BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


Avricourt - 6 juin 1926 - Discours de M. Mazerand
Voir Avricourt - 6 juin 1926
 


Extrait du discours prononcé par M. Georges Mazerand le dimanche 6 juin 1926 lors de l'inauguration du monument aux morts d'Avricourt.


« Après la guerre de 1870 ,1871, Igney avait failli devenir allemand.
« Ainsi que naquit la Meurthe et Moselle du morcellement de la Meurthe et de la Moselle, Igney-Avricourt fut formé des parcelles de territoire agglomérées autour de la gare dite d'Igney-Avricourt, à quelque 300 mètres de Deutsch-Avricourt, élevé par nos vainqueurs ! Cependant la vitalité d'Igney-Avricourt fut telle que la population atteignait, en moins de 20 ans, un millier d'habitants.
« En 1898, Avricourt fut séparé d'Igney et devint bientôt la deuxième commune du canton de Blamont.
« La guerre allait lui causer de mortelles alarmes ! Dès le 27 Juillet 1914, l'Avricourt de Lorraine annexée était occupé par les Ulans. Le 31 Juillet la gare d'Igney-Avricourt était évacuée, et le 1er Août, au moment de la mobilisation générale, votre maire dirigeait vers l'intérieur, 48 heures avant le délai normal, les chevaux et tout ce qui pouvait être réquisitionné par une armée.
« Le 3 Août, une patrouille de ulans remontait vers le bois d'Igney, et des douaniers commettaient l'imprudence de tirer, bien vainement, un coup de revolver dans leur direction ! La commune aurait pu être ravagée par représailles; il n'en fut rien, mais le maire d'Igney, Mr GADEL fut fait prisonnier.
« Le 5 Août, ce fut l'occupation par différents corps bavarois, insolents et remplis, d'exigences.
« Cependant, par un hasard miraculeux de graves incidents furent toujours évités : les passages de troupes se succédaient sans discontinuer jusqu'au 15 Août ! Ce jour-là vous aviez l'immense bonheur de revoir les nôtres. Hélas! ce ne fut qu'un court répit et l'occupation allemande allait reparaître jusqu'à la fin des hostilités.
« Une évacuation presque totale des habitants eut lieu par la Suisse le 15 Avril 1915; le 19 Mars 1918 les derniers, une quarantaine - s'acheminent à leur tour vers l'exil.
« Au lendemain de l'armistice votre maire reprenait sa place dès le 18 Novembre et, en réorganisant en hâte les principaux services, accélérait singulièrement le retour des habitants disséminés. Les mesures prises pour le ravitaillement immédiat ont beaucoup contribué à amener ce résultat.
« Dès lors, l'activité de tous, décuplée par l'orgueil de la victoire et la joie de voir reporter bien loin à l'arrière le poteau frontière, a permis qu'Avricourt reprit bien vite sa prospérité et son développement. »


Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email