BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Page précédente


Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790 (2/6)

Page suivante

rédigé par M. E. DUVERNOY, archiviste.
Meurthe-et-Moselle.
Tome huitième. - SÉRIE E Supplément. - Tome second.
Arrondissement de lunéville.
Nancy-Versailles - Société Anonyme des Imprimeries Gérardin. - 1900.
CANTON DE BLAMONT

Le présent texte est issu d'une correction apportée après reconnaissance optique de caractères, et peut donc, malgré le soin apporté, contenir encore des erreurs.


BLAMONT

E Suppl. 1652. (Registre.) - in 4°, 155 feuillets, papier. (BB. 1.)

1709-1717. - Procès-verbaux des délibérations de la communauté de Blâmont. - Taxes du pain et du blé. - F° 4. Délibération portant qu'on construira une maison de cure ou qu'on achètera une maison pour y loger le curé, qui réside jusqu'ici à l'hôpital (1709). - F° 5 Requête au duc pour qu'il empêche la sortie des grains du comté de Blâmont (1709). - F° 7. Election des asseyeurs et collecteurs de la subvention. - F° 11. Adjudication du droit que la ville lève sur toutes les bêtes tuées par les bouchers du lieu (1709).. - F° 16. Adjudication du droit que la, ville lève sur le vin vendu au détail (1709). - F° 26. Taxe de la viandé. - F° 45. Traité passé pour le pavage de la ville (1711). - F° 46. Traité passé pour faire une voûte à la tour de l'église (1711). - F°. 69. Election de 12 bourgeois pour délibérer sur les affaires de la ville à la place de l'assemblée de communauté (1711). - F° 76. Choix d'un forestier pour garder les bois communaux (1712). - F° 89. Serment de Jean-Claude Vaultrin, nommé conseiller et receveur de la ville de Blâmont, à la place de Jean-Joseph Harmand (1713). - F° 98. Logement à Blâmont de deux compagnies du régiment Royal-dragons (juill. 1713). - F°· 114. Payement de 270 fr. à la communauté de Gogney pour frais du procès qui a eu lieu entre les deux communautés au sujet de bois des Chénots (1714). - F° 129. Service pour le repos de l'âme du prince François de Lorraine, abbé de Stavelot (1715). - F° 146. Adjudication des revenus de l'hôpital Saint-Jean de Blâmont (1717).

E. Suppl. 1653. (Registre.) In-folio, 188 feuillets, papier. (BB.2.).

1736-1744. - Procès-verbaux des délibérations du conseil de la ville de Blâmont. - F° 5.
Adjudication des octrois (1735). - Entrées et sorties de bourgeois. - Traitée passés avec le pâtre communal. - F° 15. Mesures pour empêcher la propagation de la maladie sur les bestiaux (1736). - F°s 23-28. Difficultés avec les religieuses de Blâmont sur une question de voirie (1737). - F° 33. Traité passé avec Louis Rosier, fondeur à Levecourt, pour la refonte d'une cloche (1737). - F° 37. Traité avec le même pour la refonte de 3 autres cloches (1737) - F° 41. Election de 8 notables (1737). - F° 48. Réception de Mathieu Hachon, commissaire aux saisies réelles en la prévôté de Blâmont, nommé par le roi conseiller de l'hôtel de ville (1738). - F° 59. Traité passé avec l'organiste de la paroisse (1738). - F° 62. Règlements pour les boucheries (1739); - F° 65. pour les boulangeries (1739). - F° 66. Réception de François Saucerotte. greffier de la prévôté de Blâmont, nommé receveur de la ville de Blâmont (1739). - F° 71. Location d'une maison pour loger la maréchaussée (1739). - F° 92. Traité passé avec François Peltier, horloger à Portieux pour mettre une horloge à la paroisse Saint-Maurice de Blâmont (1740). - F° 115. Etat des grains qui se trouvent dans la ville et prévôté de Blâmont en juin 1741. Il y a à Blâmont à cette date 375 ménages, un couvent de capucins, un de religieuses composé de 30 religieuses et 12 pensionnaires. - F° 124. Construction à Blâmont d'un corps de garde (1741). - F° 131. Traité passé avec Jean Pierrot, régent d'école à Bénaménil, pour exercer les mêmes fonctions à Blâmont (1741). - F° 133. Creusement d'un puits prés de l'hôpital (1742). - F° 141. Rôle de ce que les bourgeois de Blâmont doivent à la ville pour les pavés qu'elle a fait faire devant leurs maisons et jardins (1742). - F° 151. Déclaration des cens dus à la ville (1742). - F° 168. Adjudication des fruits champêtres du ban de Blâmont (1743).


E. Suppl. 1654. (Liasse.) - 5 cahiers, papier. (BB. 3.)

1765-1766. - Procès-verbaux des délibérations du conseil de la ville de Blâmont. - Nomination de Jean-Jacques Duchamp à l'office de conseiller à l'hôtel de ville de Blâmont (1756). - Demande du chancelier pour être autorisés à acheter une chasuble de velours cramoisi du prix de 330 l. (1756). - Rejet d'une demande d'augmentation de traitement présentée par Sébastien Potier, maître d'école (1756). - Demande au chancelier pour être autorisés à acheter la maison de la marquise de Marmier, afin d'y installer l'hôtel de ville. le bâtiment qui sert actuellement à cet usage croulant de toutes parts (1756). -.Vote de 301. par an au sieur Baligand, ingénieur en chef des ponts et chaussées, pour lui permettre de se loger quand il vient en tournée à Blâmont (1757). - Nomination de Joseph Voinot à l'office de conseiller à l'hôtel de ville de Blâmont (1757). - Adjudication pour la refonte d'une cloche (1757).- Arrêt du Conseil des finances du 3 mars 1758 portant règlement des droits domaniaux perçus à Blâmont, savoir, droits de vente, de poids, d'étalage, de passage, de mutation des héritages, de gabelle. - Réception de Joseph-Henri Chazel, nommé secrétaire greffier de l'hôtel de ville de Blâmont (1761). - Vote de réparations à l'hôtel de ville qui a été en partie brûlé le 24 avril 1761. - Traité pour la fourniture de pompes à incendie (1761). Supplique au roi pour qu'il fournisse les fonds nécessaires à l'établissement par les frères des Ecoles chrétiennes d'une école à Blâmont (1761). - Réception de Martin Oury à l'office de receveur (1761). - Règlement des droits d'octroi pour 3 ans (1761). - Défense aux nouveaux entrants de s'établir à Blâmont sans présenter un certificat de bonne vie et moeurs (1762). - Lettre du chancelier relative à la levée des recrues pour l'armée (1762). - Traité passé avec Jean-François Charon, maître d'école à Avricourt, accepté pour remplir ces fonctions et celles de chantre à Blâmont (1762). - Délibération sur le remplacement des orgues qui sont absolument hors de service, de sorte que le jour de Pâques, on n'a pu en jouer que jusqu'au milieu de la messe (1762). - Traité passé avec le sieur Dingler, facteur d'orgues à Nancy pour fournir à la ville un orgue neuf au prix de 5.000 l. (1762). - Plaintes des bouchers de Blâmont contre un juif, étapier dans cette ville, qui vend de la viande aux bourgeois; ordonnance de l'intendant qui lui interdit de tuer plus qu'il n'est nécessaire pour le service de l'étape (1762). - Demande à l'intendant d'autoriser la communauté à plaider coutre les comtes de Pindray et de Nettancourt qui contestent à la ville la possession d'un terrain (1762). - Délibération tendant à acheter des poids et mesure étalonnés pour contrôler ceux des marchands de la localité (1762). - Réception de Martin Oury à l'office de receveur de la ville (1764). - Plaintes des officiers de l'hôtel de ville contre le sieur Lacour, curé qui a mal parlé d'eux à l'église, le jour de la Purification, parce qu'il prétend. qu'on doit lui donner un cierge aussi gros qu'à eux, et a interrompu la cérémonie; on décide d'envoyer un rapport à l'intendant, en le priant de le communiquer à l'évêque (1764), - Etat des bêtes de trait au nombre de 163 que possèdent les laboureurs de Blâmont (1764). - Adjudication pour l'entretien des fontaines et puits (1764).

E. Suppl. 1655. (Liasse.) - 12 cahiers, papier. (BB. 4.)

1765-1779. - Procès-verbaux des délibérations du conseil de la ville de Blâmont. - Vote de la refonte des cloches de l'église (1765). - Supplique à l'intendant pour qu'il autorise la communauté à retarder le service prescrit par l'évêque de Toul pour le repos de l'âme de Stanislas jusqu'à ce que les cloches de la paroisse aient été refondues (1766). - Vote d'illuminations et feu de joie pour le jour de la saint Louis, conformément aux prescriptions de la Cour Souveraine (1766). - Règlement pour la sonnerie des cloches de la paroisse (1767). - Lettres du roi nommant François-Gustave Gondot, écuyer, gendarme de sa garde, à l'office de gouverneur de Blâmont (1768). - Vote d'une indemnité de logement aux cavaliers de la maréchaussée en attendant que la ville puisse les loger; comme les logements ne sont pas chers, on donnera 20 l. par an à chaque cavalier, et 30 l. au brigadier (1770). - Nomination de Joseph-Henri Chazel à l'office de conseiller de l'hôtel de ville de Blâmont (1771). - Nomination de Jean-Claude Aubry à l'office de receveur de la ville de Blâmont (1771). - Nomination de François Nicolas à l'office de conseiller de l'hôtel de ville de Blâmont (1772). - Nomination de Jean-Claude Marcel, greffier en chef du bailliage de Blâmont, à l'office de secrétaire greffier de la ville (1773). - Nomination de Jean-Claude Vaultrin, avocat, à l'office de conseiller second échevin de la ville de Blâmont (1773). - Nomination de Jean-Baptiste-Pierre Fromental, lieutenant général, à l'office de maire royal de Blâmont (1773). - Nombreuses déclarations de défrichement(1773-1774). - Adjudication des octrois pour 3 ans (1773). - Nomination de Joseph Lallevée à l'office de secrétaire greffier de la ville de Blârnont (1775). - Taxe de la charcuterie (1778).

