BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Journal de la Meurthe et des Vosges - 1917

1914 1915 1916 1917 1918 1919-20


14 janvier 1917
Nos prêtres otages
De la « Semaine » : - MM. Rouyer. curé de Gogney, et Mathis, professeur à Saint-Pierre Fourîer, viennent d'être transférés du camp allemand d'Holzminden, à Spiez, Suisse (Hôtel Schloessli). Espérons que ce ne sera qu'une courte étape vers le rapatriement, et que nos prêtres, leurs compagnons de captivité, ne tarderont pas à bénéficier d'une pareille mesure.


28 janvier 1917
2e COMMUNIQUE OFFICIEL
Pariss, vendredi 26 janvier, 23 heures.
[...] Lutte d'artillerie assez vive sur la rive droite de la Meuse, dans la région de Bezonvaux-Louvemont.
En Woëvre, dans le secteur de Regniéville et dans celui du Veho (est de Lunéville).
2 février 1917
Quelques petite coups de main heureux ont été exécutés par nos troupes en Lorraine, près de Leintrey et en avant de Moncel-sur-Seille.
4 février 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, vendredi 3 février 15 h.
En Lorraine, une attaque dirigée hier soir sur des tranchées, au sud de Leintrey, a échoué sous nos feux.
8 février 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, mardi 6 février 15 h. i
En Lorraine, au cours de la nuit, l'ennemi, après un violent bombardement, a attaqué une de nos tranchées vers la digue de Parroy, au nord-ouest de la forêt. Une fraction ennemie, qui avait pénétré jusqu'à notre première ligne, en a été immédiatement rejetée par notre contre-attaque.
Dans la région d'Ancerviller, nous avons capturé une patrouille allemande.
9 février 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, mercredi 7 lévrier 15 h.
En Lorraine, après un vif bombardement de la région d'Embermenil-Vého, les Allemands ont attaqué, hier, en fin de journée un saillant le nos lignes, vers Emberménil.
Contre-attaqué aussitôt, l'ennemi a été chassé des éléments avancés où il avait pris pied. Notre ligne est intégralement rétablie. Nous avons fait des prisonniers.
9 mars 1917
2e COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, mercredi 7 mars, 15 heures.
Lutte d'artillerie assez active dans les secteurs de Maisons de Champagne et d'Emberménil.
10 mars 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, jeudi 8 mars, 15 h.
En Lorraine, au nord-est d'Emberménil, nos détachements ont pénétré dans les tranchées allemandes et ont ramené une quinzaine de prisonniers, après avoir effectué de nombreuses destructions.
31 mars 1917
22 COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, jeudi 29 mars. 23 h.
Actions d'artillerie assez violentes vers Maisons de Champagne, à la cote 304 et en Lorraine, dans la région d'Emberménil.
5 avril 1917
Dans le pays occupé
Le « Bulletin de Meurthe et Moselle » nous apporte quelques renseignements sur la situation à Fresnois la Montagne, â Sponville, et à Vaucourt. [...]
et Lefebvre.
- A Vaucourt, la vie est tout à fait calme dans cette commune située assez loin de l'ancien front et qui n'est occupée que par peu de soldats. Les gens travaillent à la culture ou dans une laiterie. Le ravitaillement est fait tous les mois.
15 avril 1917
Nos Prêtres prisonnière
Le « Bulletin des Prêtres mobilisés » donne des extraits de lettres de nos confrères otages ou prisonniers de guerre, détenus en Allemagne ou internés en Suisse. Nous citons notamment :
De M. l'abbé Rouyer, curé de Gogney, otage interné, aumônier à Aescki, hôtel Niesen, Oberland Bernois ; « 1er mars - Ma santé est maintenant très bonne. Je me plais bien à mon nouveau poste. J'ai là un groupe d'excellents jeunes gens du Nord, fervents et pieux »
4 mai 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Parts, mercredi 2 mai, 15 h.
