BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


Dictionnaire biographique illustré de Meurthe-et-Moselle - 1910

Nous ajoutons à la biographie des Blâmontais celle d'Emile Badel, dont nous avons déjà donné de nombreux extraits d'écrits sur ce site.


Dictionnaire biographique illustré de Meurthe-et-Moselle
Ed. Flammarion, Paris 1910

BADEL (EMILE), né à Saint-Nicolas de Port (Meurthe) le 18 novembre 1861.
Publiciste à Nancy.
Collaborateur depuis 1888 à de nombreux journaux et revues du pays lorrain, professeur de littérature et d'histoire à l'Ecole professionnelle de l'Est depuis 1892.
M. Emile Badel, surnommé « le Barde lorrain », a beaucoup contribué par ses écrits, ses conférences, ses initiatives fécondes, à faire connaître et aimer la Lorraine, ses sites pittoresques, son passé et ses enfants illustres.
Rédacteur à l'Est républicain depuis sa fondation en 1889, rédacteur à l'Immeuble d'Emile Jacquemin depuis 1893, rédacteur en chef de l'Eclaireur de Lunéville, et collaborateur très fécond et très apprécié à de nombreuses feuilles publiques, M. Badel a complètement abandonné la politique pour la littérature et l'histoire de Lorraine.
Il a été le promoteur infatigable des monuments de Simon Moycet, à Saint-Nicolas; de Jeanne d'Arc, à Saint-Nicolas; des maréchaux de France Bassompierre et Beauvau, à Haroué; de Pierre Gringoire, à Nancy; de Jeanne d'Arc et Loritz à l'Ecole professionnelle de l'Est, etc.
Délégué général du Souvenir français en Lorraine, il a fait ériger des stèles ou des monuments aux généraux Pouget et Gérard, au commandant Vaudeville, au caporal Vautrin, au maréchal de Beauvau, aux généraux Haxo et Diettmann, aux généraux Brice, Drouot et Hugo, aux généraux Thiry, etc., etc.
M. Emile Badel a publié une centaine de brochures ou volumes, en dehors de son incessante collaboration aux divers journaux de la région de l'Est.
Parmi les principaux il faut citer: Promenades de l'Ecole professionnelle de l'Est; - Jules Wohlgemuth ; - Guide à Saint-Nicolas, les cloches, le musée, le bras d'or de saint Nicolas, la Sorcière de Saint-Nicolas, très beau volume illustré ; -- Jeanne d'Arc à Saint-Nicolas ; - les Rues de Saint-Nicolas, l'Eglise de Saint-Nicolas, l'Eglise de Varangéville, une Statue de saint Nicolas à Affracourt.
Il a publié un volume très connu sur Mars-la-Tour, qui a eu dix éditions successives ; - un Guide à Nancy et aux environs ; - A travers la Lorraine, 1 vol. in-8 illustré; - un Dictionnaire historique des rues de Nancy, en -deux gros volumes ; - Le Souvenir français en Lorraine, et une dizaine de brochures sur les oeuvres du Souvenir français et ses principales inaugurations à Blâmont, Fontenoy, Lunéville, la Scierie Lajus, Bathelémont, Neuves-Maisons, etc.
Il a publié aussi une délicieuse comédie, paysannerie lorraine : La Noce de not'Ugène, ..qui a eu plusieurs éditions ; - Jeanne d'Arc à Nancy, les Eglises de Nancy, les Douze Apôtres .de Nancy, les Etrennes aux Nancéiens, Stanislas à Nancy en 1907, le Cardinal Mathieu, l'Eglise Saint-Nicolas de Nancy, les Croix monumentales de Nancy, Mon amoureuse ou la Place Stanislas, etc. ; - Comme récits de voyages : Au pays lorrain ; - Huit jours dans les Vosges; - En remontant la Moselle; - Huit jours en voilure dans la Brie ; - Au pays du Soleil ; - A travers la Belgique; - Nancy, ville d'eaux; - Le parc de Saurupt, etc.
Il prépare deux, volumes importants sur la Lorraine, renfermant une partie des articles intéressants qu'il publie chaque jeudi dans l'Est républicain. Depuis plusieurs années, il recueille des notes pour un ouvrage en trois volumes sur les Saints de la Lorraine, .qui sera son oeuvre capitale.
M. Emile Badel a été choisi par ses confrères de la presse de l'Est comme secrétaire général du Service de la presse à l'Exposition de Nancy en 1909.
Malgré tous ses accablants travaux de professeur et de publiciste, il a fait de nombreuses et brillantes conférences littéraires et historiques dans toute la Lorraine. Il a beaucoup contribué à la fondation du petit musée historique de Saint-Nicolas de Port et à celle du musée patriotique et militaire de Mars-la-Tour, de concert avec le vénérable curé Faller.
Indépendant et d'une franchise parfois un peu rude, M. Emile Badel ne fait partie d'aucune coterie, ni d'aucune société politique nancéienne, ce qui lui permet de dire la vérité sur tout et sur tous.
Ses trois grandes passions sont : la Lorraine,. la ville de Nancy et l'église nationale des vieux Lorrains, à Saint-Nicolas de Port.
Et, si le public le surnomme le Barde lorrain, ses confrères de la presse l'ont baptisé à juste titre : l'Enfant de Saint-Nicolas.


