BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Poème de guerre - 1914
 


1914, août-septembre, chants de guerre
H. Renonas
Ed. Paris




NOS BLESSÉS

Comme un chasseur saisit le perdreau désailé
Et tord le cou douillet, qui tiède encor halète,
Par eux est égorgé tout Français mutilé.
Comme par un chasseur un perdreau désailé

Dans Blamont un soldat à terre est immolé,
A bout portant tué d'une balle à la tête (1)
Comme sur le talon un perdreau désailé
Est achevé par eux le blessé qui halète.

[...] 2 à 9 août

(1) C'était à Blamont (Meurthe-et-Moselle) un sous-officier dont les journaux n'ont pas donné le nom; on n'est jamais revenu là-dessus tant le fait est devenu commun par la suite de la part des Allemands. (Officiel, Liberté du 5 août notamment.)


NDLR : la référence d'un communiqué au 5 août est erronée. Il s'agit en réalité du communiqué officiel suivant :
« Nancy, le 6 août 1914. [....] A Blâmont, sous-officier français achevé par les Allemands »

On le retrouve ensuite à partir du 7 août dans de nombreux journaux (voir par exemple
Journal des débats politiques et littéraires - 7 août 1914, Est-Républicain - 7 août 1914.

Quant au sous-officier évoqué par le communiqué, il ne peut s'agir que du Brigadier Félicien Simon, tué le 5 août dans la côte de Barbas, et dont le Journal des Marches du 20ème Bataillon de chasseurs à pieds précise : « blessé mortellement, il est un fait acquis que les cavaliers ennemis s'approchèrent de lui et lui tirèrent 2 coups de carabine dans la tête.  »
 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email