BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

 

1938 - Marthe Richard en visite à Blâmont
 


Dans l’article Marthe RICHARD - Biographie, nous avons évoqué le film « Marthe Richard espionne au service de la France », grand succès de l’année 1937 avec Edwige Feuillère et Erich von Stroheim.

Pour la promotion du film, ont été organisés de nombreux « Gala Marthe Richard » (Montpellier avril 1937, Brest février 1938, Saint-Malo mai 1939, Casablanca août 1939, Saint-Cyprien mars 1940...) auxquels Marthe Richard participe parfois (Toulouse juin 1938, Vire mai 1939...).

Ainsi, l’Est-Républicain, édition de Lunéville, annonce le 21 avril 1938, la visite prochaine de Marthe Richard, pour deux conférences au centre Bon-Accueil de Blâmont, le dimanche 24 avril 1938, l’une en matinée, l’autre en soirée.


Est-Républicain du 21 avril 1938

On ignore cependant où le film a été projeté le samedi 23 avril 1938 : dans la petite salle de spectacle de Bon-Accueil ?
Il est plus probable que cette projection ait eu lieu dans les grands salons de l’hôtel de Ville (ce qui justifie d’ailleurs que les conférences au centre Bon-Accueil n’aient pas été directement précédées d’une projection).
 

Bon-Accueil - La salle de théâtre, la scène
Bon-Accueil - La salle de théâtre, la scène

Car bien évidemment, l’actuel cinéma Bon-Accueil n’existait pas en 1938. S’il a conservé le nom de Bon-Accueil, c’est uniquement en fin des années 50 que la commune décide la construction d’un nouveau centre Bon-Accueil de trois bâtiments, avec le reliquat des dommages de la seconde guerre, à l'emplacement du centre détruit par les bombardements de 1944.
L’avant-projet est présenté en avril 1960, puis approuvé en août 1961, et les adjudications sont lancées en mai 1962. Mais les hivers rigoureux de 1962/63 et 1963/64 entraînent du retard : la menuiserie n’est attribuée qu’en juillet 1964, les aménagements intérieurs du cinéma en mai 1965, les sièges en juillet, et les abords en décembre. L’électrification de la cabine et des rideaux n’intervient qu’en mai 1966, et la finition de la scène en décembre 1966. C’est aussi à cette époque qu’est convenu le rachat par convention du matériel cinématographique appartenant à l’association Saint-Maurice, complété en juillet 1967 par des achats nouveaux. Et enfin, l’aménagement du parc ne sera décidé qu’en avril 1968, avec un complément en juillet.

Villa Bon Accueil
Bon Accueil avant guerre

 

Blâmont après le 18 novembre 1944
Bon Accueil - Novembre 1944

On voit ainsi qu’après la seconde guerre, l’association cultuelle Saint-Maurice avait créé un cinéma dans la salle paroissiale, dont elle a revendu le matériel à la commune en 1967. Mais avant-guerre, on ne retrouve que  la trace d’entrepreneurs privés de cinéma, qui louent à la commune les grands salons de l'Hôtel de Ville pour des projections commerciales.

Nous n’avons pas retrouvé de relation de ces conférences du dimanche 24 octobre 1938, qui ont cependant eu lieu en présence de Marthe Richard, ainsi que l’a encore confirmé l’Est-Républicain du jour.


Est-Républicain du 24 avril 1938
 

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email