BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 
Texte précédent (dans l'ordre de mise en ligne)

Retour à la liste des textes

Texte suivant (dans l'ordre de mise en ligne)

Accès à la rubrique des textes concernant 1914-1918

17 novembre 1918 - Libération de Blâmont
 


La ville de Blâmont n'a pas véritablement été libérée : elle a été évacuée sans combat par les allemands à une date inconnue à ce jour, sans doute juste après l'armistice et dans un certain désordre : ainsi, les archives communales ont été retrouvées pêle-mêle dans des caisses (les Allemands envisageaient-ils de les emporter ?).

Mais les informations locales sont cependant peu nombreuses, car la ville est quasi-déserte, suite aux évacuations forcées des habitants (octobre et novembre 1914, 18 avril 1915 et 5 octobre 1918) :

- selon la carte postale reproduisant le passage du 346ème régiment d'infanterie française, il ne serait resté que 48 civils ;
- selon l'historique du 9ème régiment du génie, qui traverse le 18 novembre, 57 habitants ;
- selon le "maire de guerre", Constant Hertz, une soixantaine ;
- selon les Journaux de Marches et Opérations ci-dessous, une cinquantaine.

17 nov. 1918 - Nos troupes victorieuses entrent dans Blâmont reconquis - Le Maire et 48 civils étaient restés à leur poste.

Malgré ces imprécisions, il est certain qu'ils étaient bien peu pour acclamer les libérateurs, dans une commune qui comptait pourtant 1670 habitants (au recensement de 1911).
A l'inverse, ce 17 novembre 1918, il n'y a pas que le 346ème régiment d'infanterie française qui traverse la ville : et ce régiment, qui a eu l'honneur de figurer sur la carte postale souvenir, n'est pas le premier à entrer !

C'est en réalité toute la 73ème Division d'Infanterie de l'armée française qui traverse Blâmont : à cette époque, la division comprend les 346ème, 356ème et 367ème  régiment d'infanterie. Tous les services de la division (dont le quartier général s'installe à Blâmont) sont présents ce jour là, y compris services de santé, artillerie, infanterie divisionnaire, prévôté, etc.
Ce 17 novembre 1918 vers 10 heures du matin, l'avant garde est constituée de la 13ème compagnie du 4ème bataillon du 356ème régiment d'infanterie.


Journaux de Marches et Opérations

  • 6ème corps d'armée (JMO 1er janvier 1918-7 mars 1919-26 N 118 5)
    « 17 novembre - Ordre Gal n° 379 de la 8ème armée du 14 nov. 1918
    MOUVEMENTS
    Commencement des mouvements prévus pour la Basse-Alsace.
    le Général Commandant le C.A accompagné de son Etat-Major se rend à Blâmont et à Cirey où la population manifeste un enthousiasme indescriptible. A 11 heures la 73e D.I. défile au passage de l'ancienne frontière sur la route de Blâmont-St-Georges devant le Général Commandant le C.A. [...]
    Stationnement le 17 novembre : 73eme D.I. [...] Q.G. à Blâmont »
     

  • 73e division d'infanterie (JMO 1er janvier 1918-31 mars 1919-26 N 399 10)
    « 17 novembre. Conformément aux prescriptions de l'ordre gal n° 94 ci-joint, la 73e D.I. étant à sa droite la 127e et à sa gauche la 27e D.I. se porte dans la journée dans la région Blamont Lorquin.
    Q.G. à Blamont à partir de 16 heures.
    Blamont est traversé par toute la colonne. Une cinquantaine d'habitants seulement se trouve dans la petite ville. Il ont pavoisé comme ils ont pu et se portent au devant des troupes avec une joie calme. Les souffrances de quatre années de guerre se lisent sur les visages de ces quelques français demeurés au milieu des ruines de leur ville. »
    « 16 novembre 1918 - Ordre Général n° 94
    I. - Le 73e D.I. ayant à sa droite la 127e D.I. et à sa gauche la 27e D.I. se portera demain 17 Novembre, dans la région BLAMONT-LORQUIN.
    [...]
    IV. - Le Q.G. de la 73e D.I. fonctionnera à BLAMONT, le 17, à l'arrivée.
    Le cantonnement de BLAMONT sera fait par le capitaine GONDRY, de l'E.M. de la D.I.
    V. - La liaison entre le P.C. du général Cdt le 6e Corps (BACCARAT) et le P.C. du général Cdt la D.I. (BLAMONT) sera établi par les soins de la Cie télégraphique du Corps.
    Le poste radiotélégraphique de la D.I. sera monté dès l'arrivée à BLAMONT. »
     

  • 356e régiment d'infanterie (JMO 17 avril-12 décembre 1918-26 N 760 13)
    « 17 novembre. En exécution de l'ordre général 93, la 73e D.I. fait mouvement pour se porter dans la direction de la Basse-Alsace (colonne de gauche du VIème corps d'Armée). Le 356ème R.I. est avant-garde de la Division.
    Le bataillon Sutils [capitaine du IVème bataillon] est en avant-garde du régiment, la 13ème compagnie tête d'avant-garde. Le colonel marche avec le gros de l'avant-garde à laquelle est adjoint une compagnie de génie et un peloton de cavalerie qui a pour mission de reconnaître le tunnel d'Arschwiller et d'y assurer la garde.
    Le IVeme bataillon, suivi des 23eme compagnie et CM VI qui rejoignent leur bataillon, à Ogéviller, quitte Herbéviller à 5 h 30, et se dirige sur Lorquin par l'itinéraire suivant : Domèvre, Blamont, St Georges, Landange et Lorquin. Le village de Blamont est presque totalement évacué par la population ; il y reste une cinquantaine de civil. Par contre St Georges compte toute sa population, laquelle se porte au devant de notre avant-garde chaleureusement accueillie aux cris de « Vive la France ». Les murs du village sont ornés de verdure et le drapeau tricolore flotte aux fenêtres. [...]
    Le gros de la colonne (V et VI bataillons) a traversé Blâmont vers 10 heures. [...] »
     

  • 73e division d'infanterie - Groupe de brancardiers (JMO 4 septembre 1916-6 janvier 1919-26 N 401 10)
    « 17 novembre 1918 : La Division se porte en avant. Départ du G.B.B. à 8 h 30 de Mervillers pour le rassemblement au point initial qui est à la sortie N.E. de Montigny. Arrivée à Blâmont à 14 h 30.
    18 novembre. Départ de Blâmont à 8 h15 pour Fraquelfing où nous arrivons à 13 heures [...] »
     

  • 73e division d'infanterie - Artillerie (JMO 10 juillet 1917-26 mars 1919-26 N 400 10)
    « 17 novembre. L'Artillerie de la 73e DI se porte en avant et cantonne dans la région de Blamont. »
     

  • 73e division d'infanterie - Prévôté (JMO 1er janvier 1918-31 mars 1919-26 N 401 4)
    « Cantonnement avec le Q.G. à Blamont (M.et M.) localité reconquise. »
     

  • 73e division d'infanterie - Service de santé (JMO 2 novembre 1918-28 février 1919-26 N 401 9)
    « 17 novembre. Blâmont »

 

Rédaction : Thierry Meurant

 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email