BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Monument du 223ème Régiment d'infanterie - Reillon
 


Pour l'offensive des 19 et 20 juin 1915, les anciens combattants du 217ème régiment d'infanterie ont commémoré par un monument les nombreux tués de leur régiment.

Il en est de même pour les anciens du 223ème régiment d'infanterie (21 tués, 86 blessés et 27 disparus dans l'offensive du 20 juin), qui inaugurent le 25 août 1929 un monument commémoratif dans le cimetière militaire de Reillon.
(Voir aussi le
Journal des Débats du  27 août 1929)

Sur ordre du grand quartier général du 22 mai 1916, le 223ème régiment d'infanterie est dissout le 1er juin 1916, et ses effectifs (2062 hommes)  sont répartis entre le 230ème et le 333ème R.I. Son drapeau est solennellement rapporté à Bourg-en-Bresse par la commandant Antoine Berthelot.


L'Immeuble et la construction dans l'Est
13 août 1929

Inauguration du Monument de Reillon

C'est le 25 août, dans la matinée, que doit avoir lieu l'inauguration de ce monument du souvenir dû à l'initiative de la Société amicale « les Anciens du 223e R.I. », dont le siège social est à Bourg-en-Bresse. Café du Théâtre, place de la Comédie. Président: M. Henri Villard, rue Gabriel-Vicaire, à Bourg.
Une grande partie des soldats inhumés dans le cimetière de Reillon appartenait au 223e R.I., qui a combattu dans le secteur Reillon-Leintrey pendant deux ans, août 1914 à juin 1916.
Le cimetière national de Reillon se trouve à 22 km. de Lunéville, 52 km. de Nancy (gare Emberménil, 6 km.).
Les fonds nécessaires pour l'érection du monument ont été réunis- par les Anciens du 223e R.I. et la souscription restant ouverte, il est à désirer -que les Lorrains viennent y apporter leur obole.
L'architecte en est M. Guénard, de Lyon (un ancien du 223e).
Les sculpteurs sont MM. Cochinaire frères, de Nancy, bien connus par les nombreux travaux artistiques qu'ils ont déjà effectués dans la région de l'Est notamment.
Le monument a la forme d'une colonne tronquée, sur une large base entourée d'un tertre gazonné. avec emplacements réservés pour les inscriptions sur quatre faces. Il est exécuté en pierre dure d'Euville marbrière.
Il porte, gravées dans la pierre, les inscriptions suivantes :
LES ANCIENS DU 223e R.I.
A LEURS CAMARADES TOMBÉS SUR LA TERRE LORRAINE
1914 - 1915 - 1916
MÉHONCOURT - ROZELIEURES - GERBEVILLER - REHAINVILLER
BATHELÉMONT - BEAUZEMONT
PARROY - VÉHO - REILLON - LEINTREY - LE XON

Voici le programme de la Journée du Souvenir:
A 9 heures, départ des Anciens du 223e pour Reillon, en autos-cars, passant par Marainvillers, Bénaménil, Domjevin, Vého, Reillon. A 10 h. 15, sur la place de Reillon, formation du cortège devant se rendre au cimetière national, à l'intersection des routes de Blémerey et de Gondrexon.
Rassemblement dans le cimetière français, autour du monument. Inauguration. Retour en cortège à Reillon. Remise à la municipalité de la plaque érigée à la mairie en souvenir des enfants de Reillon morts pendant la grande guerre.
Service religieux en l'église reconstruite de Reillon; la messe sera dite par M. l'abbé Lestiévant, ancien capitaine au 223e.
A midi, repas en commun à Reillon. Visite du secteur Reillon-Leintrey (Cote 303, Zeppelin, et retour à la sapinière P.A. 18, : 3 km. 500 à pied). De là, en autos-cars, visite des secteurs 1914-1915, par Leintrey, Emberménil, Xures, Parroy, Bures, Arracourt, Valhey, Einville, Bonviller, Lunéville.
A 19 h. 30, dîner en commun à l'Hôtel des Vosges. Coucher à Lunéville.





 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email