BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site

 

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Edouard Lemoine (1884-1915)


A l'article Combats aériens 1914-1918, nous avons relaté la mort le 9 août 1915 de l'observateur Henri Daniel Casimir Paul Thouroude, dit Daniel de Losques, et du pilote Edouard Lemoine. La célébrité de du dessinateur Daniel de Losques a dès 1915 fait passer Edouard Lemoine au second plan, et nous n'avons pas échappé à ce travers. Voici quelques informations sur ce pilote.

Edouard Georges Charles Lemoine est né le 15 février 1884 à Nantes, fils de Olivier Armand Lemoine, mercier, et Gabrielle Adele Chabas. Elève au lycée Clémenceau de Nantes, licencié es-lettres, il travaille pour la fabrique de passementerie en gros de son père (magasin 4 rue du Calvaire à Nantes). Il épouse Marie Louise Eugenie Auvray (1892-1984) à Treboul (Finistère) le 17 décembre 1912, et le couple a une fille, Chantal (1913-2002).

Il est mobilisé comme sergent réserviste au 265ème Régiment d'Infanterie, et devient sous-lieutenant au front. Passé à l'aviation comme observateur, il suit un stage de 3 mois au camp d'Arvor jusqu'au 14 juin 1915 où il rejoint les escadrilles de l'Est, pour être affecté le 3 juillet 1915 au 1er groupe d'aviation, 4ème groupe de bombardement - Escadrille n° 19, où il est breveté pilote le 6 juillet 1915.

Il est abattu le 9 Août 1915 au cours d'une expédition aérienne sur Sarrebrück par le Leutnant Von Sprunner, et inhumé à Harbouey par les Allemands (un service est célébré à Douarnenez, le 30 août 1915)

Nous invitons nos lecteurs à consulter la rubrique des cartes postales d'Harbouey pour les très nombreuses photographies de l'avion et de la tombe.

Journal officiel de la république française - 24 septembre 1915
et
Bulletin des armées de la République (n° 176 du 13 au 16 février 1916)

Citations à l'ordre de l'armée
« Sous-lieutenant LEMOINE, escadrille V. B. 110: pilote plein d'entrain et de bravoure, a pris part à plusieurs bombardements; a trouvé une mort glorieuse au cours d'un combat « contre un avion ennemi. »

Inscrit au tableau spécial de la Légion d'honneur à titre posthume (JO 27 juillet 1922) :
« 1er groupe d'aviation
LEMOINE (Edouard-Georges-Charles), mle Rt 1739, sous-lieutenant : pilote plein d'entrain et de bravoure, a pris part à plusieurs bombardements. A trouvé une mort glorieuse au cours d'un combat contre un avion ennemi le 9 août 1915, devant Sarrebruck. A été cité. »


L'Aérophile - 1er-15 septembre 1915

LES DEUILS DE L'AVIATION
[...] Au cours du raid de Sarrebrück, (9 août), le sous-lieutenant aviateur Edouard Lemoine et son observateur, le sergent Thouroude, dit de Losques, trouvèrent une mort glorieuse. La nouvelle fut apportée dans les lignes françaises par un aviateur allemand qui lança un oriflamme et un papier sur lequel était écrit « De Losques et son pilote se sont bravement battus... On les a enterrés à Harbouey, près de Blamont avec les honneurs militaires. Leurs papiers seront renvoyés par la Suisse. »
La nouvelle nous en fut donnée par le sergent Léon Barthou, vice-président de l'Aé. C. F. Le lendemain, un aviateur français alla lancer des fleurs sur la tombe de ses camarades, en survolant lentement leur sépulture. Ils rendirent ainsi à ces braves un suprême hommage.
Daniel de Losques, qui était membre de l'Aé. C. F., avait été enrôlé dans le corps de l'aviation. Le jeune artiste avait fait ses débuts au Figaro, il notait en de petites silhouettes, le geste et les jeux de physionomie des interprètes des pièces nouvelles. Des gouaches, des affiches, des estampes, des albums, notamment l'Album de la Comédie-Française, lui composent un bagage artistique important.
Le sous-lieutenant Edouard Lemoine. mobilisé comme sergent réserviste, avait gagné son galon d'officier sur un champ de bataille du Nord : puis il fut breveté comme pilote dans l'escadrille de l'Est.
Edouard Lemoine, né le 15 février 1884 à Nantes, avait été breveté par l'Aé. C. F. le 6 juillet 1915, sous le n° 2111, épreuves passées sur Voisin.


Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email