En Lorraine, activité de patrouilles vers Moncel et Emberménil, Nous avons fait des prisonniers.
6 mai 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, vendredi 4 mai, 15 h.
En Lorraine, rencontres de patrouilles vers Emberménil et Domèvre.
10 mai 1917
Etat-civil de Lunéville
[...] Décès. - [...] François Auguste Gadat, 64 ans, vannier à Chazelles ;
31 mai 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
[...] Du 29 Mai
[...] Décès. [...] Charles-Augustin Mengin, 66 ans, cultivateur, Leintrey.
19 juin 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, dimanche 17 juin, 15 h. 30.
Des reconnaissances allemandes ont été dispersées par nos feux à l'est de Reims et au nord d'Emberménil.
20 juin 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, lundi 18 juin, 15 h. 30.
Nos reconnaissances ont pénétré dans les lignes ennemies, vers Leintrey et au sud-ouest de Senones et ramené des prisonniers.
3 juillet 1917
Dans les Vosges
D'une source sûre, on annonce que les communes des Vosges encore envahies par es Boches (parties des cantons de Senones, Provenchères et Raon-l'Etape) et les communes de Meurthe-et-Moselle (parties des canons de Cirey-sur-Vezouze, Blâmont et Badonviller) sont désignées actuellement sous le nom de « Pays de la Liaison des Vosges » en attendant leur retour prochain à leurs départements respectifs.
18 juillet 1917
Accident mortel
M. Lhote, réfugié de Nonhigny, habitant rue de Frouard, à Baccarat, a été frappé mortellement sur la route de Badonviller d'un coup de pied de cheval en voulant dégager un cheval embarrassé dans les traits de son attelage.
Etat-civil de Lunéville
[...] Décès. - François Pierre, 81 ans, instituteur en retraite, à Emberménil
24 juillet 1917
En Alsace-Lorraine
Il y a quelques semaines, les Allemands ont débaptisé 56 villages lorrains portant des noms français. Chambrey est devenu Kambrich ; Avricourt s'appelle désormais Elfringen.
25 juillet 1917
Etat-civil quotidien ce Nancy
Du 23 juillet
[...] Décès. - [...] Marie-Joséphine Louis, 57 ans. brodeuse, épouse Cézard, à Ancerviller.
15 août 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
Du 13 Août
[...] Décès. - [...] Julie Guise, 81 ans s. p., veuve Desalme, Emberménl
16 août 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
Du 14 Août
[...] Décès. - Marie Marguerite-Clémence Marlot, 65 ans, sans profession, veuve Marchal, Halloville
5 septembre 1917
Etat-civil de Lunéville
[...] Décès. - [...] Frédéric Barbe, 67 ans, aide rural à Mignéville.
12 septembre 1917
Nouvelles du pays envahi
Du « Bulletin de Meurthe-et-Moselle » :
Blamont. - Il est très difficile d'obtenir des nouvelles de cette région. Pour ce qui concerne Blâmont, nous pouvons dire que la vie y est assez tranquille, à part quelques bombardements. Le presbytère notamment a été atteint. Un projectile est tombé dans une pièce où se trouvait M. l'abbé Barbier. Heureusement le projectile n'a pas éclaté M. Hertz remplit toujours les fonctions de maire.
15 septembre 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
Du 13 septembre
[...] Décès [...] Charles-Nicolas Henry 25 ans, manoeuvre, à Domèvre sur Vezouze.
30 septembre 1917
Prisonniers civils rapatriés
Saint-Dizier Emile, 35 ans ; Thiry Edmond, 51 ans, de Gogney ; Hareau Camille, 74 ans, de Lunéville ; Lhuillier Edmond, 50 ans, de Petitmont ; Dumont Auguste, 47 ans, de Rehon ; Haumont Justin, 51 ans, de Val-et-Châtillon ; Mangin Jules, 55 ans ; Mangin Auguste, 53 ans, de Verdenal.
