BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)


1270-1463 : les comtes de Blâmont mènent deux siècles de guerre

 


Les comtes de Blâmont étaient-ils particulièrement belliqueux ? Jusqu’à ce qu’Olry II remette en 1503 le comté au duc de Lorraine, les chroniques des XIIIème, XIVème et XVeme siècle évoquent des chevauchées, des guerres, des alliances, des traités et des arbitrages nombreux : car le petit comté de Blâmont a étendu ses possessions par la guerre, dès Henry Ier (chevalier qui accroitra aussi sa renommée en remportant le tournoi de Chauvency en 1285), soit par des guerres directes contre des seigneurs locaux, soit plus généralement lors d’alliances avec de plus puissants seigneurs, afin d’obtenir des récompenses en terres ou en argent. Certaines de ces alliances sont le fruit de la vassalité, mais d’autres ont des aspects purement financiers (assez proches du « mercenariat » que Thiébaut Ier pratiquera à son tour en 1362 en faisant appel aux routiers bretons de Arnaut de Cervolles), et certaines mêmes relèvent de la félonie.

Mais la puissance militaire acquise est telle, que beaucoup recherchent la protection des comtes de Blâmont (avec de nombreuses voueries, et même la demande de Remiremont en 1366), et que les seigneur plus puissants continuent à les gratifier et à recourir à leurs services pour guerroyer et traiter la paix.
Cette propension à guerroyer n’est cependant pas exempte de stratégie, puisque si le territoire du comté s’agrandit ainsi des possessions toujours plus nombreuses, les diverses alliances montrent que l’ « indépendance » des comtes et leur situation géographique leur permettent de tirer parti des conflits entre les seigneuries plus importantes que sont le duché de Lorraine, le comté de Bar, l’évêché de Metz et celui de Strasbourg.

Le titre de « comte de Blâmont » reste alors synonyme de puissance et de chevalerie guerrière. Ainsi, lorsque René II de Lorraine entre en possession du comté, il ajoute à ses titres celui de comte de Blâmont, et on verra souvent ce titre choisi comme pseudonyme par les ducs de Lorraine lors de déplacements incognito, et même encore par Stanislas en 1736.
On notera aussi que, sous Ferry de Salm, le comté de Blâmont était devenu vassal de Metz en 1246, et Henri Ier et ses successeurs n’étaient jamais parvenus à échapper à cette suzeraineté : pour cette raison, on voit très curieusement en 1536 le duc de Lorraine Antoine faire foi et hommage pour le comté de Blâmont à Jean Cardinal de Lorraine et Evêque de Metz, avant que le duc de Lorraine Charles II n’en achète la complète souveraineté en 1561.

Voici une liste, sans doute non exhaustive, des conflits guerriers auxquels prirent part les comtes de Blâmont :

1270 à 1273 Henry Ier soutient le duc de Lorraine et le comte de Bar contre l'évêque de Metz.
1283/1284 Henry Ier contre les derniers héritiers des comtes de Lunéville.
1286 Henry Ier pour le duc de Lorraine contre l'évêque de Strasbourg.
1287 Henry Ier soutient le comte de Bar contre la France.
1287/1288 Henry Ier pour le comte de Bar contre l'évêque de Metz
1288 à 1291 Henry Ier pour le duc de Lorraine contre l'évêque de Metz
1296 à 1300 Henry Ier fait campagne pour Henry, comte de Bar contre le roi de France
1300 Henry Ier contre Henry de Vadengenheim
1301 Henry Ier contre Jean, comte de Salm
1308 Henry Ier pour le le duc Thiébaut contre l'évêque de Metz et le comte de Bar
1313 Henry Ier pour Ferri IV duc de Lorraine contre Renaut de Bar, évêque de Metz
1337 Henry III et le duc de Lorraine contre Geoffroy, comte de Linange,
1342 Henry III pour l'évêque de Metz contre le comte de Bar.
1347 Thiébaut Ier contre Marie de Blois, régente du duché de Lorraine.
1349 Thiébaut Ier pour les sires de Fénétrange contre une coalition de l’évêque de Metz, de la duchesse de Lorraine et du comte d'Apremont.
1350 Thiébaut Ier pour l’évêque de Metz Adhémar contre la duchesse de Lorraine
1358 Thiébaut Ier pour Robert de Bar contre l'évêque de Verdun.
1362 Thiébaut Ier contre Robert duc de Bar.
1363 Thiébaut Ier en Alsace contre Louis Roder, dit Vidembach, Obrecht et Goetz d'Engenheim.
1364 Thiébaut Ier contre l’évêque de Strasbourg.
1367 Thiébaut Ier pour le duc de Lorraine contre Metz.
1372 Thiébaut Ier contre Geoffroy de Linange.
1374 Henri IV contre Valéran de Luxembourg.
1375 Henri IV contre une bande de Bretons, à la demande du comte de Bar.
1376 Henri IV contre Marguerite de Salm, dame de Puttelange.
1380 Henri IV pour l'évêque de Metz contre le duc Jean de Lorraine.
1380 Henri IV pour Pierre de Bar contre le duc de Lorraine et le comte de Bar.
1383 Henri IV pour le roi de France Charles IV contre les anglais.
1390 Henri IV contre Renaud d'Herbéviller.
1391 Henri IV contre Metz.
1392 à 1395 Henri IV contre Jacques et Henry de Fénétrange, et les évêques de Strasbourg et de Metz.
1400/1401 Henri IV pour le comte de Réchicourt contre Jean, sire de Lichtenberg, et Berthold Krantz.
1407 Henri IV avec Charles II de Lorraine contre le duc d'Orléans, les comtes de Nassau, Saarverden, Salm, Boulay…
1409 Thiébaut II contre le duc de Bourgogne Jean sans Peur.
1415 Olry, l'un des fils de Henri IV, au service du roi de France Charles VI contre les anglais à Azincourt.
1419 Thiébaut II contre des seigneurs alsaciens
1426 Thiébaut II contre l'évêque de Strasbourg.
1429 Thiébaut II contre Didier d'Einville et le sire Arnould de Volfemberg.
1431 Thiébaut II pour René d'Anjou contre Antoine de Vaudémont.
1438 Ferry II pour Antoine de Vaudémont contre René d’Anjou.
1440 Ferry II contre l'évêque de Metz.
1463 Ferry II contre Jean de Lawenberg, Antoine de Hohenstein.

Rédaction : Thierry Meurant

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email