E. Suppl. 1656. (Liasse.) - 8 cahiers, papier. (BB. 5.)

1779-1790. - Procès-verbaux des délibérations du conseil de la ville de Blâmont. - Nomination de Jean-Pierre-Jacques-Théodore Fromental à l'office de procureur du roi en la municipalité de la ville de Blâmont (1780). - Mises aux enchères de la location des pâquis pour 9 ans (1780). - Réjouissances pour la fête du roi; la dépense est de 100 fr. barrois (1781). - Réjouissances pour les succès remportés sur les Anglais ; on y dépensera 50 l. et on distribuera en outre 12 l. aux pauvres (1781). - Délibération sur les comptes présentés par le maire (1782). - Le conseil autorise madame de Nettancourt à faire sonner les cloches comme à la Toussaint pour l'enterrement de son mari, à condition qu'elle payera 62 l. à la fabrique (20 mars 1782).Te Deum à l'occasion de la signature de la paix; on demande à l'intendant la permission d'acheter 25 l. de chandelles, au prix de 20 l. de Lorraine, pour illuminer l'église (1783). - Sur l'avis de l'intendant, le conseil fait défense a toute personne de lancer des ballons ou machines aérostatiques (1er mai 1784). - Vente du quart en réserve pour payer les réparations de l'église (1784). - Nomination de Jean-Claude Marcel, secrétaire-greffier de la ville de Blâmont, à l'office de procureur du roi en la même ville (1784). - Choix de Dominique Lallevée, natif de Blâmont, médecin stipendié de Senones, comme médecin stipendié de Blâmont, aux gages de 2001. (1785). - Choix de Jean-Pierre François, régent d'école à Hablainville, comme chantre et régent d'école de Blâmont ; énumération de ses obligations (1785). - Les officiers municipaux décident de se réunir le lundi de chaque semaine (1785). - Nomination de Claude Gérôme, docteur en médecine, comme médecin stipendié de la ville de Blâmont (1785). - Doléances sur les charges que supporte la ville (1785). - Vote de 100 fr. barrois qui seront employés à faire un feu de joie et à distribuer de pain aux pauvres le jour de la saint Louis (1786). - Vote de réparations à l'église (1786). - Décision du maréchal de Ségur, ministre de la guerre, accordant une pension annuelle de 126 l. à Antoine Rousselot, natif de Blâmont, âgé de 34 ans, qui a servi le roi pendant 16 ans, dont 9 comme capitaine de grenadiers (1787). - Adjudication des travaux de l'église (1787). - Procès-verbal contre un bourgeois qui a injurié le procureur du roi de la ville de Blâmont, Jean-Claude Marat (1787). - Taxe du pain, et nombreux procès-verbaux pour contravention à cette taxe (1787-1788). - Réponse du maire aux accusations que deux bourgeois ont portées contre lui auprès de l'intendant (1788). A cette date, la communauté compte plus de 450 bourgeois, y compris les privilégiés. - Adjudication des octrois (1788). - Délibération par laquelle le Tiers-État de Blâmont déclare adhérer aux voeux émis par le Tiers-Etat de Nancy les 27 nov. et 2 déc. précédents (2 janv. 1789). - Procès-verbal constatant une assemblée illicite et tumultueuse faite à son de cloche et de tambour par Jean-Claude Claudon (18 avril 1789). - Procès-verbal d'examen des pavés de la ville (1789).

E. Suppl. 1657. (Registre.) - ln-4°, 32 feuillets, papier. (BB.6.)

1763-1769. - Registre contenant les procès-verbaux des adjudications; faites à Blâmont, ainsi que les traités passés par la ville.

E. Suppl. 1658. (Registre.) - ln-4°, 26 feuillets, papier. (BB. 7.)

1777-1781. - Mêmes documents.

E. Suppl. 1659. (Registre.) - ln-4°, 28 feuillets, papier. (BB. 8.)

1782-1789. - Copies des arrêts et ordonnances -du roi et des cours souveraines, puis des décrets de l'Assemblée Nationale.

E. Suppl. 1660. (Liasse.) - 22 cahiers, papier. (CC. 1.)

1683-1722. - Rôles des impositions à payer par les habitants de Blâmont.

E. Suppl. 1661. (Liasse.) - 29 cahiers, papier. (CC. 2.)

1725-1741. - Mêmes rôles.

E. Supp. 1662. (Liasse.) - 17 cahiers, papier. (CC. 3.)

1746-1755. - Mêmes rôles.

E. Suppl. 1663. (Liasse.) - 13 cahiers, papier. (CC. 4.)

1756-1766. - Mêmes rôles.

E. Suppl. 1664. (Liasse.) - 9 cahiers, papier. (CC. 5.)'

1768-1775. - Mêmes rôles.

E. Suppl. 1665. (Liasse.) - 6 cahiers, papier. (CC. 6.)

1776-1782. - Mêmes rôles.

E. Suppl. 1666. (Liasse.) - 10 cahiers, papier. (CC. 7.)

1783-1789. - Mêmes rôles.

E. Suppl. 1667. (Liasse.) - 6 pièces, papier. (CC. 8.)

1713-1790. - Requête adressée au duc par Marie-Angélique Massu de Fleury, novice à la Visitation de Nancy, pour que la ville de Blâmont lui paye ce qui lui est dû, comme héritière de son frère, Charles-Edmond de Fleury, lieutenant au bailliage de Lunéville (1713). - Liste des cens dus à Son Altesse Royale (1719). - Rôle de répartition de la contribution que la communauté de Blâmont doit fournir en 1789 pour les travaux des routes. - Liste des personnes qui ont souscrit pour le don patriotique (1789 et 1790).

E. Suppl. 1668. (Registre.) - In-4°, 65 feuillets, papier. (CC. 9.)

1625-1626. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont : recettes, 11,004 fr. 1 d., plus la recette en vin, huile et cire; dépenses, 8,076 fr. 5 gr. 1 d. - F° 33. Payé 42 Fr. à dame Laurence Magnien pour avoir logé et nourri pendant 18 jours le père Dagonel, jésuite, avec un de ses confrères, qui ont prêché le carême à Blâmont; - 12 fr. pour les avoir reconduits en carriole à Pont-à-Mousson ; - 24 fr. aux carmes de Baccarat comme s'ils avaient prêché le carême ainsi que d'habitude, - 26 fr. 6 gr. au père André Marot, gardien des cordeliers de Raon-l'Étape, pour avoir prêché l'avent pendant 10 jours. - F° 35. Payé 55 fr.101gr. pour une bannière neuve fournie à la paroisse. - F° 37. 100 fr. à Claude Bricotte, régent d'école. - 120 fr. au forestier de la ville. - F° 54. 420 fr. à Thirion Faby, curé de Réchicourt-le-Château, comme cessionnaire de demoiselle Hellotte qui a prêté 6,000 fr. à intérêts à la communauté de Blâmont sous forme de constitution de rente. - F° 55. 1,194 fr. à Barbe, veuve de Nicolas Marquet, savoir 941 fr. qu'elle a prêtés à la ville, 84 fr. d'intérêts pendant un an. 108 fr. pour la dépréciation des espèces, la ville n'ayant pu, lors du remboursement, retrouver les mêmes qu'on lui avait prêtées, 60 fr. pour dépens faits dans le logis de cette dame par le sieur de Buffegnicourt, lorsqu'il vint prendre possession du gouvernement du comté de Blâmont. - 100 fr. pour deux pièces de vin qu'on a offertes à M. de Barbas, gouverneur du comté, parce qu'il s'est employé à la conservation des droits de la ville. - F° 57. 193 fr. donnés au reichsthaler dans une bourse au sieur de Buffegnicourt, nommé gouverneur après le décès du sieur de Barbas. - F° 58. 2 fr. à Jean Idoux, qui est allé à Réchicourt s'informer du chemin que suivait l'armée du sieur de Tilly. - F° 62. 24 fr. et demi aux prévôt et chanoines de Blâmont, qui sont au nombre de 7, pour leur part dans les bois. et pâquis appartenant à la communauté, au produit desquels ils out la même part que les bourgeois.

E. Suppl. 1669. (Cahier.) - in-4°, 6 feuillets, papier. (CC. 10.)

1638. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1638, Louis Paticier est humbul, - F° 2. Payé 80 fr. au sieur La Faveur. ci-devant commandant du château de Blâmont, pour la contribution des bourgeois. - Dépenses diverses pour la garnison. - F° 5. Recettes, 329 fr. 10 gr. ; dépenses, 313 fr. 4 gr.

