BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


Joseph Crétal (1658-1722)


Nous avons vu dans le cas de Louis de Bannerot qu'au XVIIème de nombreux nobles lorrains suivent l'exil des ducs de Lorraine et se mettent militairement au service de l'Empereur d'Autriche.
Mais d'autres y obtiennent leurs lettres de noblesse, comme Joseph Crétal, natif de Couvay (Ancerviller), qui part comme simple soldat, et est anobli en 1716.

Joseph Mengin est né à Couvay (Ancerviller) le 1er novembre 1658. Il est le fils de Nicolas Mengin dit Quertail (Crétal) et d'Anne Gérardin.
Il utilise ce surnom de Crétal pendant les dix-sept années de service en Autriche, dans le régiment de cuirassiers du prince de Commercy au sein duquel il est successivement cavalier, fourrier, cornette, lieutenant, quartier-maître et capitaine, et où il participe aux campagnes en Hongrie en 1688, sur le Rhin en 1689, en Italie de 1691 à 1695, et de nouveau en Hongrie en 1698.
Certaines sources indiquent sa participation aux campagnes d'Italie de 1701 à 1702, avant de revenir en Lorraine, où il est nommé capitaine-prévôt, chef de police et gruyer de Châtel-sur-Moselle (Vosges). Mais on trouve cependant la date du le 6 septembre 1698 pour sa nomination de capitaine-prévôt de la prévôté de Châtel (rappelons que le duc Léopold est rentré à Nancy le 17 août 1698 après le traité de Ryswick).

Les registres de Châtel-sur-Moselle mentionnent les fiançailles le 7 octobre 1707, puis le mariage le 25 octobre 1707, de Joseph Cretal Mengin, capitaine Prévôt Chef de Police et Gruyer avec Suzanne Jeanne Thérèse Rouverois, fille de Henry Rouverois, procureur au baillage de Châtel (les actes portent la signature « Cretal Mengein » ).

Les mêmes registres mentionnent la naissance et le baptême de leur unique enfant Joseph Henry à Châtel le 1er août 1708 ; (« Joseph-Henry », alors que le 5 janvier 1722 un acte de baptême cite comme parrain « Joseph-Pierre », représenté par son père, prévot Gruyer).

Joseph Cretal est anobli par le duc de Léopold le 10 avril 1716.

Il décède le 20 janvier 1722 à Châtel sur Moselle, et est inhumé le lendemain dans l'église de Châtel, dans la chapelle Nostre-Dame proche de la muraille.
Joseph-Henry (ou Joseph-Pierre ?) (1708-1746) succède, bien que mineur, à son père dans ses fonctions, et meurt sans postérité.


Nobiliaire ou armorial général de la Lorraine et du Barrois
Ambroise Pelletier
Ed. Nancy, 1758

CRÉTAL (Joseph ), capitaine- prévôt, chef de police & grùier de Châtel-sur-Mozelle, & auparavant capitaine de cuirassiers dans le régiment du prince de Commercy, où il avoit servi l'espace de dix-sept ans en qualité successivement de cavalier, de fourrier, de cornette, de lieutenant, de quartier-maître, & enfin de capitaine; fut annobli par lettres données à Nancy le 10. avril 1716. Porte d'azur, à deux flèches péries en bande, pointées & contre-pointées d'or & empennées de même, à trois étoiles d'argent posées entre les flèches, accompagnées de deux croiffans montans de même, l'un au canton sénéstre du chef, & l'autre au canton dextre de la pointe; & pour cimier un lion de gueules tenant entre ses pattes un sabre d'argent garni d'or. Fol. 32. régist. 1716.

Nobiliaire du Duché de Lorraine et de Bar par le duc René.
Lallain de Montigny
Ed. Liège 1761

10 avril 1716. Joseph Cretel, d'azur, à deux flêches d'or de droite à gauche, celle d'en bas à la pointe tournée à gauche entre les deux, trois Etoile d'argent en haut, un Croissant d'argent, & en bas un de même.

 

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email