BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

  Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

Presse suisse: la chocolaterie Burrus - 1914

Voir aussi : La chocolaterie Burrus - 1913-1914 - La chocolaterie Burrus de Blâmont en librairie



Nous avons relaté dans l'article sur La chocolaterie Burrus - 1913-1914, la destruction de la chocolaterie implantée à Blâmont par l'industriel suisse Fernand Burrus (1884-1955).

Cliquez pour agrandir

La presse suisse apporte quelques informations complémentaires et soulève quelques questions :

I - Témoignage de Fernand Burrus

Dans la Journal de Genève du 22 août 1914, Fernand Burrus apporte un témoignage, dont il ressort :
- qu'il semble avoir en premier lieu regagné l'Alsace après avoir quitté Blâmont ;
- que l'état-major a bien occupé le château, mais Fernand Burrus accuse la troupe, et non les officiers, d'avoir saccagé sa maison et consommé les bouteilles de sa cave.


22 août 1914
 



II - Témoignage controversé d'André Lahoussay

Dans l'Est-Républicain du 31 janvier 1915, le vétérinaire André Lahoussay a donné sa relation des évènements à Blâmont. Les éléments concernant le "citoyen suisse" sont repris dans La Gazette de Lausanne du 12 février 1915.


12 février 1915


Mais ce témoignage va appeler une réponse de Fernand Burrus :


15 février 1915

Il en ressort que si la chocolaterie a sans doute été incendiée le 12 août, les stocks ont été raflés par pillage dès le 8 août, et n'ont pas donné lieu à négociation. Mais il est dommage que Fernand Burrus, attaché à corriger un point qui attente à son honneur, ne donne pas d'autre information. Car l'Allemagne va, à son tour, faire publier un démenti dans le Journal de Lausanne du 5 avril 1915, signé du Staatsrat Ritter von Böhm, ministre résident du Consulat de Bavière en Suisse :


5  avril 1915

On y constate une information minimaliste, qui ne dément ni le pillage, ni les menaces, ni l'installation de l'état-major, ne corrigeant que le passage « Le prince de Bavière, commandant en chef du 1er corps bavarois s'était installé au château... ». Il est d'ailleurs exact que si le Kronprinz Rupprecht de Bavière commandait la 8ème armée allemande, le 1er corps bavarois, comprenant les 1ère et 2ème divisions, étaient sous les ordres du général d'infanterie Oskar von Xylander (1866-1940) : c'est donc certainement de ce général qu'il s'agit.

Kronprinz Rupprecht von Bayern
Rupprecht de Bavière

General Oskar von Xylander   General Oskar von Xylander
Oskar von Xylander

André Lahoussay aurait-il péché par exagération, par ignorance, par lacune ? Car à plusieurs reprises dans son témoignage, il évoque le « général en chef », au logis duquel il se rend dans la nuit du 13 août au 14 août pour obtenir  audience. Et pourtant il ne cite jamais son nom...

III - Notes complémentaires

Si Fernand Burrus a sans doute quitté Blâmont le 14 août pour l'Alsace, on sait par la Gazette de Lausanne du 20 août 1914, qu'il est parvenu à regagner la Suisse dès le lundi 17 août 1914 :


20 août 1914



Et enfin, la dernière mention dans la presse de l'exil en Suisse de Fernand Burrus date de 1917 :


5 juillet 1917


On retrouve cette information dans Le véritable messager boiteux de Neuchâtel - 1918, sous la forme : « 25 juin 1917. - M. Fernand Burrus, négociant de Blamont, Meurthe et Moselle, en séjour à Neuchâtel, en remerciement de l'aimable accueil qu'il a reçu chez nous, fait à divers établissements d'utilité publique de la Ville des dons se montant à 2000 fr. ». Ce qui laisse penser que Fernand Burrus ne se considère qu'en séjour en Suisse, et compte bien reprendre après-guerre son activité de négociant de Blâmont. Sans doute l'état de l'usine et de son château l'en a-t-il dissuadé après-guerre...

 

Rédaction : Thierry Meurant

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email