BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site

 

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


1819 - L'abbé Grégoire à l'Académie de Metz
 


Académie nationale de Metz
1964

QUE L'ABBÉ GRÉGOIRE FUT MEMBRE DE NOTRE COMPAGNIE
par M. André BELLARD

Une communication récente de notre confrère M. l'abbé Eich ayant incidemment rappelé à notre attention le fameux abbé Grégoire, Lorrain de Vého près Lunéville, où il naquit en 1750, d'abord vicaire puis curé d'Emberménil, député en 1789 par le clergé du bailliage de Nancy aux Etats généraux, dont la carrière ecclésiastique et politique allait être si haute en couleur, ma mémoire ne m'avait permis que d'indiquer mezzo voce qu'il avait été membre de notre compagnie.
J'ai eu loisir depuis de m'en assurer. En effet, on trouve son nom sur la liste des membres honoraires pour l'exercice 1819-1820 ; il y figure expressément parmi les trois « membres honoraires qui, en vertu des règlemens, font partie de la Société comme membres de l'ancienne Académie de Metz ».
La chose avait ceci d'original que le célèbre progressiste - le premier des « jureurs » de 1791 - avait en son temps pris l'initiative de réclamer la dissolution des Académies de province, et que c'est bien lui qui se fit réadmettre à notre ci-devant Société des lettres, sciences et arts lorsqu'elle reprit séance le 14 mars 1819.

La logique n'était pas le fort de l'enfant de Vého : on ne le constatera nulle part aussi bien qu'à travers la mention textuelle consacrée, sur nos listes académiques, à l'ancien conventionnel qui en 1792 avait réclamé l'établissement de la République et l'an suivant la condamnation du Roi, car il n'eut point vergogne à manier la savonnette, et c'est alors « le comte Grégoire, commandeur de la Légion d'honneur, ancien évêque de Blois, rue de Seine-Saint-Germain, n° 68, à Paris ». Il ne semble pas pour autant en avoir imposé à nos confrères ses contemporains, car sa mort, en 1831, ne fit l'objet que d'une mention sans commentaire.

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email