BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

 

Séparation d'Igney et Avricourt - 1898
Voir aussi
Séparation d'Igney et Avricourt - 1898 (suite et explications)


Suite à la guerre de 1870, Edmond Delorme écrit :
« Autour de la gare française d'Avricourt se constitua progressivement un groupement d'habitations d'employés, de marchands: l'ancien village étant inaccessible, inhospitalier. Ce groupement fut administrativement rattaché à la commune d'Igney, distante de 1.500 mètres. Ce fut Igney-Avricourt.
En 1898, les deux groupements, mal soudés, se séparèrent.
D'ailleurs, l'Avricourt-Gare avait acquis plus de 1.000 habitants. On lui chercha des terrains au voisinage, il n'en eut que des parcelles, C'est ce village que, pour plus de clarté, j'ai appelé Avricourt-Gare, qui est l'Avricourt actuel du Canton de Blâmont, et Igney, tout court, est redevenu le village agricole qu'il fût de tout temps. »
  - Le Canton de Blâmont - E. Delorme - 1927

On connait effectivement la rétrocession du territoire d'Igney par la Convention additionnelle au Traité de paix entre la France et l'Allemagne, signée à Berlin, le 12 octobre 1871, qui va créer l'entité administrative Igney-Avricourt.

Mais si cette appellation prospérera abusivement jusqu'à la première guerre mondiale, car depuis 1898 l'actuelle commune d'Avricourt (donc nouvelle commune de Meurthe-et Moselle à compter de 1898) et celle d'Igney ont réellement été séparées :

Journal officiel de la République française. Débats parlementaires
3 décembre 1897

9e PROJET
(M. Jules Duvau, rapporteur.)
« Art. 1er. - Le territoire d'Igney (canton de Blamont, arrondissement de Lunéville,
département de Meurthe-et-Moselle) est divisé en deux communes dont les chefs-lieux sont fixés aux villages d'Igney et d'Avricourt et qui en porteront respectivement les noms.
« La limite entre ces deux communes est déterminée par la ligne rouge figurée au plan annexé à la présente loi.
« Art. 2. - Les dispositions qui précèdent recevront leur exécution sans préjudice des droits d'usage et autres qui peuvent respectivement exister.
« Art. 3. - Les autres conditions de la séparation sont réglées comme il suit :
« 1° Les fonds pouvant exister dans la caisse d'Igney, à la date de la promulgation de la présente loi et qui ne seraient grevés d'aucune affectation spéciale, seront partagés entre les deux communes, à raison du nombre de feux existant dans chacune d'elles ;
« 2° La commune d'Avricourt sera exclusivement chargée du remboursement de l'emprunt de 12,000 fr. contracté en vertu de l'arrêté préfectoral du 20 novembre 1888. »

Le projet de loi est adopté par le Sénat le 20 janvier 1898.
La loi définitive, datée du 22 janvier 1898, est publiée au Journal Officiel du 28 janvier 1898 :

Journal Officiel - 28 janvier 1898

LOI distrayant de la commune d'Igney-Avricourt (Meurthe-et-Moselle) la section d'Avricourt pour l'ériger en municipalité distincte.
Le Sénat et la Chambre des députés ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :
Art. 1er. - Le territoire d'Igney (canton de Blamont, arrondissement de Lunéville,
département de Meurthe-et-Moselle) est divisé en deux communes dont les chefs-
lieux sont fixés aux villages d'Igney et d'Avricourt et qui en porteront respectivement les noms.
La limite entre ces deux communes est déterminée par la ligne rouge figurée au plan annexé à la présente loi.
Art. 2. - Les dispositions qui précèdent recevront leur exécution sans préjudice des droits d'usage et autres qui peuvent respectivement exister.
Art. 3. - Les autres conditions de la séparation sont réglées comme il suit :
1° Les fonds pouvant exister dans la caisse d'Igney, à la date de la promulgation de la présente loi, et qui ne seraient grevés d'aucune affectation spéciale seront partagés entre les deux communes, à raison du nombre de feux existant dans chacune d'elles;
2° La commune d'Avricourt sera exclusivement chargée du remboursement de l'emprunt de douze mille francs (12,000 fr.) contracté en vertu de l'arrêté préfectoral du 20 novembre 1888.
La présente loi, délibérée et adoptée par le Sénat et par la Chambre des députés, sera exécutée comme loi de l'Etat.
Fait à Paris, le 22 janvier 1898.
FÉLIX FAURE.
Par le Président de la République :
Le ministre de l'intérieur,
LOUIS BARTHOU.

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email