BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


1291 - Traité entre Henri Ier et Bouchard d'Avesnes



Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque nationale et autres bibliothèques
Institut national de France
Tome 28
Ed. Paris 1878


1291, 27 février, v. st - Lorr. 975, n° 7.

Nous Bouchars, par la grace de Deu evesques de Més, et jeu Hanris, sires de Blanmont, faisons savoir à tous que de tous les bestans et les descors qui ont esté entre nous jusqu'a jour de heu nous nous en somes appasié et acordé, en tel menniere que jeu Hanris de Blanmont a repris en fyé et en hommage, de mon signour l'avesque desus nommé et de l'aveschié de Més, Blanmont (1), lou chestel et lou bourc, eiceu qu'i appant, en tel forme et en tel menniere com li lettre mon pere lou devise que fut faite a tans l'avesque Jaike. Et ensi devons, jeu et mi hoir, tenir les choses dessus dittes de more signour l'avesque dessus dit et de l'aveschié de Més à tous jours. Et a ancoir repris en fyé et en hommaige lige davant tous hommes de mon signour l'avesque dessus nommé et de l'aveschié de Més à tous jours mon chestel de Demievre (2) et lou bourc, et quanke appant à la chestellerie, per ensi que assavoir est que li dis chestels et li dis bours, et ceu que appant à la ditte chestellerie qu'est entre la reviere de Murt (3) et la reviere de Vyzouze (4), est anciens fyés de l'aveschié de Més, et tout ceu qu'appant ancoir à la ditte chestellerie qu'est entre la reviere de Murt et la reviere de Mortaine (5) est noveals fyés, et l'ai repris de mon signour l'avesque dessus dit et de l'aveschié de Més à tous jors en fyé. Et est ancoir assavoir que dou dit chestel et dou dit bourc, et de tout ceu que appant à la ditte chestellerie entre la reviere de Murt et la reviere de Vyzouze, et entre la reviere de Murt et la reviere de Mortaine, suis jeu homs liges mon signor l'avesque davant nommé davant tous hommes. Et doient mi hoir qui tanront les fyés dessus dis de Demievre et de toute la chestellerie estre homme lige davant tous hommes mon signour l'avesque davant nommé, et à tous les evesques de Més que après lui saront, des dis fyés de Demievre et de toute la hastellerie que il tanroient de l'aveschié de Més. Et a ancoir repris de mon dit signour l'avesque et de l'aveschié de Més à tous jours, comheretiers, en fyé et en hommage ligemant davant tous hommes, la woheriede Vy (6), sauf lou droit madame mamere et lou conte de Chyné (7) mon parastre, li quel doient tenir la ditte woherie à lour vies. Et est assavoir que ceu que jeu ai en Meingnieres (8) n'est mie de la chestellerie de Demievre ne des fyés dessus dis. Et demourent avuek toutes ces chosez dessus dittes per paix, per mon acort et per ma volunté, à mon signour l'avesque et à l'aveschié de Més à tous jors li guarde de l'abbaïe de Haute Saule (9), et li garde des grenges si com de Gemigne, de Grasson (10) et de Harmanmesni. El avuek ceu voil et outroi pour moi et por mes hoirs à tous jors que mes sires li evesques et li eveschie (11) de Més aient et toignent en heritage à touz jors ceu que jeu avoie et avoir pooie à Exerable (12) en hommes, en femmes et en tous us, et kanke li dit homme et femmes ont et avoient ou finage de Exeravle. Et nous evesques dessus nommés, pansée et resgardée l'utelilé de nostre englise de Més, per lou consoil de prodommes et de nous feaubles, por paix et acorde à avoir à signour de Blanmont dessus dit et à ses hoirs (13), et en recompensacion dou droit que li dis sires de Blanmont entandoit à avoir et avoir pooit en ces choses dessus dittes, les quels nous demourent et que nous retenons, li avons nous donet et outroié, declaré à avoir et consenti à avoir ceu que nous et l'aveschiés aviens et poiens avoir en l'aitre qu'est desour lou bourc lou signour de Blanmont de Demievre, per ensi que nous ne autres evesques après nous ne poons ne ne devons retenir nuns hommes menans dès lou chamin que vient de la parriere et qui vait per desour l'estan Chaibrun jusqu'a ru qui est entre lou boix de la Moncelle et lou dessus dit aitre, sauf ceu que li priorés et li garde dou dit prioré nous demoure et à l'aveschié de Més et en nostre garde, et sauf ceu que cil dou prioré doient paier a signour de Blanmont et à ses hoirs les saize deniers de cens qu'il li doient. Et est ancoir assavoir que li plaice qu'est encoste lou chestel de Demievre lou signour de Blanmont dès la douve de la tranchie dou dit chestel, c'est-à-dire de la douve per defors per devers Bakerret (14) en amont jusqu'a mur dou bourc dessus dit, doit demorer veude et verestei de touz edefices, sans nul encombremant, pour l'utelité commune de nous gens de l'aveschié et des gens lou signour de Blanmont et de toutes autre (sic) gens. Et doient