BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 

  Version allégée Smartphones, Tablettes... 

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918


Albert de Wurtemberg (1865-1939)
Voir aussi Les « Kronprinz »
Kronprinz Wilhelm von Hohenzollern - Kronprinz Rupprecht von Bayern - Kronprinz Georg von Sachsen


Comme précisé à la page sur les « Kronprinz », le roi Guillaume II de Wurtemberg régnant depuis 1891, n'a pas de fils, et son héritier est un lointain cousin catholique Albert (Albrecht) de Wurtemberg, qui porte ainsi le titre de « Herzog » (duc) et non de « Kronprinz ».

Le duc (Herzog) Albert de Würtemberg est né à Vienne le 23 décembre 1865, et décède château d'Althausen le 29 octobre 1939.
Il a reçu une formation d'officier dans l'armée prussienne : Generalmajor en 1898, Generalleutnant en 1901, Général de cavalerie en 1906, et Generaloberst en 1913.

Le 1er août 1914, Albert de Wurtemberg, Oberbefehlshaber, commande la 4ème armée allemande, dirige les opérations lors de la bataille des Ardennes, puis participe à la bataille de la Marne. Il rejoint ensuite le front des Flandres où il est promu Generalfeldmarschall le 1er août 1916. Le 1er mars 1917, Albert de Wurtemberg prend la direction d'un groupe d'armées, positionné de l'Est de Verdun jusqu'à la frontière suisse de mars 1917 (quartier général à Strasbourg) à l'armistice

C'est donc le « Heeresgruppe Herzog Albrecht » qui occupe le Blâmontois à compter de mars 1917. Ce groupe d'armée constitué le 25 février 1917 (et dissout le 11 novembre 1919), comprend les détachements de la 4ème armée A (sur la Lorraine et les Vosges), B, C, et la 19ème armée.

Après l'armistice, le roi Guillaume II du Würtemberg abdique le 30 novembre 1918 devant les révolutions qui agitent tous les royaumes de l'empire allemand ; mais si les Kronprinz Wilhelm et Rupprecht s'empressent de rejoindre l'Allemagne, Albrecht reste à son poste pour ramener ses troupes démobilisées jusqu'à noël 1918.
Il s'installe alors en Souabe au château d'Althausen et prend la tête de la maison de Würtemberg au décès du roi (2 octobre 1921).
La famille de Würtemberg reste opposée au nazisme, au point qu'au décès d'Albrecht le 29 octobre 1939, Adolf Hitler se contente d'envoyer une unique gerbe de fleurs.

Albert de Wurtemberg

Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg
Albert de Wurtemberg Albert de Wurtemberg  

 

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email