BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

21 et 22 août 1914 - 85ème RI

Très éprouvé les 18, 19 et 20 août 1914 (45 tués, 273 blessés, 646 disparus), le 85ème régiment d'infanterie doit se replier avec par Blâmont, qu'il avait conquis à la baïonnette les 14/15 août. Le JMO mentionne en note au 20 août : « N'ont été portés comme tués que ceux qui ont été enterrés. Il est de toute évidence que, sur les disparus, il y a un nombre considérable de tués et de blessés restés entre les mains de l'ennemi, soit sur le terrain, soit dans les formations sanitaires restées à Sarrebourg. »


JMO du 85ème régiment d'infanterie

[...]
Journée du 21 août 1914
3h. - Complètement isolé et très menacé, le groupement Dubreuil se reporte avant le jour sur Hermelange ; il trouve dans cette localité le 86° RI qui l'aiguille sur Lorquin, où est le 85°.
5h - Le régiment se porte, de Lorquin :
- le 1° bataillon sur Aspach, cote 356
- le 2° bataillon sur corne N.O. du Bois de la Minière
- le 3° bataillon sur la lisière N. du Bois ci-dessus
6h30 - Dans la direction de Zuffal, action assez vive de fusils et de mitrailleuses. Les obusiers ennemis ouvrent le feu sur les abords de Lorquin.
7h - Les 1° et 3° bataillons manoeuvrent en retraite, par échelons, de leurs positions, sur le signal
d'Hattigny. Le 2° bataillon, qui a pris de lui-même, la même direction, est reporté, par ordre du colonel Rabier, en lisière du Bois de la Minière, en soutien d'un groupe d'artillerie de corps, qui prend position au signal de Fraquelfing. Le groupement Dubreuil rejoint.
9h - Le régiment reçoit l'ordre de repasser la frontière et de se porter à la cote 371 (O. des Bois de Blamont).
Itinéraire : signal d'Hattigny, Petite Voile, cote 375, Bois de La Haye Veaulier. Etape pénible en raison de la fatigue des jours précédents et du terrain détrempé et glissant. Les allemands n'inquiètent nullement le repli du régiment.
13h - Rassemblement et grande halte, à la cote 371
15h - Le régiment se dirige vers Blamont. Devant lui, l'AC et les échelons.- Derrière, le 95°. - On aperçoit, au passage, les tranchées et les emplacements des batteries allemandes de la journée du 14 août (Pentes N.-E. de la cote 348 et bois à l'est)
18h - Stationnement de la nuit du 21/22 :
- Barbas
1° et 2° Cies
3° bataillon
- Blamont, avec le 95° d'Infie
Etat major
3° et 4° Cies
2° bataillon
Ravitaillement : normal
Pertes : néant.

Journée du 22 août 1914
5 h
- Le 2° bataillon est porté à l'est de Blamont, avec mission d'interdire le secteur entre la route au sud de la cote 348 et les débouchés ouest de Frémonville.
Les 3° et 4° compagnies sont en réserve à l'embranchement des chemins, à 1 km N.E. de Blamont.
Les passages de la Vezouze sont reconnus
(Des unités du 95° occupent la croupe 348)
5h - Le 3° bataillon se forme à Verdenal, en réserve avec le 227° RI
6h - Le 2° bataillon, les 3° et 4° compagnies reçoivent l'ordre de se porter au plus tôt sur la cote 348 (N-O. de Blamont) et Sainte-Marie-Château (une erreur paraît avoir été faite entre les cotes 348 O. et E. de Blamont).
Un zeppelin survole Blamont.
8h30 - Le 1° bataillon, reformé, se porte sur la croupe à l'est de Verdenal, en soutien d'artillerie. - Une forte colonne ennemie est signalée, débouchant de Repaix, et de l'artillerie de campagne allemande se révèle su la croupe 332 (NE de Repaix)
L'artillerie française ouvre le feu sur les passages de la Vezouze, les débouchés de Repaix et ceux d'Autrepierre
9h30 - Le 1° bataillon reçoit une demande de soutien de la part du 13° Régiment d'Infanterie (aucune trace n'existe de cette demande, qui paraît avoir été faite de vive voix au colonel Rabier, blessé et évacué le soir même)
Les obusiers allemands commencent à battre la cote 317 et le Bois de Prêtres. Le 1° bataillon couvre le repli de l'artillerie de Verdenal. Il a quelques pertes (colonel Rabier, blessé pour la deuxième fois d'un shrapnel dans les reins ; sous-lieutenant Charton, de 4° Cie, blessé)
10h30 - Les diverses unités reçoivent l'ordre de repasser la Vezouze et de se diriger sur Mignéville. - Passage à Domèvre. - Ponts encombrés par l'artillerie et la cavalerie qui repassent. Le Bois des Prêtres est violemment battu par les obus ennemis.
13h - La division se replie à la Meurthe ; le régiment, par Pettonville et Hallainville, gagne Ménil-Flin et Flin.
Arrivés à la nuit dans les cantonnements [...]

NDLR : durant ce repli : 1 tué, 12 blessés

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email