BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Louis-Paul Hertz (1865-1914)
14 octobre 1865 - 20 août 1914


Né à Blâmont le 14 octobre 1865, Louis-Paul Hertz est le fils de Joseph Hertz, marchand tanneur, et Florine Godchot.

Appelé en 1885, il est élève de Saint-Cyr (Ecole spéciale militaire) en 1886, et en sort en 1888 (Promotion de Châlons), pour devenir dès le 1er octobre 1888, sous-lieutenant au 37ème régiment d'infanterie, puis lieutenant le 1er octobre 1891.

Il sera ensuite :
- Lieutenant au 22ème Bataillon de Chasseurs à Pied le 19 mai 1895,
- Capitaine au 119ème Régiment d'infanterie le 3 avril 1899,
- Capitaine au 3ème Régiment d'Infanterie le 23 janvier 1900 (le 12 février 1900, il épouse Flore Lucie Pierron, dont il aura deux fils et une fille),
- Capitaine au 20ème Bataillon de Chasseurs à Pied le 30 mars 1904,
- Capitaine au 34ème Régiment d'Infanterie le 26 décembre 1905,
- Capitaine au 53ème régiment d'Infanterie le 28 septembre 1910.
Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 31 décembre 1912.

Il est ensuite affecté au 16ème régiment d'infanterie. Sous ses ordres, ce régiment est mobilisé du 2 au 6 août 1914 à Montbrison avec les classes 1911, 1912 et 1913 et les hommes de la plus jeune réserve. Il part pour le front en train le 6 août, et arrive le 7 au soir à Horol (Vosges). Le 10, le régiment, affecté à la 1re armée du général Dubail, entame son mouvement par Thaon-les-Vosges, Rambervillers, Baccarat.

L'Historique du 16ème régiment d'infanterie (Ed. Serre - Montbrison - 1919) mentionne :
« Le 14, premières visions d'horreur : le village de Parux, que traverse le régiment, a été incendié par les Allemands en retraite : les cendres fument encore ; une odeur de chair grillée se répand dans l'atmosphère ; aucune maison n'est debout ; dans les prés environnants des matelas éventrés, des couvertures, de la literie, du mobilier, de la vaisselle en désordre, suprêmes reliefs du pillage ; les habitants ont disparu ; ceux des alentours racontent que les enfants ont été rassemblés dans l'église avant qu'on y mette le feu ; une vieille femme, à notre approche sort des décombres ; c'est le seul être vivant qui reste dans ce désert, mais elle est devenue folle subitement. Le soir, après une longue attente sous une pluie d'orage, on pénètre dans Cirey, enlevé d'assaut par la 49e Brigade. Le 16, franchissement de la frontière, près de Bertrambois : les poteaux sont à terre. On est en Lorraine annexée où le régiment va recevoir bientôt le baptême du feu. ».

Le 16 à Saint-Quirin, le 17 à Voyer, le 18 à Schneckenbusch.
Les premiers combats ont lieu le 20 août à Schneckenbusch avec de lourdes pertes, mais le régiment conserve le terrain. C'est dans cette bataille qu'est tué Louis-Paul Hertz, commandant le 1er bataillon du 16ème Régiment d'Infanterie

Le 21, le régiment recevra l'ordre de se retirer, et fera route jusqu'au 24 août par Fraquelfing, Hattigny, Tanconville, Frémonville, Harbouey, Nonhigny, Montigny, Azerailles, Glonville, Ménarmont, Xaffévillers, Roville, Romont.

 

 

Rédaction : Thierry Meurant

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email