BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


1891 - Blâmont, zone de tension, dans les romans aussi


L'actualité inspire souvent les romanciers. Les problèmes frontaliers, notamment avec la loi des passeports en 1888, ont certainement inspiré Léo Trezenik (pseudonyme de Léon Pierre Marie Épinette, 1855-1902) dans cet extrait d'une nouvelle en 1891.


La Plume, revue de littérature
N° 54 - 15 juillet 1891

CES FEMMES-LA !
[...] - Mais, interrogea le jeune homme chez qui le calme était revenu instantanément avec la certitude que la catastrophe était irréparable et qui s'intéressait maintenant aux pourquois, d'où vient cette préparation à déclarer la guerre ?
- Vous ne savez dont pas ce qui s'est passé.
- Je ne sais rien. fit Guy.
- Hier, à cinq cents mètres de Blamont, une contestation insignifiante mettait aux prises, sur la frontière même un douanier français et un douanier allemand. Tout à coup, a une réplique un peu vive du Français, l'Allemand tire son sabre et le plonge dans le ventre du Français qui a juste le temps de crier « à moi » avant de mourir. Tout le poste de douaniers français accourt, les Allemands ne sont pas moins prompts, et voilà qu'on se fusille de part et d'autre. Les coups de feu trouvent de l'écho de chaque côté de la frontière. Depuis le temps que deux cent mille soldats sont la à se mesurer de l'oeil, vous pensez bien que les cerveaux sont montés. Les fusils partirent tout seuls. La frontière était en feu avant presque que le télégraphe eut apporté à Paris la nouvelle de l'assassinat du douanier français.
[...]
Léo TRÉZENIK

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email