BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 

  Version allégée Smartphones, Tablettes...

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

 
Page précédente

Histoire de Blâmont - Victor Cloud (5/7)
Les écarts

Page suivante

Ferme Brice - 28 août 1876 Cliquez pour agrandir

 Il s'agirait de la ferme ayant ensuite appartenu à la famille Duchamp, située avant la première guerre mondiale à l'intersection de la nationale et de la route montant vers Cirey, dont on voit les lacets en haut à gauche ; en bas la route descend vers Avricourt. On repère en arrière plan à droite le tracé de la voie ferrée bordée d'arbres, et en contrebas du talus toujours visible, à droite, s'étend le pré dit « le pâtural ». Cette ferme a été détruite durant la première guerre mondiale ; à cette époque elle avait été agrandie par un corps de bâtiment supplémentaire sur la droite ; mais la partie gauche se reconnaît aisément par ses fenêtres de grenier en demi-lune, disposition fréquente sur Cirey mais rare à Blâmont

Photographie allemande - 1ère guerre mondiale

Sur le dessin de Cloud, en haut à droite, une tour, toute proche de l'actuelle maison Duchamp dite « Les Avettes » (construite au sommet de la ligne de crête dans l'entre deux guerre)  : cette tour porte le nom de Tourelle Simonin sur la carte d'Etat Major et ses ruines, réduites à la hauteur d'un étage, existent encore.


Forge de Blâmont Cliquez pour agrandir

Cette très jolie vue est prise depuis le château Sainte Marie, et montre le site de la Forge, le long de la route de Blâmont à Verdenal (au fond à droite, non représenté). L'aquarelle donne une vision d'ensemble de l'importance de ce site industriel, et montre, sur la droite, les maisons aujourd'hui en ruines que l'on voit en allant vers Verdenal.
Ces bâtiments sont ceux de la forge et taillanderie Batelot, construite sur la Vezouze en avant du Moulin des champs, qui sera cédée à la société Gouvy de Dieulouard en 1894. On voit nettement les bâtiments sur cet extrait de la carte d'état-major :


Ferme Saint-Jean Cliquez pour agrandir
Saint-Jean, vue prise des Pâtis, côté de Frémonville Cliquez pour agrandir

Encore un dessin exceptionnel puisque nous n'avons aucune autre source iconographique permettant de se faire une idée de l'ancienne ferme Saint Jean, totalement disparue, laquelle a probablement repris le site de l'ermitage Saint-Jean qui existait sous l'Ancien Régime. Elle appartenait avant la première guerre mondiale à Charles Lafrogne (voir à ce titre le procès avec la société de tir). Cette ferme, située en contrebas de la route d'Harbouey, dominait ainsi les Pâtis (voir extrait cadastral ci-dessous).  Seuls subsistent aujourd'hui des vestiges de murs de clôture à l' endroit précis donné par l'extrait de carte d'état major ci-dessous :



(A suivre...)
 

Rédaction : Cédric Andriot


Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email