estretuit chamin qui or sont, overt sans encombremant. Et ne doient li sires de Blanmont ne sui hoir nul homme retenir dès Contasse fontaine en aval de lai lou ru per devers lou Monie, ensi com li pandans de la coste dure. Et faisons ancoir assavoir que les grenges de Chesnoi (15), de Bureville (16), de Bettonville (17), de Meingnieville (18) et d'Ogieviller (19) sont en la garde lou dit signour de Blanmont et ses hoirs. Et est ancoir assavoir que li homme dou bourc de Demievre lou signour de Blanmont, et li menant demorant davant lou bourc dessus dit, ont et doient avoir lour usuare a mort boix de la Moncelle; et li sires de Blanmont et sui hoir doient avoir lour usuare et de fruit ou boix mort et vif de la ditte Moncelle pour ses propes (20) maisons de Demievre. Et doit ancoir et puet li sires de Blanmont dessus dis et sui hoir remuer lour molin de Demievre qu'est entre la Moncelle et lou chestel de Demievre toutes les fois qu'il vorront, per mi lou damaige randant à nous hommes de l'aveschié se point en y faisoient. Et puet li sires de Blanmont et sui hoir torner t'awe de la riviere a dit molin por morre, mas il ne puent ne ne doient mettre lou dit molin ou droit cours de la reviere. Et est ancoir assavoir que li homme dou bourc de Demievre dessus dit lou signour de Blanmont et li menant dessus dit puent peschier en la reviere à la truille et as nessaites (21), à piet et non autrement, trois jours en la semainne, c'est assavoir lou mardi soir toute nuit, lou mecredi toute jour et lou juedi a sor jusqu'à sammedi soir. Et est ancoir assavoir que tuit cil que vanront a merchié dou bourc de Demievre lou signour de Blanmont dessus dit doient paier vante, fors cil que sont et saront menant couchant et levant ou ban de Vaikeville (22) et ou ban de Nossoncort (23). Et est ancoir assavoir que li entrecours de la terre de Demievre con dist en la riviere sont de ville à autre, ne autremant n'en puet on ne ne doit on user. Et est ancoir assavoir que li abbes ne li covans de Haute Saule ne puent ne ne doient aquaster de cest jor en avant les fyés ne les errier fyés lou signour de Blanmont, ne les heritaiges de ses hommes que muevent de lui ne des heritages ses hommes taillables ne de ses gardes, se per la volunté lou signour de Blanmont n'est. Et est ancoir assavoir que nous et li sires de Blanmont dessus dis nous sommes acordé pour bien et pour paix que li entrecours qui estoient dou bourc lou signour de Blanmont et des menans dessus dis, d'une part, et de nostre bourc, et de la rue, et dou ru, et de Bakerraut, soit et est desfais en tel menniere que se nuns dou bourc de Demievre lou signor de Blanmont ne des menans dessus dis venoient en nostre bourc de l'aveschié, ne en la rue, ne ou ru, ne en Bakerraut, ne en autre leu desouz nous , li sires de Blanmont et sui hoir jorroient, puent et doient joïr de la remenance toute muble et heritage de lour homme que saroit pertiz de desouz eas. Et se nostre homme dou bourc, et de la rue, et dou ru, et de Bakerraut, alloient desouz lou signour de Blanmont où que ceu fust, nous jorriens, porriens et devriens joïr de la remenance toute muble et heritage de nous hommes que saroient perti de desouz nous. Et jeu Hanris, sires de Blanmont, faix ancoir assavoir que jeu et mi hoir tenons et devons tenir de mon signour l'avesque dessus dit et de l'aveschié de Més à tous jours en fyé et en hommaige ligemant toutes ces choses dessus dittes ensi com les autres fyés dessus dis. Et faisons ancoir assavoir, nous evesques dessus nommés et jeu Hanris davant dis, que nous avons aquité l'uns l'autre de touz les damaiges qui ont esté l'ait jusques a jour de heu de la warre qui ait esté pour les descors qui ont esté entre nous evesque et nous davanteriens, d'une part, et moi Hanri dessus nommé, d'autre part; et en avons asi aquité touz ceas qui ont aidié à fare damaige as perties pour oquoison de nous evesque et de nostre eveschié et de moi Hanri davant dit. Et est assavoir que per tout où ceste lettre parole dou signour de Blanmont il est à entandre que c'est de lu et de ses hoirs. Et pour ceu que toutes les choses dessus dittes soient farmes et estables, avons nous evesques et Hanris, dessus dit, mis nous saiels en ces presantes lettres, et avons proiet et requis nobles hommes Ferri, duc de Loherraine et marchis, et Jehan, conte de Salmes (24), et religious hommes l'abbé de Gorse (25), l'abbé de Haute Saule et l'abbé de Salinvas (26), et discrez hommes lou chancelier de Més et signours Lowi et Jehan, arcediacres en l'englise de Més, que il y ont mis lours saiels avuek les nous en tesmoignage de verité, les quels lettres furent faites lou mecredi après les Bureis, quant li miliaire corroit per mil dous cens quatre vins et onze ans.

