BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Les Communiqués Officiels depuis la déclaration de guerre

Librairie Militaire Berger-Levrault


Nancy, le 6 août 1914.

Sur la frontière de l'Est aucun engagement sérieux. A Morfontaine, près Longwy, les Allemands ont fusillé deux jeunes gens de quinze ans qui avaient prévenu les gendarmes français arrivée de l'ennemi. A Blâmont, sous-officier français achevé par les Allemands

Nancy, le 16 août 1914, 2 heures.

Les opérations. - Une affaire importante a été engagée dans la région de Blâmont, Cirey, Avricourt, où nos troupes avaient devant elles un des corps d'armée bavarois. Les villages de Blâmont, Cirey et les hauteurs au delà ont été brillamment enlevés; actuellement les colonnes allemandes se replient, laissant des morts, des blessés et des prisonniers. Nos troupes continuent à progresser dans les Hautes-Vosges, où les Allemands reculent.


Nancy, le 16 août, à 9 h. 30.

[...]
Le succès Blâmont-Cirey, - L'affaire de Blâmont-Cirey, signalée dans les renseignements généraux, a été particulièrement brillante.
C'est vendredi soir qu'une de nos divisions a commencé l'attaque; l'ennemi était fortement retranché par des ouvrages de campagne, en avant de Blâmont. Ses avant-postes ont été refoulés et l'attaque s'est arrêtée à la chute du jour. A l'aube, nous avons repris l'offensive : une action d'infanterie, soutenue par l'artillerie, a enlevé, dans la matinée, Blâmont et Cirey.
Les forces allemandes, évaluées à un corps d'armée bavarois, ont alors occupé les hauteurs qui dominent au nord ces deux localités, mais les forces françaises ont dessiné un double mouvement débordant, qui a déterminé le corps bavarois à ramener ses colonnes en arrière dans la direction de Sarrebourg. L'affaire a été chaude et bien conduite. Les Allemands ont subi des pertes sérieuses, aussi bien dans la défense de Cirey et de Blâmont que dans la défense des hauteurs. Le moral de nos troupes est excellent ; on signale spécialement l'énergie et la confiance de nos blessés.


Nancy, le 17 août, 7 heures.
[...]
Dans la région de Blâmont-Cirey nous nous sommes portés jusqu'à la hauteur de Lorquin en enlevant le convoi d'une division de cavalerie allemande comprenant 19 camions automobiles.


Nancy, le 17 août 1914, 14 heures.
[...]
La sauvagerie allemande. - Signalons de nouveaux actes de sauvagerie commis par les troupes allemandes à Blâmont, ce village dont les Allemands viennent d'être chassés par nos troupes. Ils ont, sans aucune raison et sans avoir été provoqués, mis à mort trois personnes, dont une jeune fille et un vieillard de quatre-vingt-six ans, M. Barthélémy, ancien maire de Blâmont.

Voir aussi sur le même thême :
-
Texte Blâmont la Vaillante - Constant Hertz - 1920
- Journal d'une petite Alsacienne - 16 août 1914
- Les crimes allemands d'après des témoignages allemands - 1914

- Les atrocités allemandes en France - Rapport officiel de la commission d'enquête - JO, 8 janvier 1915).
- Les villes martyres de France et de Belgique (1914)

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email