E. Suppl, 1670. (Cahier.) - In-4°, 12 feuillets, papier. (CC. 11.)

1643. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1643, Jacquot Fiecquot est humbul, - F° 2. Mention de Thiébault Claudin, humbul de l'année précédente. - F°3. Répartition sur les bourgeois d'une somme de 64 fr. 7 gr. pour acheter un panonceau qui sera mis en l'église paroissiale. - La ville prélève une quarte de vin sur chaque mesure qui se vend en détail à Blâmont; sur la bière vendue en détail, elle prélève une gabelle qui est de 4 gr. 8 d. pour un baril de 12 pots. - F° 4. Mention d'un impôt sur le grain « réfugié » à Blâmont en 1642, au moment du passage de l'armée de M. du Hallier. - Les pâquis de la communauté sont acensés pour 53 fr. par an. - F° 6. Mention de diverses dépenses pour logement de troupes. - Port à Altroff d'un paquet de lettres concernant le service de Son Altesse. - F° 11. Recettes, 320 fr. ;. dépenses, 278 fr.
E. Suppl. 1671. (Cahier.) - in-4°, 14 feuillets, papier. (CC. 12.)
1644. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - Eu 1644, Jean Comte est humbul. - F° 3. On a logé 193 hommes du regiment du sieur de Bazili. - Mention de Jean Maxand, régent d'école de Blâmont. - F° 6. Mention de Claude Vaultrin, greffier de Blâmont, - F° 7. Envoi en mars d'un messager à Sarrebourg pour s'informer de troupes que l'on disait passer la côte de Saverne; - Payé 5 fr. au secrétaire du maréchal de Turenne pour la sauvegarde qu'il a délivrée à la ville et au comté en mars. - F° 14. Recettes, 1432 fr.; dépenses, 1393 fr.

E Suppl. 1672. (Cahier.) - ln-4°, 14 feuillets, papier. (CC. 13.)

1646. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1646, Chrétien Florentin est humbul: - F° 1. Mention de Nicolas de Buriville, humbul de l'année précédente. -F° 6. Mention du sieur Rainville, maire de Blâmont. - F° 7. Mention de Bastien Quirin, maire d'Amenoncourt. - F° 14. Recettes, 998 fr. ; dépenses, 992 fr.

E. Suppl. 1673. (Cahier.) - In-4°, 15 feuillets, papier. (CC. 14.).

1647. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1647, Jacques Anthoine est humbul. - F° 7. Mention de noble Charles Massu, prévôt du comté de Blâmont. - Don d'une douzaine de serviettes au sieur de Malaincourt, conseiller d'État en la Cour Souveraine de son Altesse, commissaire sous son autorité à Hohembourg. - F° 8. Mention du sieur Charpentier, maire de Blâmont. - F° 9. Mention de feu noble Charles Thabouret, châtelain et gruyer de Blâmont. - Mention d'un voyage fait par Claude Rainville à Bruxelles pour aller auprès de Son Altesse. - F° 10. Mention d'un voyage fait par le même à Hohembourg pour le procès des étapes de Sarrebourg. - F° 11. Payé 30 gr. à Nicolas Lottinger pour avoir été à Imling en août apprendre la route de l'armée du maréchal de Turenne qui venait en Lorraine; - 6 gr. au vigneron d'Haute-Seille qui vint annoncer que la dite armée était à Lixheim (août). - F° 12. Payé 20 fr. pour du vin et de la bière qu'on a envoyés à Hohembourg. - Don de 12 serviettes et d'une nappe à Madame de Belrupt, gouvernante de Hohembourg. - F° 15. Recettes, 822 fr. ; dépenses, 813 fr.

E. Suppl. 1674. (Cahier.) - ln-4°, 47 feuillets, papier. (CC. 15.)

1648. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1648, Gérard Vuillemin est humbul. - F° 35. On n'a prêché ni le carême, ni l'avent, à cause du malheur des temps qui a régné depuis 1635. - Payé 21 fr. à Gérard Mandreguerre, curé et chanoine de Blâmont, ainsi qu'aux capucins de Blâmont, pour avoir célébré un service funéraire en l'honneur de la duchesse Claude de Lorraine, à la demande du maire de Blâmont et. du conseil. - Mention de Claude Uriel, régent d'école de Blâmont. - F° 37. Mention de Claude Aubry, substitut à Blâmont. - F° 38. Payé 2 fr. 3 gr. à un homme de La Garde venu pour annoncer que les soldats logés dans ce village se proposaient de piller le couvent des capucins de Blâmont. - F° 42. Payé 97 fr. 6 gr. pour la part de la ville dans les 40 reichsthalers que les communautés du comté de Blâmont ont versés au sieur Leclerc, commissaire et receveur général des contributions de la place de Hohembourg, pour leurs contributions du premier trimestre de l'année. - F°s 42, 43. Payement de la même somme pour chacun des autres trimestres. - F° 45. Recettes, 996 fr. ; dépenses, 922 fr.

E. Suppl. 1675. (Cahier.) - In-4°, 47 feuillets, papier. (CC. 16.)

1649. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1649, Didier Duprey est humbul. - F° 2. Inventaire des meubles de la ville. - F° 23. Recette provenant de l'impôt de 6 d. par fr. que la ville a par amodiation de Son Altesse. - F° 35. Pas de prédication de carême, ni d'avent. - F° 40. Logement de François Lhuillier, capitaine à Hohembourg et de ses troupes (mai). - F° 42. Payé 21 lr. 3gr. de rente aux annonciades de Badonviller. - F° 43. 1 fr. à Pierre Maillot pour a voir été à Badonviller le 22 juill. 1649 apprendre des nouvelles. - F° 44. Payé 32 fr, pour la taille saint Remy. - F° 46. Recettes, 978 fr.; dépenses, 1034 fr.

E. Suppl. 1676. (Cahier.) - In-4°, 43 feuillets, papier. (CC. 17.)

1650. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont, - En 1650, Nicolas Lottinger est humbul. - F° -5. Tous les contrats d'acensement des terres de la ville ont été brûlés dans l'incendie arrivé â Blâmont en 1636, lors du siège de la ville par l'armée du prince de Weymar. En 1650, ces terrains acensés ne rapportent rien, parce qu'aucun n'est cultivé depuis 1635, à cause du malheur des temps. - F° 20. La maison d'école a été brûlée en 1635. - F° 23. Recette de 130 fr. de Lorraine provenant de la quarte de vin que la ville lève sur chaque mesure qui se vend à Blâmont en détail, et ses deux blancs par mesure qu'on paye pour la sortie du vin qui a été vendu à Blâmont. - F° 24. Mention d'une somme de 18,967 fr. promise à la ville par le duc Charles III, dans un mandement du 5 avril 1601, pour fourniture de munitions de guerre pendant les guerres précédentes; la ville n'a encore reçu qu'un acompte de 1000 fr. - F° 27. Recette de 64 fr, levés sur les bourgeois de Blâmont à raison d'un fr. par ménage et 6 gr. par ménage de veuve, pour payer les gages de Claude Uriel, régent d'école et marguillier. - F° 35. A cause du malheur du temps, on n'a prêché ni le carême, ni l'avent en 1650. - F° 36. Supplique est adressée au général de l'ordre de saint Augustin pour qu'il fasse accorder quelque relique de saint Maurice à l'église de Blâmont placée sous le vocable de ce saint. - F° 38. Dépense pour vin donné au comte de Ligniville qui était logé au couvent des capucins, le 9 août 1650. - Passim. Nombreuses mentions de logements de troupes. - F° 43. Recettes, 281 fr. ; dépenses, 288 fr.

E. Suppl. 1677. (Cahier.) - In-4°, 10 feuillets, papier. (CC. 18.)

1651. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1651, Mathieu Maurice est humbul. - F° 4. Payé 67 fr. 6 gr. à Colin Thiébault, régent d'école à Blâmont. - F° 5. Payé 24 fr. au tavernier pour dépense de bouche faite par le prévôt et les gens du conseil de ville, le jour où Claude Rainville, maire de Blâmont, rendit ses comptes. - F° 6. En juill. 1651, le régiment de Streff passe à Blâmont. - F° 7. Les habitants se sont réfugiés au château lorsque les troupes de Fleckstein passaient. - F° 10. Recettes, 284 fr. ; dépenses, :255 fr.

E. Suppl. 1678. (Cahier.) - In-4°, 18 feuillets, papier. (CC. 19.)

1663.- Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1653, Didier Duprey est humbul. - F° 3. Engagement d'une cloche pour payer les dépenses de la ville. - F° 15. Dépenses pour les plaidoiries tenues à Hattigny à partir du 8 mai 1653. - F° 16. Recettes, 708 fr.; dépenses, 739 fr.

E. Suppl. 1679. (Cahier.) - In-4°, 14 feuillets, papier- (CC. 20.)

1654. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1654, Thomas Janin est humbul.- F° 1. La terme de la gabelle du vin a donné 165 fr. - F° 5. Payé 82 fr. aux religieuses de la congrégation Notre-Dame de Badonviller, en déduction des rentes que la ville leur doit. - F° 11. Payé pour les honoraires des auditeurs à l'audition du présent compte, au nombre de7, avec le sergent compté pour demi, 11 fr. 4 gr. - F° 13. Recettes, 598 fr.; dépenses, 574 fr.

