BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


1795 - Peste Bovine ?
 


Nous ne disposons que de peu d'informations sur l'épidémie de peste bovine qui semble avoir affecté le Blâmontois aux environs de 1795. La seule source est ce médecin Relogue, qui n'est pas si inconnu que les textes ci-dessous le laisse supposer (Charles-Joseph Relogue, médecin à Nancy, avait exercé, sous l'ancien régime, à Rosières, les fonctions de médecin, de maire royal et de chef de police).

Quant au « citoyen des environs de Blamont » ayant exercé le métier de « vivandier », il est fort possible qu'il s'agisse de Isaac Spire, chargée en 1795 de fourniture de viande aux hôpitaux militaires (la même année, il apparait à Paris dans une fausse accusation d'agiotage)


Typhus contagieux des bêtes bovines: examen au point de vue de la police sanitaire
PAR M. RENAULT Directeur de l'Ecole impériale vétérinaire d'Alfort
Ed. paris, 1860

[...] une note de treize pages publiée en 1796 sous le titre assez prétentieux de Recherches et observations sur les causes de la maladie épizootique et instructions sur son traitement, par un citoyen Relogue, médecin à Nancy, nom parfaitement inconnu, et note plus que incomplète dans laquelle on lit le passage suivant : « Pendant la dernière campagne, un citoyen de ce département, faisant le métier de vivandier, conduisit en Allemagne, où régnait alors l'épizootie, des comestibles pour alimenter les troupes françaises; il en ramena des peaux de boeufs. Peu de jours après son retour, son bétail périt, et celui du village commença à périr journellement d'une maladie inconnue; et ensuite celte maladie gagna de commune en commune parla communication. » Le citoyen Relogue n'en dit pas davantage ; [...]


Compte-rendu du deuxième congrès international d'histoire de la médecine
Paris (juillet) 1921

DU RÔLE DES MÉDECINS DANS LA LUTTE CONTRE LES ÉPIZOOTIES AU XVIIIe SIÈCLE
Léon Moulé
[...]
Relogue, médecin à Nancy ; c'est le seul renseignement que nous possédions à son sujet. Il publia, vers 1796, des observations sur une épizootie qui est très vraisemblablement la peste bovine. Il émet l'opinion que les bovidés n'ont été attaqués de cette affection que par voie de contagion et il cite des exemples, dont le suivant. Pendant la dernière campagne, un citoyen des environs de Blamont conduisit en Allemagne, où l'épizootie sévissait, des comestibles destinés au ravitaillement de l'armée française ; à son retour il communiqua la maladie à son bétail et l'épizootie s'étendit rapidement aux villages voisins. « Il résulte clairement de ces preuves, écrit-il, que les animaux ont des maladies qui leur sont propres, qu'elles peuvent se communiquer et qu'elles sont contagieuses. »
Recherches et Observations sur les causes de la Maladie épizootique et Instructions sur son traitement, par le Citoyen Relogue, médecin à Nancy (s. d.), in-8,14 p. Bibl. Alfort. F. 519.
 

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email