BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918
 

L'hôpital militaire de Domjevin a-t-il été utilisé ?

Dans nos précédentes Notes sur « l'Hôpital de Domjevin », on découvre que l'ouvrage construit à partir de fin 1916, a été terminé en janvier 1918. Mais a-t-il réellement servi ?
Plusieurs indices (ou plutôt, absences d'indices) laissent penser à une réponse négative :
- il n'est fait nulle part mention d'un usage de cet hôpital ;
- contrairement à toutes les autres unités sanitaires, on ne trouve pas trace d'un numéro d'hôpital ou d'ambulance concernant cet établissement ;
- dans les diverses fiches du ministère de la défense recensant les militaires décédés lors du conflit, jamais le hasard ne nous a fait rencontré la mention d'un décès dans un hôpital à Domjevin ;
- et enfin, le texte ci-dessous, tiré d'une revue sanitaire américaine, évoque une visite de l'hôpital en mai 1918, avec comme information qu'aucun patient n'est présent dans cet hôpital, néanmoins prêt à être utilisé si nécessaire.

Ainsi, aurait-il durant l'année 1918 servi de démonstration, malgré la présence toujours proche du front, ou aurait-il été conservé inutilisé en vue d'une offensive sur le front de Lorraine qui n'a jamais eu lieu ?

A ce jour l'énigme, à défaut d'être toujours entière, reste cependant obscure...

Voir aussi : 

Notes sur « l'Hôpital de Domjevin »
  1916 - Hôpital militaire de Domjevin - Début et fin


The military surgeon: journal of the Association of Military ... - Volume 61 - Page 593
Association of Military Surgeons of the United States - 1927

May 1918

[...] The next day my diary records a visit to a very interesting French formation - a hospital for non-transportable wounded constructed entirely underground. It was at Domjevin, close to the front line. It contained an operating room, X-ray room, kitchen, wards and in fact was fully equipped for the purpose. It was about twenty-five feet underground, the roof being composed of successive layers of a yard of concrete, then a yard of earth, etc The protection therefore from either shells or bombs was absolute. No patients were in the hospital when we visited it but is was ready for use when needed. Such a unit of course is of practical value in a stabilized warfare.
On May 6, 1918, [...]

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email