E. Suppl. 1680. (Cahier.) - In-4°, 27 Feuillets. papier. (CC. 20 bis.)

1654. - Compte des recettes et dépenses faites par Claude Rainville, maire de Blâmont, depuis son installation le-10 novembre 1653. - F° 2. Contributions payées à M. de Bodigheim. lieutenant-colonel à Badonviller pour le quartier d'hiver de 1654. - F° 5. Mentions de Claude Mathis, maire de Lorquin, réfugié à Nancy; de feu François de Viller, chirurgien à Blâmont. -:- F° 19. Thomas Janin, humbul de Blâmont, est retenu prisonnier par le sieur Hanus, capitaine de Moyenmoutier. - F° 26. Payé 112 fr. au sieur de Montauban, colonel à Bitche, pour le quartier de printemps de 1654. - F° 27. Recettes, 4899 fr. ; dépenses, 4898 fr.

E. Suppl. 1681 (Cahier.) - In-4°, 14 feuillets, papier. (CC. 21)

1655. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1655, Nicolas Frémion est humbul. - F° 14. Recettes, 860 fr.; dépenses, 789 fr.

E. Suppl. 1682. (Cahier.) - In-4°, 19 feuillets, papier. (CC. 22.)

1654-1655. - Compte des recettes et dépenses faites par Claude Rainville, dit Des Escus, maire de Blâmont, depuis le 14 juin 1654 jusqu'au 1er janv. 1656. - F° 1. Levée de 200 fr. sur la bourgeoisie de Blâmont pour payer à Châtel les contributions de mai et juin 1654. - En 1653, Jean Mougenot était maire. - F° 2. Levée de 603 fr. pour les contributions de Châtel en juill., août et sept. 1654. - F° 3. Levée de 400 fr. en mars, 800 en avril, 300 en mai, pour satisfaire aux contributions de Badonviller et de Bitche. - F° 4. Levée de 500 fr. pour payer le quartier d'hiver de Bitche et les contributions de Châtel pendant le 1er semestre de 1655. - Levée de 280 fr. pour acheter les grains que la ville doit fournir aux magasins de Nancy.- Levée de 227 fr, pour les contributions de Bitche en juill., août et sept. 1655.- F° 5. Levée de 402fr. pour les mêmes en oct., nov. et déc. 1655, janv. févr., et mars 1656, ainsi que pour les contributions de Nancy en juill., août et sept. 1655. - F° 16. Mention d'une missive par laquelle le sieur des Armoises de Jaulny menace les gens de Blâmont de les faire tous prisonniers à raison de ce que la ville lui doit. - F° 19. Recettes, 6422 fr. ; dépenses, 6243 fr.

E. Suppl. 1683. (Cahier.) - ln-4°, 22 feuillets, papier. (CC. 23.)

1656. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1656, Maurice Girard est humbul. - F° 10. Un envoyé du sieur des Armoises de Jaulny est venu réclamer une somme de 10,000 fr. que la ville de Blâmont et les villages du comté doivent an dit sieur. - F° 12. Mention de Dominique Blansieulx, régent d'école de Blâmont. - F° 18. Recettes, 1825 fr. ; dépenses, 1825 fr.

E. Suppl. 1684. (Cahier.) - In-40, 20 feuillets, papier. (CC. 24)

1656. - Compte des recettes et dépenses faites par Claude Rainville, maire de Blâmont de la saint Martin 1655 à la saint Martin 1656. - F° 7. Payé 158 fr. à Bitche pour les contributions d'oct., nov. et déc. 1655. - F°s 7-15. Dépenses diverses relatives aux quartiers d'hiver. - F° 15. Envoi d'un messager à Foulcrey pour s'informer du bruit qui courait que les troupes de Linchamp devaient venir piller Blâmont. - F° 18. Payé 1175 fr. pour les contributions ordinaires de Nancy en oct., nov. et déc. 1655, et en 1656, pour les contributions de Bitche et de Linchamp et pour les grains des magasins de Nancy. - F° 19. Recettes, 5383 fr.; dépenses, 5509 fr.

E. Suppl. 1683. (Cahier.) - In-4°, 30 feuillets, papier. (CC. 25.)

1657. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1657, Abraham Simonin est humbul. - F° 1. Levée de 402 fr. pour les contribution s du quartier d'hiver de cette année, placé à Badonviller. - F° 3. Levée de 400 fr. pour les contributions ordinaires de Nancy. - Un tambour est venu de Luxembourg, de la part du baron de Beek, réclamer 764 fr. que la ville doit au sieur Paul Schmitt, capitaine de Morhange. - F° 5. Levée de 709 fr. sur la bourgeoisie pour payer les grains à. fournir aux magasins de Nancy, les contributions ordinaires de Nancy et de Bitche, 45 jours de travail aux fortifications de Nancy coûtan t 33 fr. 9 gr. Envoi de 106 fr. au sieur Alexandre, gouverneur de Rosières. - F° 6. Levée de 471 fr. pour payer les contributions ordinaires de Nancy, de Bitche et de Linchamp et 120 jours de travail coûtant 90 fr. aux fortifications de Nancy.- F° 10. Par ordre du sieur Lejay, intendant, en date du 22 nov. 1656, le comté de Blâmont doit payer 4000 fr. pour la subsistance de deux compagnies de cavalerie du régiment. de Brinon logées à Badonviller; la part de la ville est de 1500 fr. - F° 18. Payé 400 fr. à Paul Schmitt, de Morhange, officier en la garnison de Luxembourg; il réclamait 764 fr. que la ville devait au feu maire Jacquin de Remoncourt et dont les héritiers de celui-ci lui avaient fait le transport; on a transigé pour cette somme de 400 fr. après que ledit Schmitt eut fait plusieurs menaces à la ville. - F° 19. Payé 8 fr. à un juif de Metz pour le change des dits 400 fr. lorrains contre 16 pistoles d'Espagne. - Payé 20 fr. à Gérard Mandeguerre, curé de Blâmont, pour le service funéraire de feu Son Altesse Madame. - Mention d'un procès de la ville contre ses créanciers, les sieurs Hellotte et Vaultrin, qui l'ont assignée devant le parlement de Metz siégeant à Toul. - F° 20. Mention de François Demenge, maire d'Hablainville. - F° 21. Passage à Blâmont du marquis d'Haraucourt en janvier 1657. - F° 23. Mention d'Antoine Virlet, maître échevin de Blâmont. - F° 24. Remboursement de 7 fr. 10 gr. à Jacquot Fiecquot, maire de Blâmont en 1657, qui avait été inscrit sur le rôle des contributions, et n'y devait pas être à cause de son office de maire. - Payé 4 fr. 3 gr. à un avocat de Nancy. au sujet du procès que la ville a contre celle de Sarrebourg. - F° 28. Mention de feu Vaultrin, greffier de Blâmont. - F° 30. Payé 10 fr. à l'humbul pour avoir dressé le présent compte. - F°s 26 et 30. Recettes, 6441 fr. ; dépenses, 6328 fr,

E. Suppl 1686 (Cahier.) - In-4°, 21 feuillets, papier. (CC. 26.)

1658. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont, - En 1658. Henri Goeury est humbul. - F° 9. 3 hommes ont travaillé aux fortifications de Nancy pendant 150 jours, à raison d'un franc par homme et par jour. - F° 19. Recettes, 6738 fr. ; dépenses, 6877 fr.

E. Suppl. 1687 (Cahier.) - In-4°, 29 feuillets, papier. (CC. 27.)

1659. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1659, Didier Du prey est humbul au lieu et place de Georges Antoine. - Fos 1-3. Levées de 800 fr. sur la bourgeoisie pour payer le quartier d'hiver; de 792 fr. pour le même objet; de 784 fr. pour les rations des dragons logés à Dieuze; de 789 fr. pour les mêmes, ainsi que pour envoyer à Badonviller; de 789 fr. pour le même objet, de 148 Ir., 792 fr., 784 fr. pour les quartiers d'hiver de Nancy, Bitche, Hombourg, Landstoulle, Mussy, Linchamp; de 294 fr. pour 20 résaux de blé que la ville doit fournir aux magasins de Nancy. - F° 9. Payé 20 fr. au curé pour les services funéraires de feu le prince Ferdinand qui ont été célébrés pendant 3 jours. - Payé 6 fr. pour le luminaire des dits services et 4 fr. à Dominique Boulenger, alias Blansieulx, régent d'école, pour ses peines en cette circonstance. - Payé au même 72 fr. pour ses gages annuels; on lui a fourni, en outre, 6 cordes de bois pour son chauffage. - Payé 15 fr. pour le loyer de la maison où réside le dit régent d'école. - F° 10. Payé à Dominique Barbier, receveur du comté de Blâmont, 452 fr. qu'il avait avancés en 1658 pour les contributions. - F° 24. Mention du sieur Aubry, substitut du sieur Maillard, procureur fiscal du comté de Blâmont. - F° 28. Mention d'Antoine Viriet, maire de Blâmont :.. F° 29. Recettes, 7374 fr. ; dépenses, 7675 fr.