BENTZ (CHARLES).
Maire de Blâmont.
Conseiller général.

BUSSELOT (LOUIS)

HANRIOT (MARIE-FRANÇOIS-HENRY), né à Lucy (Alsace) le 10 avril 1859.
Docteur en médecine à Blamont.
La thèse que M. Hanriot présenta et soutint le 1er avril 1884 devant la Faculté de médecine de Nancy pour l'obtention du grade de docteur traitait : Des hallucinations dans la paralysie générale.

KLEIN (LOUIS-ANTOINE-DOMINIQUE, comte), né à Blamont le 24 janvier 1761, mort le 2 novembre 1845.
Lieutenant général.
Sénateur, pair de France.
Grand-croix de la Légion d'honneur.
Il servit dans les gardes de 1777 à 1787. Rentré au service en 1792, comme premier lieutenant au 83e régiment, il passa ensuite au 11e chasseurs à cheval et fit la campagne de Belgique. Général de brigade en 1794, il servit à l'armée de Sambre-et-Meuse, et fut promu général de division en 1799. Inspecteur général de la cavalerie en 1802, grand officier de la Légion d'honneur en 1804, il commanda ensuite la 1re division de dragons.
Envoyé à la Grande Armée en 1805, il fit la. campagne d'Allemagne, fut créé en 1807 sénateur et comte de l'Empire, et nommé, l'année suivante, gouverneur du palais impérial.
Pair de France et chevalier de Saint-Louis en 1814, il fut élevé en 1834 à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur.
Son portrait figure au Palais de Versailles.

MASSA (CLAUDE-AMBROISE, REGNIER, duc de), né à Blâmont en 1746, mort à Paris en 1814.
Homme d'Etat.
Avocat à Nancy, il fut élu, en 1789, député aux Etats généraux. Après la fuite de Louis XVI, il fut chargé, le 22 juin 1791, d'aller, comme commissaire, recevoir le serment des troupes dans les Vosges et sur le Rhin. En 1796, il fut élu membre du Conseil des Anciens. Il siégea à gauche, devint secrétaire, puis président de l'Assemblée, se rallia à la politique de Bonaparte, qui le nomma membre du Conseil d'Etat, grand juge, ministre de la justice (1802-1813) et président du Corps législatif (nov. 1813). Il avait été créé duc de Massa en 1809.

OBELLIANNE (PAUL), né à Magny (Alsace-Lorraine) le 24 janvier 1883.
Docteur en médecine à Blâmont.
Ancien interne des hôpitaux de Nancy.
Il a fait ses études classiques au lycée de Nancy et ses études médicales à la Faculté de médecine de cette dernière ville, où il lut successivement externe, puis interne des hôpitaux.
Reçu docteur en médecine par la Faculté de Nancy le 21 décembre 1907, avec une thèse sur les Infections des glandes salivaires chez les vieillards.
M. le docteur Obellianne exerce la médecine à Blâmont depuis le 1er janvier 1908.


Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email