BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


Henri III a-t-il rencontré Louise de Vaudémont à Blâmont ? - 1573
 


On sait que lors de son voyage vers la Pologne en 1573 (voir l'entrevue de Blâmont), Henri de Valois a remarqué durant son passage en Lorraine la beauté de Louise de Vaudémont.
Dès la mort de Charles IX le 30 mai 1574, Henri quitte la Pologne et rentre en France le 2 septembre 1574. Le 13 février 1575, il est sacré roi de France, et le 15 février, Henri III épouse Louise de Vaudémont.

Certains auteurs situent la rencontre de 1573 à Blâmont :
Lettres de Catherine de Médicis. Tome 5 - Cte Hector de la Ferrière - 1895 :
« Catherine profita de l'accablement où elle le voyait pour l'engager à se marier; elle mit en avant la fille du roi de Suède et, par Pinart, elle fit demander son portrait à l'ambassadeur Danzay, et des renseignements précis et sur elle et sur son âge; Henri III ne fit aucune objection, il la laissa faire, mais déjà son choix s'était porté sur Louise de Lorraine, qu'il avait vue à Blamont, en allant en Pologne et dont la beauté et la douce physionomie l'avaient vivement impressionné, mais, profondément dissimulé, pour le moment, il s'abstint d'en parler à sa mère. »

Les Dames Galantes - Pierre de Bourdeille seigneur de Brantôme (Ed. très tardive - 1881)
« Mais, dès-lors qu'il alla en Pollogne, il vist à Blamont, en Lorraine, madamoyselle de Vaudemont, Loyse de Lorraine, l'une des plus belles, bonnes et accomplies princesses de la chrestienté, sur laquelle il jetta si ardemment ses yeux, que bientost il s'embrâsa, et de telle façon, que, couvant le feu tout du long de son voyage, à son retour à Lion il despescha M. du Gua, l'un de ses grands favoris (comme certes il le méritoit en tout), en Lorraine où il arresta et conclud le mariage entre luy et elle fort facillement et sans grande altercation, je vous laisse à penser, puisqu'au père l'heur estoit non pareil et à sa fille; à l'un d'estre beau-père du roy de France, et à sa fille d'en estre reyne. »

D'autres situent l'épisode à Nancy :
Collection complète des mémoires relatifs à l'histoire de France. Tome 20 Ed. Foucault (Paris), 1821-1822
« il s'occupa beaucoup moins de la guerre qui se rallumoit de toutes parts, que de son amour pour Louise de Vaudemont, nièce du duc de Lorraine, qu'il avoit vue l'année précédente en passant par Nancy. »

Le parti des politiques au lendemain de la Saint-Barthélemy - Francis De Crue de Stoute :
« Suivi de sa mère et de son frère cadet, il passa par Nancy, où il vit pour la première fois la princesse Louise de Lorraine, fille du comte de Vaudemont. Il conseilla à Turenne d'épouser cette princesse, destinée à devenir sa femme, et que l'on proposait aussi à Thoré. Pour le moment, il ne pensait qu'à la princesse de Condé, qu'il lui coûtait tant de quitter. Les temps d'exil approchent. De Nancy, Henri d'Anjou et sa mère gagnent Blamont. »


Beaucoup d'auteurs ne se prononcent pas, évoquant une rencontre lors du passage de Henri III « en Lorraine » ou « quand il allait en Pologne », avec parfois
une formulation équivoque :
Sommaire mémorial - Jules Gassot, secrétaire du roi (1555-1623) 
« Le roy Charles conduisit le roy de Pologne, son frere, jusques à Victry en Champaigne, d'où ledict roy de Pologne partit accompagné de Messieurs les ducs de Nevers, de Mayenne, des sieurs de Bellegarde, de Souvré et grand nombre de seigneurs et noblesse, passant par Blammont et autres lieux de Lorraine, où il vit Mademoiselle de Vaudemont, Louyse de Lorraine, laquelle depuis il espousa et fut royne de France. »


Certains même ignorent le passage à Nancy, tel le chancelier de Cheverny, qui accompagne pourtant Henri dans son voyage, mais écrit dans ses mémoires (avec un curieux « Beaumont des Mères » à la place de Blâmont):
« Ledit Roy de Pologne laissant donc le Roy malade audit Vitry, poursuivit son voyage, & s'en alla à Beaumont des Mères, ville de Lorraine, jusques où la Reine sa Mere, M. d'Alençon son frère, la Reine de Navarre sa soeur, & M. de Lorraine l'allerent accompagner, & là leur disant adieu, & prenant congé de ladite Reine sa mere, ce ne fut sans un extrême regret réciproque & de ladite Reine de Navarre y qui en ma présence luy promit beaucoup d'amitié, que je croy que elle luy eust continuée, si bien tost après elle n'en eust esté divertie ; & aussi sur la fin du mois de Novembre audict an soixante & treize, ledit Roy de Pologne arriva à Saverne, ville appartenante à l'Evesque de Strasbourg, jusques à laquelle je le suivis- & de-là me renvoya en France... »

Mais les doutes sont levés, concernant l'étape à Nancy en novembre 1573, dans les « Mémoires de Henry de la Tour d'Auvergne, Vicomte de Turenne et depuis duc de bouillon » :
« Les deux rois se separerent audit Vitry; la Reine mere, Monsieur, le roy de Navarre, M. le prince et toute la Cour, partent pour conduire le roy de Pologne hors de la Lorraine. A Nancy me fut parlé du mariage de mademoiselle de Vaudemont, qui depuis a esté reine de France, et ce par le roy de Pologne. Je n'y voulus entendre, n'ayant lors nulle envie de me marier; et aussi mon oncle de Thoré m'avoit dit la vouloir rechercher, je ne voulus courre sur son marché, ayant tousjours eu cela d'avoir esté fort exact observateur de mes promesses et des amitiez que j'ay contractées, à quoy souvent plusieurs m'ont trompé. J'estimay que l'ouverture de ce mariage se faisoit pour raison d'Estat, pour me separer et d'avec mes oncles et d'avec Monsieur, en m'alliant avec la maison de Lorraine, à ce que je n'aidasse à ce qui se pourroit brasser contre le roy de Pologne, estant hors du royaume. [...]
Nous partismes de Nancy et allasmes à Blamont. »

Ce n'est donc pas à Blâmont que le futur roi Henri III a rencontré la future reine Louise de Lorraine, mais à Nancy....


Louise de Lorraine-Vaudémont (1553-1601)

 

Rédaction : Thierry Meurant

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email