E. Suppl. 1688. (Cahier.) - In-4°, 34 feuillets, papier. (CC. 28.)

1660. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1660, Demenge Voignier est humbul. F° 3. Levée de 354 fr. pour fournir 30 résaux de blé aux magasins de Nancy. - F° 5 - Le duc Henri II a donné à la ville le droit de lever une quarte de vin sur chaque mesure vendue en détail; la coutume est de mettre la perception de ce droit aux enchères, et en 1660, il a été affermé pour 100 fr. - Mention de César Harmand, chirurgien à Blâmont. - F° 10. Dépenses pour réparations à l'église, et pour la recherche du métal des cloches sous le clocher. - F° 11. Par ordre du sieur Colbert, intendant à Nancy, en date du 26 déc. 1659. le comté de Blâmont doit payer 3000 fr. pour le quartier d'hiver, comptant 150 jours, d'une compagnie de cavalerie du régiment de Brinon logée à Senones ; la ville de Blâmont donnera 1000 fr., les villages du comté 2000. - F° 12. Par ordre du même en date du 10 janv. 1660, le comté de Blâmont doit payer 10 fr. par jour, du 6 janv. au 30 sept, soit pendant 269 jours, pour la subsistance de 5 régiments de cavalerie et 2 d'infanterie de l'armée de Son Altesse de Lorraine; la ville donne un tiers de la somme.- Par ordre du même, en date du 31janv. 1660, le comté de Blâmont doit, en sus des charges précédentes, payer 15 fr. par jour pour la subsistance de 9 régiments de cavalerie de sa dite Altesse logés dans la Woivre et au bailliage d'Allemagne, depuis le 6 févr. jusqu'à la fin de sept., soit pendant 238 jours, ce qui fait 3570 fr. dont la ville payera le tiers. - F° 13. Par ordre du même, en date du 12 févr., le comté doit payer 500 fr. pour les officiers des troupes mises en quartier d'hiver, en sus des 3000 fr. indiqués plus haut. - Le comté paye par semaine 42 fr. à la communauté de Domèvre où une compagnie de cavalerie du régiment de Spelz est logée depuis le 8 févr. jusqu'au 24 nov.; cela fait 1570 fr. don t la ville paye le tiers. - F° 14. La dite compagnie étant revenue à Domèvre du 17 déc. 1660 au 28 avril 1661, le comté paye à cette communauté 26 fr. par semaine. - Par ordre de l'intendant, en date du 5 avril 1660, le comté de Blâmont paye 1200 fr., dont un tiers à la charge de la ville, pour les contributions ordinaires pendant les six premiers mois de 1660. - F° 15. Par ordre du même jour, le comté paye 800 fr. pour les contributions ordinaires des garnisons de Bitche Hombourg Mussy et Landstoulle pendant le 1er semestre de 1660. - Par ordre du 17 mai, il paye 500 fr. pour la prolongation pendant un mois du quartier d'hiver de la compagnie du capitaine Reider logée à Senones. - F° 16. Ledit quartier d'hiver est encore prolongé pendant un mois et les deux tiers d'un autre, ce qui fait une dépense de 833 fr. pour le comté de Blâmont. - Par ordre du 1er août 1660, le comté paye 400 fr. pour la subsistance d'une compagnie de cavalerie du régiment de Fourille logée à Bruyères; - F° 17. Le comté de Blâmont doit fournir 30 résaux de blé aux magasins de Nancy; on les achète à raison de 18 fr. le résal, ce qui fait 540 tr. dont la ville donne le tiers. - Par ordre du 29 août, le comté paye encore 400 fr. pour la compagnie logée à Bruyères. - F° 18. Même dépense, par ordre du 28 sept., pour la subsistance en octobre de la dite compagnie. - Payé 167 fr. 6 gr. au sieur Lazarus, lieutenant d'une compagnie de cavalerie du régiment de Brinon. - F° 19. Par ordre du 25 oct., le comté paye 800 fr. pour la subsistance en nov. tant. des troupes de Son Altesse que de celles du maréchal de la Ferté, gouverneur de la province. - Le comté paye 550 fr. pour les contributions ordinaires dues à Nancy pour juill., août et sept. - F° 20. Il paye 800 fr. pour la subsistance des dites troupes en déc. ; puis par ordre de l'intendant, en date du 10 déc., cette somme est réduite à 550 fr. - Il paye 550 fr. pour les contributions ordinaires d'oct., nov. et déc. - F° 21. Sur les menaces que le comte Brinon faisait d'envoyer la moitié de la compagnie du sieur Reider, capitaine dans son régiment, loger à Blâmont, le sieur Massu, prévôt du comté, s'est rendu à Badonviller, où le dit Heider tenait quartier d'hiver, pour traiter avec lui; et le comte Brinon a renoncé à son projet moyennant un don de 400 fr. que lui a fait le comté de Blâmont. - F° 23. Payé 100 fr. au sieur Massu, prévôt, pour les frais de son voyage à Paris où il est allé « rendre très humble respect et obéyssauce à Son Altesse de la part de la ville, et représenter les nécessités d'icelle. » - F° 34. Recettes, 8542 fr.; dépenses, 8500 fr.

E. Suppl. 1689. (Cahier.) - ln-4°, 26 feuillets, papier. (CC. 29.)

1661. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1661, Claude Vincent est humbul. - F° 9. Payé 8 fr. pour la cire et la façon du cierge pascal. - Payé 90 fr. au régent d'école pour ses gages; on lui a fourni en outre 8 cordes de bois. - F° 10. Payé :-151 fr. pour la part de la ville dans les dépenses faites du 11 sept. au 30 nov. par un cornette et 5 cavaliers du régiment de Berrier que Son Altesse a envoyés en logement à Blâmont. - Le comté paye 124 fr. au dit cornette pour le mois de déc. ; un tiers est à la charge de la ville. - F° 12. Dépense pour des charpentiers tyroliens qui ont reconstruit la halle. - F° 15. « Son Altesse ayant tesmoigné par son mandement addressé à sa Chambre des Comptes de Lorraine en datte du 15 mars 1661 que la plus part des deniers et revenus de son domaine étant en non valleur, il luy estoit impossible de soustenir sa dignité souveraine et subvenir à beaucoup de despences extraordinaire qu'elle estoit obligée supporter journellement sans estre assistée de ses subjets, et pour cest efgect, auroit ordonné qu'il s'y fasse une levée dans ses Estats d'un million de francs par année », la Chambre a fixé à 1.000 fr. par trimestre la part du comté de Blâmont, dont un tiers à la charge de la ville. - Payé 14 gros à un messager qui est venu de Nancy apporter l'ordre de ne pas verser les trimestres suivants dudit impôt (le 1er a été versé.) - F° 16. Le roi et Son Altesse ayant décidé de démolir les fortifications de Nancy, la ville et le comté de Blâmont ont reçu les 21 et 30 avril, 27 juin, 10 sept. et 21 oct. 1661 des ordres pour fournir un certain nombre d'hommes par jour; mais on a trouvé à Nancy du monde pour faire ce travail à la place des gens du comté, et à bien meilleur compte; la dépense, depuis le 6 mai jusqu'au 1er nov., s'est élevée à 777 fr., dont un tiers à la charge de la ville. - Payé:244 fr. 8 gr. part de la ville dans les 734 fr. donnés au colonel de Beaufort qui dirige cette démolition au nom de Son Altesse, « laquelle somme il a payée et délivrée aux ouvriers qui estoient à l'atellier à la descharge de la ville et comté ». - F° 17. Payé 183 fr. 4 gr., part de la ville dans les 550 fr. que le comté donne pour l'entretien des troupes tant du roi que de Son Altesse pendant le mois de janvier 1661. comme en déc. 1660, au lieu des 800 fr. qu'on lui avait demandés tout d'abord. Cette diminution vient de ce que le roi a réformé les régiments de Son Altesse à 3 compagnies, à la réserve de celui de Fonck qu'il laisse à 5. - Même dépense pour l'entretien des dites troupes en févr., par ordre du sieur Colbert, intendant, en date du 30 janv. 1661. - Même dépense pour mars; on ne la voit plus dans le reste de l'année. - F° 19. Mentions de Nicolas Lottiuger, tenant l'auberge de la Croix d'Or (où descendent toutes les personnes de qualité); de procès intentés à la ville devant la Cour Souveraine par le sieur Bermand de Nancy, et le sieur de Lempugnant; du sieur Richier, huissier de la Chambre des Comptes de Lorraine. - F° 20. Payé le 27 mars 4 fr., prix de 4 pots de vin que la ville a donnés aux pères capucins « pour avoir assisté à la procession générale qu'il s'est faicte en action de grâces de ce qu'il auroit pleu à Dieu nous donner la paix. » - Payé 3 tr. pour racommoder les mousquets de la ville et 4 gr. pour de la mèche. - Payé aux taverniers 10 fr. 8gr. pour la dépense que les officiers de Son Altesse, le maire et les gens du conseil ont faite le jour du feu de joie allumé à l'occasion de la paix, et 24 fr. pour la dépense faite le même jour par ceux des habitants de Blâmont qui étaient en armes. - F° 21. Payé 17 fr. 4 gr. pour une mesure de vin que la ville a donnée le jour de la saint Jean à M. le gouverneur pour sa fête. - Payé 3 fr.à François Marchal pour avoir logé le taureau de la ville pendant 9 mois. - F° 22. Payé 67 fr. 6 gr. pour une pièce de vin contenant 5 mesures dont la ville a fait présent au sieur de Speltz quand il prit possession de son gouvernement. - F° 25. Payé 40 fr. 6 gr. pour le droit d'audition des auditeurs, au nombre de 13, qui ont examiné le présent compte pendant une journée entière, et le droit du sergent, compté pour moitié. - Payé 14 fr. au comptable pour ses gages de l'année; plus 12 fr. pour avoir dressé le présent compte, et 1 fr. pour la main de papier grand format (0m33 sur 0m22) qui lui a servi à l'écrire. - Recettes, 3,953 fr.; dépenses, 3,938 fr.

