BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


Fièvre typhoïde - 1914
 


La fièvre typhoïde aura touché le Blâmontois jusqu'au début du XXème siècle (voir par exemple Fièvre typhoïde - XIXème). On la voit sévir pendant la durée de la guerre (Soeurs de Saint-Charles - 1914-1918), sans épargner ni les populations civiles, ni l'occupant allemand (voir par exemple Février 1915 - La Vie en Lorraine (1/3), qui indique à Labry : « une épidémie de fièvre typhoïde éprouva très sérieusement les Boches »), au point qu'en décembre 1914 le Préfet rassure même la population de Nancy  en ces termes :
« n'oublions pas que tous les « Zeppelins » font moins de victimes dans une ville que la moindre épidémie de fièvre typhoïde ou même de scarlatine, et qu'à tout prendre, en cette saison, les « Zeppelins» sont moins dangereux pour la collectivité que la pneumonie ».

Rapports et délibérations - Conseil général du Département de la Meurthe et Moselle
1914

Service des épidémies

[...] Arrondissement de Lunéville. [...]
Blâmont. - La fièvre typhoïde est endémique à Blâmont comme à Bertrambois ; d'année en année il y a quelques cas constituant une poussée épidémique ou des cas isolés, puis tout rentre dans l'ordre.
M. le Dr Hanriot ne se lasse pas de répéter que les eaux d'alimentation de Blâmont sont très mauvaises, ainsi que l'ont montré plusieurs analyses faites par M. le professeur Macé.
Grâce à l'initiative intelligente et à la ténacité de M. Bentz, conseiller général et maire de Blâmont, un projet intercommunal d'amenée d'eau a été rendu possible, étudié et accepté.
L'eau provient des sources d'un affluent de la Vezouse qui sortent du grès vosgien dans la partie supérieure de la vallée de Saussenrupt ; elle a été reconnue très pure à l'analyse bactériologique ; elle alimentera les communes de Blâmont, de Repaix, d'Igney, d'Amenoncourt et d'Avricourt.
[...]

Service hydraulique

[...]
Au commencement de 1914, le service hydraulique a étudié un projet d'adduction d'eau potable pour les communes de Igney-Avricourt, Amenoncourt, Repaix et Blâmont, projet s'élevant à 615.000 francs. Ce projet vient d'être soumis dans ces communes et dans les communes voisines à une double enquête (enquête hydraulique et enquête d'utilité publique).

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email