d'école primaire à Lunéville.
22 novembre 1894
Conférences agricoles a
Le samedi 24 novembre, à sept heures du soir, le professeur départemental d'agriculture, fera à Vého une conférence sur les cultures fourragères, et, le lendemain, à une heure et demie du soir, à Laneuveville-aux-Bois, sur les amendements et le drainage.

PETITES NOUVELLES REGIONALES
- La gendarmerie a dressé procès-verbal au sieur Maximilien Grandemange, âgé de 30 ans, domestique à Igney-Avricourt, qui, sans aucune provocation, a porté un coup de poing à la figure à M. Hubert Loiseau, âgé de 32 ans, domestique.
10 décembre 1892
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Maximin Grandemange, 30 ans, domestique à Igney, 25 fr. d'amende, par défaut, pour coups et blessures volontaires.
21 décembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Stéphanie Gérard, 42 ans, journalière à Blâmont, 30 francs d'amende, pour coups et blessures volontaires.
24 décembre 1894
Lunéville
Tribunal correctionnel. - [...] Auguste Trente, 22 ans, journalier à Blamont ; Camille Bertrand, 18 ans, soldat à Blâmont ; Henri Guérard, 21 ans, forain, sans domicile fixe ; Paul Pruniaux, 19 ans, forain, sans domicile fixe, chacun 16 et 5 fr. d'amende (défaut), pour bris de clôture et tapage injurieux.
 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email