E. Suppl. 1690. (Cahier.) - In-4°, 23 feuillets, papier. (CC. 30)

1662. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1662, Ambroise Caba est humbul. - F° 2. Levée de 147 fr. 9 gr. pour payer un cornette et 3 cavaliers du régiment de Berrier pendant le mois de mars 1662. - Levée de 58 fr. 6 gr. pour les démolitions de Nancy. - Levée de 403 fr. pour les contributions de Marsal du mois de mai. - F° 3. Levée de 117 fr. 6 gr. pour le dernier payement des contributions de Nancy. Levée de 658 fr. pour les contributions de Marsal et de Dieuze suivant le rôle fait le 20 sept. - Levée de 382 fr. 8 gr. pour la dernière quinzaine du mois de sept. des contributions dues à Dieuze. - Autres levées de deniers pour les contributions ordinaires. - F° 11. Le comté de Blâmont doit payer 839 fr, par mois pour aider à la subsistance de la garnison de Marsal. - Le roi a défendu de continuer à contribuer au dit Marsal ; avis de cette défense a été donné au sieur de Haraucourt. - F° 12. Le 10 déc., le sieur de Boudonville a envoyé un nouvel ordre de Son Altesse pour contribuer à Marsal. - F° 13. La ville de Dieuze ayant à loger la compagnie de chevau-légers de Son Altesse commandée par le sieur du Plessis avec partie de l'une des compagnies des gardes de Son Altesse, et se trouvant surchargée, obtint un décret ordonnant que les châtellenies de Dieuze et Morhange et le comté de Blâmont contribueraient à la dépense des fourrages et ustensile; ledit comté doit fournir par jour 44 rations à raison de 18 gr. l'une, soit par jour 66 fr. et par mois 1,980 fr. dont 663 fr, 4 gr. à la charge de la ville. - Don d'une pièce de toile valant 60 fr. au dit sieur du Plessis par le comté de Blâmont. - F° 14. La Chambre des Comptes ayant taxé le comté à 3 fr. par jour pour la démolition des remparts de Nancy, cela fait pour la part de la ville pendant 9 quinzaines, avec le droit de recette 102 fr. qui ont été versés au sieur Henry. receveur et cellerier de Nancy. - Par ordre du 27 mars 1662, le comté a été taxé à 840 fr. pour le même objet. - F° 15. Mention du sieur Barbier, maire de Blâmont. - F° 23. Recettes, 5,601 fr. ; dépenses, 5,880 fr,

E. Suppl. 1691. (Cahier.) - in-4°, 24, feuillets, papier. (CC. 31.)

1663. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - Sont humbuls, en 1663, Claude Comte; en 1664, Nicolas Durand. - F° 1. État des meubles appartenant à la ville, entre autres : 4 mousquets qui lui appartiennent en commun avec les villages, la hachette à marquer le bois, un taureau, Un tambour qui lui est commun avec les arquebusiers. - F° 8. Payé 25 fr. au curé pour le service funéraire de Son Altesse, Madame. - F° 9. Payé 118 fr. pour l'aide Saint-Remy. - F° 10. Le comté a été taxé à 200 fr. par mois, dont 53 fr. 4 gr. (1) à la charge de la ville, pour l'entretien des troupes qui sont à Marsal; la ville a payé, pour les mois de mai à août 213 fr. 4 gr.; mention de difficultés à ce sujet entre le sieur de Speltz, gouverneur du comté de Blâmont et le marquis de Haraucourt. - F° 11. Marsal étant assiégé (2), le sieur de Romécourt, gouverneur de Bitche, a écrit à Blâmont pour qu'on envoie à Bitche toutes les sommes qui étaient précédemment adressées à Marsal; les 200 fr. du mois de sept. ont été versés au sieur Souart, commissaire à Bitche. - Son Altesse a ordonné, le 20 nov. 1663, au sieur de Boudonville, gouverneur et prévôt de Mandres et de Bouconville, d'envoyer à Blâmont son lieutenant et la moitié de sa compagnie, pour y demeurer jusqu'à nouvel ordre, et recevoir seulement le vivre des habitants du comté, si ceux-ci ne préfèrent donner 1 fr. par jour à chaque homme; ce second parti ayant été adopté, on a eu à payer, outre le lieutenant, 23 cavaliers du 20 nov. au 4 déc., et 27 cavaliers du 5 au 12 déc. - F° 12. Le comté a donné au sieur de Boudonville 12 pistoles, soit 308 fr. pour qu'il fasse vivre ses soldats en bon ordre; de plus, 6 pistoles pour ses rations comme colonel pendant les 7 jours qu'il a passés à Blâmont, et 100 fr. pour sa nourriture à l'Hôtel de la Croix d'Or. -Fos 12-14. Nombreuses autres dépenses pour le sieur de Bondonville et ses soldats. - F° 16. Payé 54 fr. pour la conduite de 6 chariots de poudre que le comte de Savigny, général de l'artillerie, envoie à Bitche. - F° 17. Passage à Blâm0nt de la compagnie du sieur Rattel, allant de Bitche à Lunéville; puis, du train du prince Charles.- F° 24. Recettes, 4,122 fr. ; dépenses, 3,865 fr.

(1) Jusqu'alors, la ville de Blâmont fournissait un tiers des sommes que l'ensemble du comté avait à payer. Ici la proportion est changée, sars qu'on sache pourquoi.
(2) Marsal ne fut pas assiégé, mais seulement menacé de l'être par Louis XIV. Cf. Haussonville, Histoire de la réunion de la Lorraine a la France, t. III, p. 147-149.

E. Suppl. 1692. (Cahier.) - In-4° - 57 feuillets, papier. (CC. 32.)

1666. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - Sont humbuls, en 1666, Hannezo Houpenot; en 1667, Jean Vannier. - F° 29. Levée de 400 fr. pour payer le premier quartier du don gratuit, les appointements du sieur de Speltz, gouverneur du comté de Blâmont et la subsistance de sa compagnie. -. Levée de 604 fr. pour payer la dite compagnie. - Levée de 400 fr. pour le second quartier du don gratuit, et pour les dits appointements et subsistance. - F° 35-39. Dépenses pour réparations à l'église et aux murailles du cimetière, pour reconstruction du pont de Voise. - F° 41. Le comté donne par an 600 fr., dont 150 à la charge de la ville, au sieur de Speltz, gouverneur pour sa subsistance, ledit don fait amiablement, et sans conséquence pour l'avenir; de plus, le comté lui a fait un cadeau de 50 fr. au nouvel an, et un autre pareil à la saint Jean, et lui a offert 2 mesures de vin valant 26 fr., en mars, pour le mariage de sa fille. - F° 43. Dépenses pour le logement des compagnies de cavalerie de Son Altesse, qui passèrent à Blâmont en se rendant en Allemagne; pour le prix d'une pièce de toile dont la ville a fait don au sieur le Becque, secrétaire d'État de Son Altesse. - F° 44. Le comté a dépensé 1,266 fr. pour le quartier d'hiver de la compagnie du comte de Créhange du 25 nov. au 28 déc. - F° 51. Payé 25 fr. 8 gr. au forestier de la ville pour ses gages annuels. - F° 57. Recettes, 4,396 fr. ; dépenses, 4,577 fr.