7 novembre 1917
La situation à Blâmont
Du « Bulletin de « Meurthe et Moselle » :
On nous informe qu'à Blâmont, il reste encore environ 400 personnes. Ainsi que nous l'avons dit récemment, la commune est administrée par M. Constant Hertz, tanneur, qui remplit les fonctions de maire depuis août 1914.
Le ravitaillement assuré par la commission hispano néerlandaise est fait régulièrement, mais les produits fournis sont à peine suffisants et peu variés. Les récoltes des jardins complètent fort heureusement ce qu'il est possible de se procurer par le ravitaillement.
La population travaille à l'entretien des voies de communication et à la culture des champs. Les usines ne fonctionnent pas. Les passages de troupes sont assez fréquents. La commune abrite constamment un assez grand t ombre d'hommes qui y cantonnent pendant leur repos. Les Allemands perçoivent des impôts.
Voici quelques noms de personnes en bonne santé : M. Hennequin, M. Squivet, Mlle Cholet, Mme Labourel. M. et Mme Blum et leurs enfants, M. et Mme Lévy, Mlle Vanier, Mme Conrad et ses enfants, Mme Desalme et ses enfants, M. Colin, Mme Siat, etc.
- On annonce le décès de Mme veuve Colin, jardinière, survenu dans les premiers mois de 1917.
14 novembre 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
Du 12 novembre
Décès [...] Gustave-Joseph Virion, 7 ans, cultivateur, à Gogney
14 décembre 1917
Etat-civil de Lunéville[...] Décès. [...] Marie Martin, 63 ans, sans profession, à Vého.
20 décembre 1917
Etat-civil de Lunéville
[...] Décès.- [...] - Berthe Lubis, épouse Vigneron, 35 ans, à Blémerey. Claire Marcelle Didier, 11 ans, à Autrepierre
21 décembre 1917
Félicitations du gouvernement
M. le ministre de l'intérieur vient d'adresser aux personnes désignées ci après les félicitations du gouvernement pour l'attitude courageuse dont elles ont fait preuve depuis le début des hostilités : MM. Roze, maire de Moyen ; Adam, maire de Fréméeil ; Maronnier, maire de Noviant aux Prés ; Lallement, maire de Limey ; Thiébault, maire de Magnières ; Maire, maire d'Arracourt ; Lallement, maire de Sornéville; Dieudonné, maire d'Einville ; Gérardin, maire de Chenevières ; Bestz conseiller général. mairede Blâmont ; Chone, adjoint au maire de Valhay, Perrin, adjoint faisant fonctions de maire d'Ansauville ; Renaud, conseiller municipal faisant fonctions de maire d'Hamonville ; M. l'abbé Chaton, à Sornéville ; Mme Noël, surveillante générale de l'Ecole ménagère du Bureau de bienfaisance de Nancy ; Mme Bastien, à Rouves ; Mlles Sophie François, à Rouves ; Marie François, à Rouves ; Marie Bade, A Clémery ; M. Drapier (Joseph), à Pont à Mousson ; Mlles Daraux. receveuse des postes à Ogéviller ; Moynat, dame employée de la recette des postes de Briey ; MM. Najet, facteur à Noviant aux Prés ; Bagard, facteur à Noviant aux Prés ; Toussaint, facteur à Ogéviller ; Marchal facteur à Fréménil ; Faraus, facteur à Badonviller
22 décembre 1917
Quelques escarmouches ou coups de main. Une attaque allemande au nord de Reillon a échoué
28 décembre 1917
Etat-civil quotidien de Nancy
Du 25 décembre
[...] Décès. [...] - Marie François. 66 ans. sans profession, veuve Masson, à Reillon.
30 décembre 1917
1er COMMUNIQUE OFFICIEL
Paris, vendredi 28 décembre 15 heures.
En Lorraine, dans le secteur de Vého, le bombardement a pris, vers la fin de la nuit, un caractère d'assez grande intensité

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email