(1) Voyez pièce 176.
(2) Domevre-sur-Vezouze, canton de Blamont (Meurthe).
(3) Meurthe, affluent de la Moselle.
(4) Vezouze, affluent de la Meurthe.
(5) Mortagne, affluent de la Meurthe.
(6) Voyez pièce 67.
(7) Voyez pièce 30.
(8) Magnières,canton de Gerbéviller (Meurthe).
(9) Abbaye de Haute Seille, près Cirey-sur-Vezouze, canton de Lorquin (Meurthe).
(10) Gresson, dépendance de l'abbaye de Haute-Seille.
(11) La leçon li eveschie sans s finale ne convient qu'à un substantif féminin; on trouvera plus loin, au masculin, l'aveschiés.
(12) Azerailles, canton de Baccarat (Meurthe).
(13) On pourrait lire aussi haws, mais on retrouve plus loin hoirs.
(14) Voyez pièce 310.
(15) Chenoy, près Emberménil, canton de Blamont (Meurthe).
(16) Buriville, même canton.
(17) Pettonville, canton de Baccarat (Meurthe).
(18) Migneville, même canton.
(19) Ogéviller, canton de Blamont (Meurthe).
(20) Pour propres, faute assez fréquente.
(21) Diminutif de nasse
(22) Vacqueville, canton de Baccarat (Meurthe).
(23) Nossoncourt, canton de Rambervillers (Vosges).
(24) Voyez pièce 38.
(25) Voyez pièce 49.
(26) Voyez pièce 240.

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email