E. ·Suppl. 1693. (Cahier.) - In-4°, 44 feuillets. papier. (CC. 33.)

1670. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - Sont humbuls en 1670, Nicolas de Raon; en 1671, Gérars Willemin le jeune. - F° 3-6. Recettes pour acensements et amodiations, vente de bois et de fagots. - F° 10. Levée de 175 fr. pour le premier quartier du don gratuit en 1670. - Levée de 884 fr. pour les dépenses faites à Blâmont pendant 6 semaines par la compagnie des chevau-légers du prince de Vaudémont. - F° 11. Levée de 260 fr, pour contribuer à l'entretien des élus envoyés à Bitche. - Levée de 153 fr. pour la subsistance du sieur de La Badie qui a gardé la ville contre les coureurs de l'armée du roi. - Levée de 260 fr. pour payer la part de la ville dans les 60,000 l. que le roi a ordonné de lever chaque mois sur les pays de Lorraine et Barrois. - F° 12. En 1670, la gabelle sur le vin qui se vend en détail à Blâmont a été affermée 645 fr. - Le sieur de Coulanges, mestre de camp de cavalerie du roi, placé en quartier d'hiver à Blâmont, prétend se faire payer 60 pistoles par les habitants du comté; la ville envoie à Nancy pour réclamer. - F° 16. Payé 12 fr. au curé pour avoir fait un service funéraire pour le duc François, plus 6 fr. aux capucins pour avoir assisté à ce service et avoir dit 2 messes. - F° 17. Payé 150 fr. à Claude Uriel, régent d'école, pour ses gages. - F°s 18-22. Dépenses pour la réparation du toit de l'église, des ponts, - F° 27. Mention du sieur Simonin, maïeur de Blâmont. - En août 1670, le sieur de Speltz, gouverneur, s'est retiré à Bitche avec 43 élus. - F° 28. Payé 166 fr. pour les dépenses du sieur Graham, brigadier au service de Son Altesse, tenant garnison auparavant à Marmoutier, qui est venu en quartier à Blâmont de déc. 1669 au 22 mars 1670. - Payé 201 fr. pour la part de la ville dans les dépenses faites du 1er au 24 janvier 1670 par le sieur Barret, exempt des gardes de Son Altesse, accompagné de 5 cavaliers et 3 chevau-légers, qui est venu à Blâmont pour escorter l'ambassadeur de Hollande, lequel se rendait à Nancy auprès de Son Altesse. - F° 30. La ville a logé du 31 mars au 15 mai 50 chevau-légers du prince de Vaudémont, commandés par le sieur de Coeurmont. cornette. - F° 34. La garnison de Chatel-sur-Moselle, commandée par le sieur de Beaufort, et comptant 400 hommes d'infanterie ou de cavalerie, est arrivée à Blâmont le 7 oct. 1670, conduite par une brigade des troupes du roi, et y a passé deux jours logée chez les bourgeois. - F° 35. Payé 59 fr. 6 gr. pour le logement et la subsistance du sieur La Badie, premier cavalier de la compagnie du duc d'Enghien, qui était venu le 8 oct. voir sa femme a Blâmont, et qui sur la prière du maire y est resté 17 jours pour servir ù la ville de sauvegarde contre les coureurs de l'armée du roi, alors campée à Domjevin et environs; de plus, on a fourni au dit La Badie 30 pots de vin à 16 gr. le pot, ce qui fait 40 fr., de l'avoine et du foin pour son cheval, et on lui a donné 161 fr. (23 rixdallers) pour ses honoraires. - F° 30. A la fin d'oct., les magistrats de Blâmont se sont rendus à Haudonviller où était campée l'armée du roi pour supplier les généraux d'exempter la ville du fourragement dont elle était menacée; ils leur ont offert 8 dindons coûtant 21 fr., des chapons, des poulets, au total 41 fr. 6 gr. - Mention d'un second voyage auprès des généraux pour obtenir d'être traités doucement dans le quartier d'hiver qui se préparait. - F° 37. Du 28 oct. au 26 nov., Blâmont a logé 3 compagnies du régiment d'infanterie de Cursol et la compagnie de cavalerie du sieur de Coulanges; cette dernière s'est rendue de Blâmont à Vagney. - Envoi à Nancy d'Antoine Carle, chirurgien à Blâmont, pour obtenir décharge d'une partie du quartier d'hiver; il a offert une demi-pistole au sieur d'Hablainville, secrétaire de l'intendant pour qu'il ait soin des affaires de la ville. - F° 38. Le 23 nov. arrive la compagnie d'infanterie du sieur Charlet. - En sept. le prince de Lixheim passe pour aller chercher Son Altesse du côté de Remiremont. - F° 11. Payé 6 fr. pour dresser un dénombrement des habitants, nobles ou non nobles de Blâmont, avec indication de leur commerce et de leurs biens, et pour faire l'extrait qui a été envoyé à l'intendant. - F°12. Envoi d'un mandataire, pour décider Nicolas Antoine, chirurgien à Vic, à venir habiter Blâmont, après le décès de César Haman, aussi chirurgien. - F° 43. Mention de Georges Chrétien, maître de la poste de Blâmont. - F° 44. Recettes, 3,783 fr. ; dépenses. 4,189 fr.

E. Suppl. 1694. (Cahier.) - In-4°, 43 feuillets, papier. (CC. 34.)

1671. - Comptes des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1671, Gérard Willemin le jeune est humbul. - F° 16. Mention de Dominique Barbier, receveur du comté de Blâmont, - F° 21. La compagnie du sieur Charlet a quitté Blâmont le 18 mars 1671. - F° 22. Le 22 janv. 1671 arrivent à Blâmont 5 compagnies du régiment d'Auvergne; elles y restent un jour et une nuit. Les soldats logent chez l'habitant et y exercent des violences. - F° 21. En mars arrivent à Blâmont 50 dragons qui y passent une nuit. - F° 26. Le 10 juin 1671 arrive à Blâmont l'armée du roi commandée par le maréchal de Crequy qui se logea à l'auberge de la Couronne tenue par Nicolas Frémion ; elle séjourne 5 jours entiers; on envoie chercher du poisson à Flin, à Baccarat, à Réchicourt pour le dit maréchal. - F° 30. Le comté fournit 40 boeufs ou vaches, dont 11 à la charge de la ville, à la dite armée. - F° 32. A la fin de juin arrive une compagnie de dragons escortant les trésoriers de l'armée du roi; elle passe une nuit à Blâmont et se rend de là à Raon. - Payé 2 fr. pour la rédaction, le 4 mai, des doléances de la ville sur les grandes charges qu'elle a supportées. - F° 33. Le comté de Blâmont est taxé à 150 l. par mois pendant 6 mois, à dater de nov. 1670, et jusqu'au 30 avril, pour sa part dans les 70.000 l. que le roi lève chaque mois sur la Lorraine et le Barrois. - F° 35. Le comté paye pour le même objet 200 l. en mai, 160 l. en juin, 140 l. en juill., 200 l. en août, 200 l. en sept., en tout 900 1., dont à la charge de la ville 252 l. (à raison de 28 0/0), ce qui fait en monnaie de Lorraine 588 fr. - F° 38. Une compagnie et demie du régiment de cavalerie de Montauban est arrivée à Blâmont pour y prendre ses quartiers d'hiver les 27 et 30 nov. ; néanmoins, le sieur Charuel, intendant, a ordonné à la ville de lui payer la solde de quartiers d'hiver à compter du 16 oct. 1671, et de la continuer jusqu'au 30 avril 1672 ; la dite compagnie et demie compte 75 hommes, dont 18 sont logés à Blâmont, les autres dans les villages du comté ; ces 18 cavaliers reviennent à 23 fr. de Lorraine par jour. - F° 43. Recettes, 5,429 fr.; dépenses, 5,449 fr.

E. Suppl. 1695. (Cahier.) - In-4°, 39 feuillets, papier. (CC. 35.)

1672. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1672, Barthélemy Cardinal est humbu1. - F° 15. Payé 7 fr. 6 gr. à la taverne de la Couronne pour la dépense faite le 25 nov. en passant un nouveau traité avec le régent d'école. - F° 16. Payé 40 fr. pour location de la maison où est logé le dit régent. - F° 18. Les cavaliers en quartiers à Blâmont en sont sortis le 6 mai 1672. - F° 25. La ville a logé pendant une nuit, le 19 mars, une compagnie de 31 hommes du régiment de Navarre, commandée par le sieur de Vassy. - F° 28. Par ordre du sieur de Choisy, intendant de Lorraine, en date du 11 mai, le comté de Blâmont paye: 85 l. pour sa part dans les 28,311 l. imposées sur la Lorraine et le Barrois pour l'entretien des troupes du roi au camp de Nancy en mai 1672; 4 l. 10 s. pour sa part dans les 1,500 l. destinées au payement des outils des travailleurs envoyés aux fortifications de Nancy; 891. pour sa part dans les 30,000 l. destinées aux autres dépenses pour le service de Sa Majesté; au total, 1781. 10 s. ; soit, au taux de 24 %, 4'2 l. 16 s. 12 d. à la charge de la ville. ce qui fait 100 fr, en monnaie de Lorraine. - Payé 48 fr. 7 gr., part de la ville dans les 202 fr. 6 gr. imposés au comté pour fournir 5 travailleurs pendant 27 journées aux fortifications de Nancy, du 20 mai au 15 juin. -Payé 198 fr. 8 gr., part de la ville dans les 828 fr. demandés pour les mêmes ouvriers du 15 juin au 15 sept. ; chaque ouvrier reçoit 18 gr. par jour. - F° 29. Par ordre de l'intendant en date du 30 août, le comté de Blâmont doit fournir 10 hommes au lieu de 5 du 15 sept. au 5 déc. ; la dépense est de 1215 fr. dont 291 fr. 6 gr. pour la ville. - F° 30. Le comté fournit aux troupes du camp de Nancy 22 résaux de froment, mesure de Nancy, pour 6 mois; à 9 fr. 6gr. le résal, la dépense est de 209 fr., dont 50 fr. 2 gr. à la charge de la ville ; il fournit de plus 11 boeufs ou vaches bien gras pour 6 mois; la dépense, à 50 fr. par bête, est de 550 fr., dont 132 à la charge de la ville. - F° 32. Payement de 46 l. pour les matériaux des fortifications de Nancy. - F° 33. Le 2 oct. on a reçu de Nancy une lettre faisant défense de porter les armes, si ce n'est pour le service du roi; le 16, autre prescrivant d'arrêter les déserteurs de l'armée. - F° 84. On envoie au sieur d'Arnault, commandant à Lunéville, la liste des bourgeois de Blâmont qui ont abandonné leurs maisons. - F° 37. Par ordre de l'intendant, les maîtres de postes ne sont pas compris sur les rôles des impôts. - F° 39. Recettes, 7,884 fr. ; dépenses, 8,017 fr.

