BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 

  Version allégée Smartphones, Tablettes...

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

  Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Kronprinz Georg von Sachsen
(1893-1943)

Les « Kronprinz » - Wilhelm von Hohenzollern - Rupprecht von Bayern
Voir aussi Albert de Wurtemberg (1865-1939)


Friedrich August Georg Ferdinand Albert Karl Anton Paul Marcellus, fils ainé de Frédéric-Auguste III de Saxe (1865 -1932), nait à le 15 janvier 1893 à Dresde. Il devient prince héritier (« kronprinz ») en 1904 lorsque son père accède au trône.
Après son diplôme secondaire en 1912, il poursuit des études des sciences politiques puis d'économie, tout en appartenant au 1. Königlich Sächsische Leib-Grenadier-Regiment Nr. 100.
Hauptmann au début de la guerre, il entre en juillet 1916 dans l'état major du groupe d'armée Gallwitz (5ème armée allemande, à Verdun cette époque) .

Le 30 novembre 1917 il prend le commandement du 5ème régiment royal saxon n° 104 (régiment d'infanterie « Kronprinz ») jusqu'au 22 mai 1918, tant sur le front est (jusqu'en février 1918) que ouest (40ème division d'infanterie, notamment dans les opérations de Remenauville, Régniéville et Fey-en-Haye en avril 1918, précédant l'attaque du saillant de Saint-Mihiel). Hormis le nom de ce régiment, qui lui est dédié, ses moindres fonctions au sein de l'armée allemande font de Georg de Saxe un « Kronprinz » bien moins connu que Wilhelm de Prusse ou Rupprecht de Bavière.

Le 13 novembre 1918, son père Frédéric-Auguste III de Saxe abdique. En 1919, Georg renonce à toute prétention au trône et décide de devenir prêtre catholique, ayant reçu dans son enfance une éducation chrétienne oecuménique certes, mais principalement catholique. Il est ordonné prêtre à Trebniz le 15 juillet 1924, et remplit diverses fonctions chez les Jésuites jusqu'en 1933, où il rejoint Berlin.

Ses traditions monarchiques et son respect des traditions catholiques l'amènent très rapidement à s'opposer au National-socialisme, d'où une surveillance spéciale de la Gestapo.
 
Le 14 mai 1943, il se noie mystérieusement lors d'une baignade dans le lac Gross Glienicker See près de Berlin.
 

Portraits officiels et cartes postales :

      

 

Rédaction : Thierry Meurant


Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email