BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 

  Version allégée Smartphones, Tablettes...

Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

  Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Les « Kronprinz »

Wilhelm von Hohenzollern - Rupprecht von Bayern - Georg von Sachsen
Voir aussi
Albert de Wurtemberg (1865-1939)


On rencontre souvent dans les écrits concernant la guerre la mention de « Kronprinz » (prince héritier), soit présent sur le front, soit par des constructions dédiées, notamment de abris.

Car l'Allemagne est alors un empire fondé le 18 janvier 1871 à Versailles. A la mort de l'empereur Guillaume Ier de Prusse en 1888, lui succèdent très brièvement son fils Frédéric II (du 9 mars jusqu'à son décès le 15 juin), mais surtout son petit-fils, Guillaume II, qui n'abdiquera que le 9 novembre 1918.

L'Empire allemand est une entité complexe qui regroupe :

  • 4 royaumes : la Bavière, la Prusse, la Saxe, le Wurtemberg

  • 6 grands-duchés : Bade, Hesse, Mecklembourg-Schwerin, Mecklembourg-Strelitz, Oldenbourg, Saxe-Weimar-Eisenach

  • 5 duchés : Anhalt, Brunswick, Saxe-Altenbourg, Saxe-Cobourg et Gotha, Saxe-Meiningen

  • 7 principautés : Lippe-Detmold, Reuss branche aînée, Reuss branche cadette, Schaumbourg-Lippe, Schwarzbourg-Rudolstadt, Schwarzbourg-Sondernshausen, Waldeck-Pyrmont

  • 3 villes libres : Brême, Hambourg, Lubeck

  • ainsi que l'Alsace-Lorraine comme Territoire d'Empire, et l'Empire colonial allemand (Namibie, Cameroun, Togo, Afrique orientale allemande, Ruanda-Urundi, Qingdao en Chine...)

4 royaumes, donc 4 héritiers de la couronne, avec en 1914 la situation suivante :

  • Prusse : le roi, et empereur d'Allemagne, est Guillaume II (Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht von Hohenzollern - 27 janvier 1859 - 4 juin 1941), souverain de juin 1888 à son abdication le 9 novembre 1918. Des sept enfants de son première mariage, Guillaume (Wilhelm von Hohenzollern - 6 mai 1882 - 20 juillet 1951) est l'aîné : il est ainsi le dernier prince héritier de Prusse, mais davantage encore de tout l'Empire germanique. Ce sera le « kronprinz » le plus célèbre de la première guerre.
  • Bavière : Louis III de Bavière (Ludwig Luitpold Josef Maria Aloys Alfried von Wittelsbach - 7 janvier 1845 - 18 octobre 1921) règne depuis 1913, jusqu'à ce qu'il soit considéré comme abdiquant le 13 novembre 1918. De ses treize enfants, Rupprecht (18 mai 1869 - 2 août 1955) est l'aîné. Il est notamment pour la Lorraine le « kronprinz » le plus important, puisque Rupprecht y commande dès août 1914 la 6ème armée allemande.
  • Saxe : Frédéric-Auguste III de Saxe (25 mai 1865 - 18 février 1932), règne du 15 octobre 1904 jusqu'à son abdication le 13 novembre 1918. De ses sept enfants, Georges (Friedrich August Georg Ferdinand Albert Karl Anton Paul Marcellus (15 janvier 1893 - 14 mai 1943) est l'aîné. Il est des trois « Kronprinz » le moins connu. 
  • Wurtemberg : le roi est Guillaume II de Wurtemberg (Wilhelm Karl Paul Heinrich Friedrich von Württemberg - 25 février 1848 - 2 octobre 1921). Régnant depuis 1891, il abdiquera le 30 novembre 1918. N'ayant pas de fils, son héritier est un lointain cousin catholique, Albert de Wurtemberg (Albrecht Herzog von Württemberg, 1865-1939), qui porte ainsi le titre de « Herzog » (duc) et non de « Kronprinz ».
    En août 1914, Albert de Wurtemberg commande la 4ème armée allemande, dirige les opérations lors de la bataille des Ardennes, puis participe à la bataille de la Marne. Il rejoint ensuite le front des Flandres où il est promu Generalfeldmarschall le 1er août 1916. De mars 1917 à l'armistice, Albert de Wurtemberg prend la direction d'un groupe d'armées positionné de l'Est de Verdun jusqu'à la frontière suisse.
De nombreux lieux de France gardent la trace des « Kronprinz », comme l'« abri du Kronprinz » d'Embermenil ; la difficulté est de savoir pour quel Kronprinz ? Le panneau d'information indique « Prince de Prusse, fils de l'Empereur Guillaume II », et d'autres sources indiquent «bunker de commandement du prince héritier de Bavière».... ce qui parait historiquement plus probable, puisque que le secteur n'a jamais été la zone d'action de la 5ème armée du Kronprinz Wilhelm, mais celle de la 6ème du Kronprinz Rupprecht.
Mais un quelconque Kronprinz, Wilhelm ou Rupprecht, y a-t-il jamais séjourné ? Car il ne s'agit sans doute que d'une appellation courante pour un abri d'officiers (comme ce terme de « blockhaus Kronprinz » cité en avril 1918).

Différents abris de « Kronprinz » :


Verdun

1916

Varennes en Argonne. Bois du Bel Orme

Devant Verdun

 

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email