E. Suppl. 1696. (Cahier.) - In-4°, 50 feuillets, papier. (CC. 36.)

1673. - Comptes des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1673, Claude Simon, maître charron, est humbul, - F° 13. Mention du sieur Simonin, maire de Blâmont.- F° 14. Le 2 juin, les régiments de cavalerie de Coulanges et Royal-Piémont logent à Blâmont. - F° 17. En 1673, on n'a fait aucune levée de deniers ni pour les dépenses de l'église, ni pour le traitement et le logement du régent d'école, en raison des grandes charges dont la communauté a été accablée par les impositions, les quartiers d'hiver et les passages de troupes. - F° 19. Le comté de Blâmont loge 3 compagnies, soit 150 cavaliers du régiment de Saint-Aignan depuis le 1er janv.; la ville de Blâmont en a pour sa part 37, ce qui fait une dépense de 11 s. de France par jour et par homme; ces cavaliers sont commandés par les sieurs de Saigne, major, de Montgaillard et de Lignon, capitaines. - F° 23. Les dits cavaliers quittent Blâmont le 19 févr.; néanmoins, on leur paye le quartier d'hiver en argent jusqu'au 3 mars. Le 4 mars arrivent 3 compagnies du régiment de cavalerie de la Cornette-Blanche commandées par les chevaliers de Marivaulx, du Plessyer et Bonesme; elles partent le 29 avril.- F° 24. « Pour avoir paix et amitié avec ledict sieur de Marivaulx », la ville est obligée de défrayer ses valets, et de lui donner un rixdaller par jour, soit 58 rixdallers, ce qui fait 406 fr. de Lorraine.- F° 25. On donne 5 fr. 10 gr. par jour pour l'entretien de ses équipages au sieur de Courtemarre, lieutenant du sieur de Marivaulx. - F° 32. Le 2 juin, le comte de Bussy couche à Blâmont. - F° 34. Après le passage des régiments de Coulanges et de Piémont, on a envoyé le maire à Nancy, au près de l'intendant, le 12 juin, pour obtenir quelque soulagement; l'intendant ordonne que le reste du comté contribuera à la dépense. - F° 35. Le 3 juill., le comte de Bussy passe à Blâmont, se rendant au camp d'Altorff. - F° 37. Le 19 juill. passe le duc de Navailles, se rendant à Lunéville. - F° 38. Le roi tenant sa cour à Nancy, le comté de Blâmont envoie les sieurs Massu, prévôt, et Vincent, substitut, pour lui remontrer les grandes charges qu'il a supportées; on leur a fait espérer qu'on aurait égard pour l'avenir à la triste situation du comté. - F° 39. Fourniture par le comté de 8 vaches pour l'armée du roi campée à Altroff, de 60 résaux d'avoine à envoyer à Nancy, de 30 autres résaux. - F° 40. Le 26 sept. arrivent à Blâmont 4,000 chevaux commandés par le sieur de Fourille ; ils y restent 2 jours; le sieur de Fourille se rend de là à Nancy. - F° 41. Fourniture pour les fortifications de Nancy de 32 palissades de chêne mesurant 12 pieds de long et 6 à 7 pouces de large. - F° 42. Envoi pour les dites fortifications de 11 travailleurs, dont 3 fournis par la ville. - F° 43. Deux compagnies du régiment d'Humières s'installent en quartiers d'hiver à Blâmont le 19 déc. - F° 44. En déc. passent à Blâmont dès troupes du maréchal de Turenne. - F° 49. Recettes, 12,666 fr. ; dépenses, 13,516 fr.

E. Suppl. 1697. (Cahier.) - In-4°, 72 feuillets, papier. (CC. 37.)

1674. - Compte des recettes et dépenses de la ville de Blâmont. - En 1674, Jean Pacotte est humbul, - F° 15. Levée sur le comté de Blâmont de 658 fr. pour aider la ville dans diverses dépenses, entre autres celles qu'elle a faites pour le port des ordres et paquets du roi. - F° 16. Payé 26 fr. aux capucins de Blâmont comme aumône, et en considération des prédications qu'ils ont faites. - Payement au régent d'école de son traitement de l'année précédente. - F° 19. Payé 412 fr. à Georges Chrétien, maître de poste de Blâmont, pour les voyages qu'il a faits dans l'intérêt de la ville de mars à sept. - F° 20. Payé 101 fr. 8 gr. pour l'aide Saint-Remy à François Vincent faisant fonctions de receveur du domaine à Blâmont, après le décès de Dominique Barbier. - Sur l'ordre du maréchal de Rochefort, deux compagnies de cavalerie du régiment d'Humières ont pris leurs quartiers d'hiver à Blâmont du 19 déc. 1673 au 30 avril 1674 ; leurs valets et équipages sont restés jusqu'au 15 mai. - F° 26. Le sieur de Bonfond, conseiller du roi et commissaire des guerres est venu passer une partie du quartier d'hiver à Blâmont avec ses valets et 3 chevaux. - En avril, 6 compagnies du régiment de cavalerie de Monferrier venant de Vaucouleurs passent à Blâmont; puis passent 6 compagnies du régiment de cavalerie de Bouillon et 3 compagnies du régiment de cavalerie de Bulonde, venant de Toul, 6 compagnies du régiment de cavalerie d'Isle. - F°s 27-29. En mai passent 30 mousquetaires de la garnison de Nancy conduisant de l'artillerie à Saverne, la compagnie de cavalerie de Bouot venant de Nancy, 50 mousquetaires de la garnison de Nancy escortant de l'artillerie, les équipages des sieurs de Foucaux et de Saint-Abre, lieutenants généraux des armées du roi, et ceux du sieur de Machau, intendant, la compagnie de cavalerie mestre de camp du régiment Dauphin étranger, les compagnies de gendarmes anglais et d'Anjou, les chevaux-légers de la reine. - F° 29. Le comptable, ensuite des ordres de MM. de Rochefort et de Charuel, a été obligé de faire 61 voyages depuis le 1er janvier jusqu'au 6 juin pour porter les paquets envoyés par M. de Turenne et autres généraux. - F° 30. Le sieur de Rochefort est passé 3 fois avec ses gardes à Blâmont ; M. de Turenne y est arrivé le 5 avril avec sa suite composée d'un lieutenant, un cornette, 3 maréchaux des logis, et 3 compagnies du régiment d'Humières pour escorte, plus 3 compagnies d'infanterie; il a séjourné 2 jours et 2 nuits. - F° 32. Du 15 au 17 juin, 11 escadrons de cavalerie et un régiment de dragons logent à Blâmont et à Réchicourt. - F° 33. En juill. sont passés le comte de Lorges allant de Nancy à Sarrebourg, 150 mousquetaires de la garnison de Nancy, etc. - F° 36. Par ordre de M. de Turenne du 10 août 1674, on a nourri 19 dragons escortant les commis et charettes du trésor qui s'en retournaient de l'armée en France. - F° 45. Le 7 sept. sont arrivés les régiments de cavalerie de Cossac, de Saldaigne et de Vins, faisant 20 compagnies; ils ont passé 2 jours à Blâmont; les ennemis se sont avancés jusqu'à une lieue de la ville. - F° 46. Par ordre du 12 sept., on a logé le régiment de cavalerie de Grillon composé de 6 compagnies. - F° 47. Par ordre du 13 sept., on a fourni fourniture du pain et du vin à la paroisse pendant l'étape au régiment de cavalerie de Langalerie, composé de 6 compagnies; par ordre du 14 oct., on a logé le régiment de cavalerie de Bellegarde, composé de 6 compagnies, et l'escorte accompagnant les caissons de munitions et les vivres envoyés à Saverne pour l'armée de M. de Turenne; par ordre du 15 oct., on a logé 5 compagnies de dragons du régiment de la reine. - F° 50. Le 18 oct., est passée à Blâmont la noblesse de France se rendant à l'armée de M. de Turenne. - F° 57. Le comté de Blâmont a fourni 11 hommes pour les fortifications de Nancy depuis le 5 janv. jusqu'à la fin d'oct. - F° 64. Le comté a payé 600 l. pour ses contributions de mai à oct. ; la ville en fournit le quart, soit 150 l. faisant 350 fr. barrois. - F°S 64-65. Mention d'ordres envoyés au comté de Blâmont par les officiers des troupes impériales pour l'obliger à leur payer des contributions de guerre en août et sept. 1674. - F° 65. Par ordre daté de Kokersberg le 27 oct. 1674, le duc de Lorraine enjoint aux habitants du comté de Blâmont de se défendre contre les coureurs du Luxembourg, et leur interdit de leur payer des contributions, attendu. qu'ils n'en doivent payer qu'aux troupes de l'empereur et du duc. - F° 71. Le comptable demande 60 fr. pour la confection du présent compte, et supplie qu'on ait égard au grand. travail qu'il a dû faire et au nombre de papiers, tous en désordre qu'il a dû compulser. Recettes, 13,728 fr.; dépenses, 13.787 fr

(A suivre)

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email