BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

 

Deux plaques en mémoire des religieuses de Blâmont
Est-Républicain du 31 octobre 2011


Dans le fond du cimetière communal, deux plaques rappellent le nom des religieuses qui ont exercé leur mission sur la commune de Blâmont au cours des XIXe et XXe siècles.
La première plaque regroupe le nom de soeurs de la Doctrine Chrétienne : depuis 1771, les soeurs « vatelotines » assureraient l'instruction des jeunes filles, avec des classes spécifiques dès 1808. Il en fut ainsi jusqu'à leur départ en 1905. Elles ont ainsi marqué un siècle d'éducation avant que la séparation de l'Eglise et de l'Etat ne les contraigne à quitter la commune.

Avant 1770, les soeurs de la Doctrine Chrétienne géraient aussi l'hôpital communal : instauré en 1624 comme hospice pour voyageurs pauvres, l'hôpital actuel fut bâti en 1726.

Cliquez pour agrandir
En 1771, il fut confié aux soeurs de Saint-Charles : la seconde plaque du cimetière a été mise en place en leur mémoire. Les soeurs de cette congrégation traverseront tous les événements douloureux, à Blâmont  : les troubles révolutionnaires de 1793, les quatre années d'occupation allemande de 1914 à 1918, jusqu'au dernier mois de 1944 dans un hôpital ruiné par 33 obus. Les soeurs de Saint-Charles ne quitteront la commune qu'en janvier 1949, même si la plaque du cimetière ne les évoque plus au-delà de la première guerre mondiale,. La supérieure Victoire Perrin, appelée soeur Léopold, avait pourtant reçu la Croix de guerre le 22 août 1919. Cliquez pour agrandir

 

Rédaction : Thierry Meurant

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email